[Voigtlander] (suite) et photos troubles

Invité

[Voigtlander] suite et photos troubles

Message non lu par Invité » mar. 9 oct. 2007 11:57

Bon voilà, j'ai sollicité votre attention au sujet de la bague de mon Voigtlander. Il se trouve que maintenant, test photographique effectué, le rendu des photos est 100 % trouble.
Exemple : j'ai pris dehors une plante à 1m (bague positionnée sur 1 m, donc !) avec une pellicule de 100 asa, ouverture à f2.8 et vitesse positionnée sur 1/60e... Et bien si la lumière et les teintes sont bonnes, les fleurs au premier plan sont complètement floues. Le plus clair ce serait presque le mur positionné en fond... 3 ou 4 m plus loin !!
A ne rien comprendre
Qui me renseigner ?
Merci à vous. :cry:

DD (désinscrit)
Messages : 205
Enregistré le : mer. 3 oct. 2007 21:02
Localisation : Belgique

Message non lu par DD (désinscrit) » mar. 9 oct. 2007 11:58

apareil mal réglé, profondeur de champ incorrecte, mauvaise évaluation des distances de votre part...

C'est tout comme j'ai dit : Achetez un télémètre. Si j'en trouve un en brocante pour 2-3 euros, je vous le prends et l'envoie sans bénéfice dessus si ca vous dit.

Avatar du membre
Bernard ( nanar )
Messages : 356
Enregistré le : mer. 14 janv. 2004 17:41
Localisation : 59 Dunkerque/St Pol

Message non lu par Bernard ( nanar ) » mar. 9 oct. 2007 11:58

c'est marrant mais il y a le même problème sur le site de chasseur d'image ...

Lionel D
Messages : 27
Enregistré le : ven. 12 oct. 2007 10:05
Localisation : France, Montpellier

Message non lu par Lionel D » mar. 9 oct. 2007 12:00

danny d a écrit : apareil mal réglé, profondeur de champ incorrecte, mauvaise évaluation des distances de votre part...

C'est tout comme j'ai dit : Achetez un télémètre. Si j'en trouve un en brocante pour 2-3 euros, je vous le prends et l'envoie sans bénéfice dessus si ca vous dit.

Au prix actuel des appareils argentiques ne vaudrait-il pas mieux basarder ce Voigtlander qui m'a habitué à beaucoup mieux?
C'est pas ce qui manque chez Voigtlander en appareils télémétriques. Et puis ya pas que Voigtlander...

Avatar du membre
Sylvain Halgand
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 13052
Enregistré le : mer. 3 déc. 2003 17:41
Localisation : Amiens, France
Contact :

Message non lu par Sylvain Halgand » mar. 9 oct. 2007 12:01

C'est un peu rapide comme conclusion. :shock:
Tout dépend si on se positionne comme un strict utilisateur, un collectionneur utilisateur ou un collectionneur sans utilisation.
Sinon, un utilisateur de télémétrique mal réglé devrait-il systèmatiquement le bazarder pour passer au reflex ? et un collectionneur utilisateur de reflex avec du jeu dans la bague des distances devrait-il passer au numérique ?

Et puis y a pas que les télémétriques :wink:

Avatar du membre
Sylvain Halgand
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 13052
Enregistré le : mer. 3 déc. 2003 17:41
Localisation : Amiens, France
Contact :

Message non lu par Sylvain Halgand » mar. 9 oct. 2007 12:01

Je ne sais toujours pas de quel modèle de Vitoret il s'agit. Vous avez la notice de plusieurs modèles en téléchargement sur mon site :
http://www.collection-appareils.fr/acce ... s/Bdc4.php

En téléchargeant la notice du Vitoret, vous y verrez qu' à un mètre il faut cadrer dans les marques brillantes du viseur (afin d'éviter des problèmes de parallaxe).
Les points sur l'échelle des distances y sont décrits avec leur distance exacte respective.

DD (désinscrit)
Messages : 205
Enregistré le : mer. 3 oct. 2007 21:02
Localisation : Belgique

Message non lu par DD (désinscrit) » mar. 9 oct. 2007 12:02

certes, mais je suis souvent surpris des gens qui évaluent mal les distances... c'est fréquent en photo et ca fait les dégâts que l'on connait.

