[Richard Jules] Taxiphote

Avatar du membre
Dominique G
Messages : 162
Enregistré le : lun. 12 oct. 2009 09:59

[Richard Jules] Taxiphote

Message non lu par Dominique G » dim. 26 févr. 2012 08:23

Bonjour,
Je possède un taxiphote qui demande quelques réparations. j'ai un problème d'ébénisterie. La face avant est voilée. La déformation ne permet pas sa fixation sur la partie supérieure et si je force je crains que les charnières situées en bas ne résistent pas longtemps. Et puis esthétiquement c'est pas terrible car ça " baille" sur les côtés. Je me souviens d'avoir trouvé ici des conseils judicieux sur la remise en état d'appareils en bois aussi je me permets de vous soumettre mon problème. Certains sites de bricolage proposent de mouiller la partie côté en creux et de chauffer de l'autre. Qu'en pensez-vous? J'ai peur d'abîmer la belle finition vernie.
Par avance merci de vos conseils.
Bon dimanche à tous.
Dominique
Modifié en dernier par Eric Borel le mer. 29 févr. 2012 08:29, modifié 2 fois.
Raison : La bonne marque entre crochets [] pour une recherche facilitée sur le site

Avatar du membre
Renaud LAEMMLI
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
Messages : 4810
Enregistré le : dim. 1 oct. 2006 17:41
Localisation : Alpes Maritimes, bien au chaud

Re: [ Richard ] Taxiphote

Message non lu par Renaud LAEMMLI » dim. 26 févr. 2012 09:10

:Hello: Je suppose que la question s'adresse à moi ? :wink:
Chauffer d'un côté et mouiller de l'autre marche bien quand le bois est "nu"... Mais un Taxiphote doit (il me semble) être verni. Si (et seulement si...) la partie intérieure de la pièce voilée est en bois non verni, on peut essayer de mouiller et de chauffer du même côté. L'humidité va ainsi pénétrer à l'intérieur du bois, et on peut, très progressivement, forcer le bois à l'opposée de la déformation. Il faut prévoir des cales en conséquence. Par exemple, deux coins de bois que l'on place tête-bêche aux extrémités et des serre-joints serrés lentement... Mais il faut être prudent et écouter attentivement le moindre craquement... Si ça fait un grand CRAC... c'est trop tard !
Si les deux faces sont vernies, il faut essayer de contrarier la torsion (de la même façon que plus haut) mais en laissant sous presses "un certain temps"... qui peut aller de quelques jours à... plusieurs semaines.
Si ça fait toujours ressort, seule la méthode par entaillage (côté intérieur) va être efficace. On donne des traits de scie sur 2/3 de l'épaisseur qui vont casser la nervosité du bois, que l'on bouche avec des flippots: petites baguettes de bois légèrement coniques collées en force. L'orientation des traits de scie (et leur nombre) dépend de la déformation. On peut les faire avec une petite circulaire portative, dont on règle la profondeur, ou avec une défonceuse et une petite mèche, ou encore pour des faibles épaisseur avec une Dremel. Dans la mesure du possible on évite de sortir sur les bords afin que rien ne soit visible sur le chant. On peut ensuite affleurer les flippots et éventuellement replaquer l'intérieur avec un placage tranché (6/10 de mm) pour rendre la réparation moins visible.
Cette dernière méthode demande une certaine pratique, et je décline d'avance toute responsabilité en cas d'échec ! Les autres méthodes ont aussi leurs risques, et je fais la même réserve...

Je ne suis pas certain que tout soit très clair, certaines choses se comprennent bien "dans le réel" et moins à distance... Ne pas hésiter à me demander des précisions. :Tchin:
:Asterix: Engagez-vous, rengagez-vous, qu'ils disaient, mais pour la protection de la planète, par tous les moyens pacifiques, avant qu'il ne soit trop tard.

Helvète du Nord, exilé au Sud, fauché involontaire, mais je m'enrichis à votre contact !