J'ai un jour photographié ma petite amie de l'époque avec un agfa que j'avais mal réglé... photos floues.

Heureusement que j'ai basardé la petite amie au lieu de l'appareil :wink:

Invité

photos troubles

Message non lu par Invité » mar. 9 oct. 2007 12:04

Je suis d'accord avec l'idée de vous racheter un télèmètre à condition que vous en trouviez un pour un Voigtlander VItoret Vaskar f2.8/50 entièrement mécanique... Mais avant j'aimerais le faire fonctionner brut de pomme.

Mais pour cela je n'ai pas de marques brillantes... Dans le viseur il n'y a qu'un cadre lumineux et au centre un petit point minuscule dont la netteté ne varie pas.

On m'a conseillé de fermer à 11. Sauf que je pensais que la bague d'ouverture et de fermeture (2.8 à 22) ne servait qu'à régler la quantité de lumière... Bref, qqch m'échappe tjrs !

Je suis en tout cas un collectionneur-utilisateur-amateur.
Et puis il n'y a pas que le forum de Sylvain pour obtenir des réponses.

Merci à vous.

DD (désinscrit)
Messages : 205
Enregistré le : mer. 3 oct. 2007 21:02
Localisation : Belgique

Message non lu par DD (désinscrit) » mar. 9 oct. 2007 12:04

Eh bien non...

En fait, je ne pourrais pas te l'expliquer physiquement mais la bague d'ouverture du diaf règle la quantité de lumière et aussi la profondeur de champ.

Le mieux pour l'appareil et l'utiliser comme celà est de s'entraîner et le maîtriser.

Croyez moi, je risque de me faire incendier, mais savoir utiliser un appareil sans cellule et sans télémètre... ca forme ! Vous passerez à l'utilisation d'un reflex sans souci. Un peu comme "quand on sait conduire à paris, on sait conduire n'importe où"

Avec une cellule de type CDS sur un appareil TTL, elle réagit mal dans le noir (photos de concert, de théatre) et là, c'est le pif qui doit vous aider, pas la cellule.

Lionel D
Messages : 27
Enregistré le : ven. 12 oct. 2007 10:05
Localisation : France, Montpellier

Message non lu par Lionel D » mar. 9 oct. 2007 12:06

Sylvain Halgand a écrit :C'est un peu rapide comme conclusion. :shock:
Tout dépend si on se positionne comme un strict utilisateur, un collectionneur utilisateur ou un collectionneur sans utilisation.
Sinon, un utilisateur de télémétrique mal réglé devrait-il systèmatiquement le bazarder pour passer au reflex ? et un collectionneur utilisateur de reflex avec du jeu dans la bague des distances devrait-il passer au numérique ?

Et puis y a pas que les télémétriques :wink:
Ce Vitoret n'étant pas un télémétrique (et même s'il en était un), si un test rigoureux de prise de vue à 1 m avec bague positionnée sur 1 m produit une photo extrèmement floue, il sera très difficile de produire de bons résultats sauf en fermant le diaph pour augmenter la PDC (et encore puisque qu'il semble que plan net se trouve aux environs de 3-4 mètres!).

De toutes façons s'il faut fermer le diaphragme pour augmenter la PDC et récupérer de la netteté, ça diminue les possibilités d'utilisation...

C'est vrai qu'il n'y a pas que les télémétriques... J'ai de très charmants compacts avec estimation de la distance. Tout va bien à f/11 :wink: mais quand il s'agit d'estimer une distance assez courte à pleine ouverture... Bonjour les dégats.
J'ai essayé de faire des photo en macro avec l'Olympus XA4 en étant le plus exact possible. Les résultats sont très moyens :oops:

Avatar du membre
Sylvain Halgand
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 13052
Enregistré le : mer. 3 déc. 2003 17:41
Localisation : Amiens, France
Contact :

Message non lu par Sylvain Halgand » mar. 9 oct. 2007 12:08

Marques lumineuses et cadre brillant, c'est la même chose, comme marque brillante et cadre lumineux.
Que le point de change pas, c'est normal, il ne s'agit ni d'un télémètre, ni d'un reflex.
Dans le cadre lumineux brillant, il y a deux marques horizontales en haut à gauche et en haut à droite, elles délimitent le cadre de visée pour une photo à 1 mètre.

J'ai essayé de regarder sur mon vitoret (je ne connais toujours pas le modèle dont on parle), et je ne vois pas comment la bague de distance pourrait être décalée, sauf si l'appareil a déjà subi un démontage.

DD (désinscrit)
Messages : 205
Enregistré le : mer. 3 oct. 2007 21:02
Localisation : Belgique

Message non lu par DD (désinscrit) » mar. 9 oct. 2007 12:09

sylvain, tu viens de me donner une idée...

L'appareil a peut-être une lentille dévissée... quelques dixièmes de millimètres faussent tout.

Ou alors mal remonté la lentille mobile de la mise au point, ca reste possible.

Avatar du membre
Sylvain Halgand
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 13052
Enregistré le : mer. 3 déc. 2003 17:41
Localisation : Amiens, France
Contact :

Message non lu par Sylvain Halgand » mar. 9 oct. 2007 12:11

J'ai regardé mon Vitoret (ne sachant toujours pas de quel modèle il s'agit dans la question initiale ...). Le décalage de la lentille me semble peut problable, car, il faut vraiment en vouloir pour réussir à bouger quelque chose. Sous la bague de map, il y a deux minuscules vis qui tiennent parfaitement en place un carter métallisé qu'il faut sans doute virer avant de pouvoir dévisser la lentille frontale. Effectivement, il y a peut être eu un bricoleur dans les proprios précédents. :cry:

DD (désinscrit)
Messages : 205
Enregistré le : mer. 3 oct. 2007 21:02
Localisation : Belgique

Message non lu par DD (désinscrit) » mar. 9 oct. 2007 12:12

ou souvent de l'humididté dans l'objectif, ils le démontent le nettoient et le remontent à l'envers... Déjà vu !

Tu sais sylvain, même si ca n'a rien à voir avec la photo, mais colectionneur et réparateur d'anciennes HIFI, quand je vois les "bricolages de certains, rien ne me surprend...

Invité

Message non lu par Invité » mar. 9 oct. 2007 12:13

Pour Sylvain : mon appareil "troublant" est un Vitoret Vaskar f2.8/50. J'ai vu la notice sur ton excellent site mais elle se contente d'énumérer les composantes de l'appareil sans plus de conseils techniques...

Et en observant de plus près ce Vitoret on constate que les fentes des petites vis qui serrent les caches bagues (là où sont imprimées les graduations) sont évasées. Il semble donc que qqn y est mis les doigt et le tourne-vis...
Voilà un premier élément de réponse.
Maintenant le trouble peut-il venir de l'instant où j'actionne le déclencheur ventral ?
L'astuce de fermer à 11 est-elle une vraie débrouille ou faut-il toujours fermer à 11 pour avoir une nettetée maximale ?
Sinon, on est d'accord, si je veux prendre la photo d'un personnage à 1 m (ou 5) je règle la bague de l'objectif sur 1 (ou 5) ?
Enfin, j'ai repéré un Vito DR près de chez moi... le commerçant en veux 50 euros, est-ce cher ?
Merci à vous de participer à mon instruction photographique !

Avatar du membre
Sylvain Halgand
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 13052
Enregistré le : mer. 3 déc. 2003 17:41
Localisation : Amiens, France
Contact :