Avatar du membre
Dominique G
Messages : 162
Enregistré le : lun. 12 oct. 2009 09:59

Re: [ Richard ] Taxiphote

Message non lu par Dominique G » dim. 26 févr. 2012 17:02

Merci Renaud pour votre réponse rapide et détaillée.
Le bois de la plaque voilée est seulement vernis d'un côté, ce qui me laisse un peu d'espoir. je pense donc que je vais plutôt essayer la première méthode.
Par contre, je n'ai pas compris la fonction des cales tête-bêche. Je pensais serrer entre deux morceaux de bois suffisamment épais pour qu'ils ne se déforment pas sous la pression.
Quelles sont les chances de réussite docteur, au vu de votre expérience?
La méthode de l'entaillage doit demander un savoir-faire que je n'aurai jamais. Pratiquée par des gens qui maitrisent, cela doit être efficace; Je les envie!
En tout cas j'ai l'impression que ce n'est pas demain que j'admirerai mes plaques stéréos...
Amicalement

Avatar du membre
Renaud LAEMMLI
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
Messages : 4810
Enregistré le : dim. 1 oct. 2006 17:41
Localisation : Alpes Maritimes, bien au chaud

Re: [ Richard ] Taxiphote

Message non lu par Renaud LAEMMLI » dim. 26 févr. 2012 21:12

C'est peut-être moi qui ais mal compris. Par voilée je pensais vrillée, en hélice d'avion ! Mais peut-être y a-t-il juste un bombement ? Je n'ai pas de taxiphote sous la main (et je le regrette bien...) pour voir le montage, une petite photo permettrait peut-être de mieux se comprendre.
Pour les chances de réussite, je n'en sais fichtre rien ! Même un professionnel parfois tâtonne, hésite, et expérimente pour arriver à un résultat. Je fais cela tous les jours... et c'est bien ce qui me plait. S'il y avait des recettes infaillibles, ce serait d'un ennui de travailler ! :mrgreen: En plus sans connaitre exactement de quoi il retourne...
J'avais un grand-père normand, alors je vais dire, p'têt' ben qu'ça peut marcher, ou p'têt' pô... :turlututu:
Mais si ça marche, quelle satisfaction ! :boing:
:Asterix: Engagez-vous, rengagez-vous, qu'ils disaient, mais pour la protection de la planète, par tous les moyens pacifiques, avant qu'il ne soit trop tard.

Helvète du Nord, exilé au Sud, fauché involontaire, mais je m'enrichis à votre contact !

Avatar du membre
Dominique G
Messages : 162
Enregistré le : lun. 12 oct. 2009 09:59

Re: [ Richard ] Taxiphote

Message non lu par Dominique G » lun. 27 févr. 2012 18:23

bonsoir,
En effet c'est souvent plus clair avec quelques photos
La première pour montrer la déformation. J'ai mis une règle en bois contre la planchette. Si elle était plate elle toucherait tout le long. On voit qu'il y a un creux au milieu.Il y a encore beaucoup de poussière mais dès qu'on en nettoie une partie un beau vernis apparaît. Quand j'en arriverai là, c'est que tout ce sera bien passé...
Deux pour montrer la construction de la planchette, vue de dessus et de dessous après avoir démonté le mécanisme des oculaires. Elle est en trois morceaux assemblés et collés.

Voila tout mon problème...
merci encore pour vos conseils.
Dominique
Fichiers joints
IMG_0595-1_1.jpg
IMG_0591_1.JPG
IMG_0589_1.JPG

Avatar du membre
Renaud LAEMMLI
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
Messages : 4810
Enregistré le : dim. 1 oct. 2006 17:41
Localisation : Alpes Maritimes, bien au chaud

Re: [ Richard ] Taxiphote

Message non lu par Renaud LAEMMLI » lun. 27 févr. 2012 21:33

Donc si je comprends bien, il y a un (ou deux) montants cintrés vers l'intérieur. Je ne sais pas si c'est possible, mais la pose d'un renfort à l'intérieur résoudrait bien des choses... Sinon il faut essayer de faire une cale arrondie en proportion de la déformation, la poser sur une table et mettre le portillon dessus, puis le serrer progressivement pour le bomber à l'opposée. Toujours avec prudence ! A priori, il ne faut pas trop humidifier, parce que ça aura l'effet inverse à celui recherché. Par contre un peu de chaleur peut aider (décapeur thermique en évitant de brûler).
:Asterix: Engagez-vous, rengagez-vous, qu'ils disaient, mais pour la protection de la planète, par tous les moyens pacifiques, avant qu'il ne soit trop tard.

Helvète du Nord, exilé au Sud, fauché involontaire, mais je m'enrichis à votre contact !

Avatar du membre
Dominique G
Messages : 162
Enregistré le : lun. 12 oct. 2009 09:59

Re: [ Richard ] Taxiphote

Message non lu par Dominique G » mar. 28 févr. 2012 18:11

Bonsoir renaud,
Votre description correspond parfaitement et c'est bien les deux montants qui sont cintrés. Je n'avais pas pensé aux renforts. Cela pourrait effectivement être une bonne solution si les autre méthodes ne fonctionnement pas. En bois ou peut-être mieux, métallique pour plus de rigidité, d'autant que cela pourrait se fondre dans l'environnement métallique du mécanisme. En principe j'évite de transformer les objets lors de mes modestes réparations, mais quand on n'a pas le choix...
D'après votre commentaire concernant l'humidification à éviter, dois-je en conclure que les dégâts résultent d'un excés d'humidité lors des longues années de stockage?
Comme vous le précisiez plus haut, le redressement peut prendre plusieurs semaines, mais quand j'aurai fini je vous donnerai le résultat! Positif j'espère :boing:

Avatar du membre
Renaud LAEMMLI
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
Messages : 4810
Enregistré le : dim. 1 oct. 2006 17:41
Localisation : Alpes Maritimes, bien au chaud

Re: [ Richard ] Taxiphote

Message non lu par Renaud LAEMMLI » mar. 28 févr. 2012 21:09

Dominique G a écrit : dois-je en conclure que les dégâts résultent d'un excés d'humidité lors des longues années de stockage?
:Hello: Pas forcément. Certains bois ont une nervosité naturelle qui se manifeste un beau jour... comme les z'humains, en somme ! Dans mon travail (je travaille essentiellement sur du mobilier XVII e / XVIII e, et ce ne sont pas les arrondissements de Paris !), j'évite aussi tant que faire se peut, les modifications visibles. Mais il arrive qu'on n'ait pas le choix. Dans ce cas précis, si un renfort en bois résout le problème et qu'il ne gène pas le fonctionnement, pourquoi pas. Dans tous les cas il ne sera pas visible une fois fermé. Et il peut toujours être démonté (en restauration on peut (presque) tout faire tant que c'est réversible). Une autre solution consiste à démonter le montant, à le rainurer dans son épaisseur du côté où il se raccorde au panneau central, et à y noyer une baguette de bois dur ou une barre métallique, (dans ce dernier cas on referme l'entaille avec du bois), puis recréer la rainure qui fixe le panneau. Efficace, totalement invisible, mais long et délicat à faire... Ou encore, avec le même montant démonté, scier un placage de 2mm pour garder la face vernie, que l'on recolle sur un montant neuf de même essence. De la même façon on peut garder aussi la patine intérieure...
On le voit, les solutions ne manquent pas. Après, tout est question de mise en oeuvre, d'outillage, de patience...
Mais j'espère bien que ce Taxiphote reprendra du service ! :boing:
:Asterix: Engagez-vous, rengagez-vous, qu'ils disaient, mais pour la protection de la planète, par tous les moyens pacifiques, avant qu'il ne soit trop tard.

Helvète du Nord, exilé au Sud, fauché involontaire, mais je m'enrichis à votre contact !

BrunoDoc
Messages : 2
Enregistré le : jeu. 3 août 2017 11:13

Re: [Richard Jules] Taxiphote

Message non lu par BrunoDoc » jeu. 3 août 2017 15:51

Bonjour

M'intéressant au Taxiphote je déterre ce post.

A-t-il finalement repris du service ?

Bruno

Avatar du membre
Dominique G
Messages : 162
Enregistré le : lun. 12 oct. 2009 09:59

Re: [Richard Jules] Taxiphote

Message non lu par Dominique G » jeu. 2 mai 2019 09:00

Bonjour à tous,
J'ai reçu hier la notification d'une question de BrunoDoc à ce sujet. En regardant la date je vois qu'elle a été écrite le 03 août 2017. Bizarre.
Je vais malgré tout y répondre.
Grâce aux conseils de Renaud j'ai fait plusieurs essais. J'ai mis la planchette dans des serre-joints et j'ai serré petit à petit pour éviter la casse. Une fois bien redressée je l'ai laissée ainsi plusieurs mois. Je l'ai d'ailleurs oubliée plusieurs mois. J'ai suivi la méthode préconisée et décrite plus haut par Renaud.
J'ai ensuite enlevé les serre-joints mais malheureusement au bout d'une journée elle avait repris sa position initiale.
La prochaine étape fut de remettre les serre-joints et j'ai vissé des renforts métallique à l'intérieur. Ce n'est pas définitif mais cela fait plusieurs années et je n'ose pas les enlever de peur de retourner à la case départ.
Donc le taxiphote a retrouvé un aspect normal tant qu'on ne l'ouvre pas. Cela ne me convient pas vraiment. la prochaine étape sera d'enlever les renforts et de masquer les trous. L'intérieur étant peint en noir mat cela ne devrait pas trop se voir.
A suivre donc dans quelques temps quand j'aurai décidé de me lancer. :Hello:

Répondre

Retourner vers « Autres Marques »