Message non lu par Sylvain Halgand » mar. 9 oct. 2007 12:18

Il s'agit donc du Vitoret de base (c'est pas péjoratif, mais comme il n'a pas de nom précis...)
Voilà un élément intéréssant sur les vis ! La bricole a encore frappé. :evil:
Au sujet de la notice : les notices n'apprennent jamais à faire de la photo, mais apprennent aux utilisateurs à se servir de l'appareil. Pour les notions indispensables de photographie, il vaut mieux essayer de trouver un petit livre qui expliquera les notions d'ouverture, de vitesse, de profondeur de champ.
Une ouverture à 11 correspond à un petit trou de diaphragme, qui laisse passer peu de lumière. Il faut donc qu'en conséquence, la scène à photographier soit lumineuse. Par contre, une ouverture à 11 permet d'avoir une profondeur de champ importante. La pdc est la distance entre le premier et le dernier plan qui soit net.
A une ouverture de 2,8, le trou du diaphragme est gros. Il laisse donc passer plus de lumière. Si la scène est trop éclairé, on arrive à une surexposition du film. Il faut donc utiliser cette ouverture lorsqu'il y a peu de lumiere. A 2,8, la profondeur de champ est faible.

Donc si on prend une photo à 1 mètre avec une ouverture 2,8, la pdc est faible. A ouverture 11, elle devient importante. La profondeur de champ n'est pas égale devant ou derrière l'objet qui se trouve à l'exacte distance de réglage. Dans le cas d'une photo à 1 mètre (distance mini de map), il y aura forcément de la netteté derrière, mais presque pas devant.

Lorsqu'on fait de la photo type macro (fleur en gros plan), on se retrouve souvent confiner dans un environnement avec moins de lumière, donc il faut ouvrir au maximum (2, 8) mais on se retrouve avec un minimum de pdc. Ce manque de lumière peut être compensé par une augmentation de la sensibilité du film, ou par le recours à un éclairage supplémentaire.

Mais ce type d'appareil compact basique n'a pas été pensé pour ce type de photos, mais plus pour une utilisation polyvalente (photos de vacances) paysage, photo de groupe, et personne (mais pas du portrait rapproché).

Pour revenir au principe du 11, il s'agit de l'application des principes élémentaires de photographie / optique. Certains appareils donnent leur maximum à 11, d'autre à 8.

Pour le Vito DR. Vito et Vitoret étaient deux gammes présentes simultanément. Vitoret basique, Vito nettement au-dessus. Faut que je regarde les caractéristiques de celui-ci. Cela me semble cher à première vue.


Dernière question : Comme à chaque type d'appareil correspond un type de photo (ou vice versa), qu'est ce que vous voulez faire ? J'ai l'impression que vous cherchez à faire de la photo qui ne correspond pas exactement aux appareils cités. :(

ouf !! :P

Invité

Message non lu par Invité » mar. 9 oct. 2007 12:19

Voilà des explications limpides.
Merci pour ta patience.
En fait je suis en train de plonger dans l'univers de la photo, ça m'a tjrs attiré, mais je n'ai jamais eu le temps de sortir du numérique pour apprendre à manipuler ce qu'il y a de plus basic. Voilà. En suite je veux juste prendre des photos manuelles de mon entourage (famille, amis, nature morte proche, nature sauvage dans son ensemble...). J'essaie donc pour commencer les appareils dont on a parlé. Je suis juste deçu de t'endendre dire qu'il faut "sacrifier" de la lumière pour gagner en netteté.
Je pensais vraiment que ce n'était qu'une question de distance et de bon réglage de bague...

Mais bon je saurais encore résister à la tentation de l'autofocus !

Rassure-moi, avec un télémétrique type QL 19 je n'ai pas à fermer à 8 ou 11 si la superposition des images est nette ?

Avatar du membre
Sylvain Halgand
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 13052
Enregistré le : mer. 3 déc. 2003 17:41
Localisation : Amiens, France
Contact :

Message non lu par Sylvain Halgand » mar. 9 oct. 2007 12:19

Cela n'a rien à voir. Tu confonds la netteté d'un point précis (qui dépend de la distance réglée) et la profondeur de champ (qui dépend de l'ouverture).

Le télémétrique te dira par la superposition d'images que la distance réglée l'est bien sur l'objet visé. Il ne te dira pas si il y a 5 mètres de netteté devant et derrière ou seulement 1 mètre. Le télémètre ne tient pas compte de l'ouverture.

Un appareil reflex muni d'un testeur de profondeur de champ, permet de faire une mise au point sur un objet et de voir ce qui sera net devant et derrière.

Répondre

Retourner vers « Voigtlander »