[Pentacon]Praktica TL1000 et consors. Quelles précautions ?

[Pentacon]Praktica TL1000 et consors. Quelles précautions ?

Message non lupar Arnault JL » Jeu 26 Fév 2009 19:46

Bonsoir a tous,

Je souhaite utiliser occasionellement un des appareils de ma naissante collection. mais ceci s'appliquera a d'autres de ces appareils.

J'ai jeté mon dévolu pour mes premiers pas sur un Praktica TL1000. Cet appareil semble fonctionner mécaniquement et apparait "au ressenti" rigoureusement indestructible (et il porte d'ailleurs les stigmates d'un usage mouvementé)

J'ai vécu une mauvaise experience lors de la découverte d'une camera 9.5 mm ou j'ai fait une fausse manip, je ne souhaiterais pas la refaire sur ces appareils dont je n'ai guere de notions. (Rassurez vous pour la 9.5 mm, elle a été donnée a un musée associatif depuis pour me faire pardonner et est probablement exposée a ce jour pour ma plus grande joie !)

Ces appareils voient leur vitesse varier suivant de ce que j'en entend, un mecanisme de type "horlogerie", non ? (c'est tres peu audible voir pas sur le TL-1000, carrément criant sur le Nova 1) Y a t'il des choses a ne strictement pas faire pour ne pas les endommager ? est ce que je dois de préférence caler ma vitesse AVANT de "remonter" l'appareil via la manette d'avancement du film ? (cela semble etroitement lié)

Entretien : j'ai nettoyé avec un chiffon sec et sans peluches le passage du film. y' a t'il autre chose a envisager ?

Pile : il dispose d'une aide a l'exposition dont je commence a cerner le fonctionnement. il varie instantanement en fonction de l'ouverture, du diaphragme, et du renseignement de sensibilité. il s'actionne via un levier situé pres du déclencheur et fais varier de niveau une aiguille située a droite de la visée. en gros :

+

o

-

Je suppose que "+" est "surexposé" et "-" correspond a "sous exposé" ? etre "dans les limites du rond" correspond a une expo pressentie comme correcte ? Est-ce que la pile et son usure peuvent influencer sa mesure ? Au repos, l'aiguille se situe un peu en dessous du "O". Question subsidiaire : la mesure passe par ou ? A travers l'objectif je suppose ?

ASA : est-ce rigoureusement égal a "ISO" ? Ou y a t'il un facteur éventuel de conversion ?

cela fait beaucoup de questions, je sais, mais si vous avez une piste ne serait-ce que sur un point ... je suis preneur !

Merci par avance :)

A+
Arnault JL
 
Messages: 39
Enregistré le: Mer 25 Fév 2009 19:10
Localisation: GD de Luxembourg

Re: [Praktica TL1000] et consors. Quelles précautions ?

Message non lupar Erik B » Jeu 26 Fév 2009 20:47

Bonsoir,

Le TL1000 est un appareil assez simple et très robuste, tu devrais t'en sortir sans problème :boing: .
Bon je vais essayer de répondre a tes questions un peu en vrac... :
- Pour la cellule tu as bien compris le fonctionnement (la mesure se fait a travers l'objectif, on appelle ça le système TTL). Par contre je te conseille de ne pas t'y fier, ce sont de vieux appareils et les systèmes de mesures vieillissent mal.
- les valeurs ASA et ISO sont identiques
- pas de probleme pour changer la vitesse avant d'armer
- pour le nettoyage vérifie bien que l'optique est bien propre sinon c'est bon.

La notice du TL1000 n'est pas en ligne mais tu peut regarder celle du MTL3 par exemple ça ressemble beaucoup http://www.collection-appareils.fr/album_notices_P_Z/Praktica_LTL3/slides/page01.jpg

Bonnes photos :turlututu:
Erik B
 
Messages: 148
Enregistré le: Jeu 27 Sep 2007 21:40
Localisation: Saint Quentin (Aisne)

Re: [Praktica TL1000] et consors. Quelles précautions ?

Message non lupar Arnault JL » Jeu 26 Fév 2009 21:05

Bonsoir Erik,

Et merci de ces infos précieuses. Cela semble en effet au "ressenti" un robuste appareil, pas tres fantaisiste sur la présentation globale, mais qui inspire confiance (tout comme le Nova). Je sais que cela va paraitre curieux, mais je les préfére au toucher a mes reflex numerique (deux canon, respectivement un 350D et aussi un 5D, ce dernier n'etant pas a priori inconfortable, bien au contraire !). Pour la robustesse, j'ai un indicateur, le coin avant gauche du TL est tres marqué, signe d'une chute qui n'a pas du etre piquée des vers ! je présume que le sol a du en garder des traces douloureuses ;). Franchement, rien qu'a la manipulation, ce coté "built like a tank" est super agréable, et la qualité de construction est plaisante.

La mesure TTL est donc similaire a celle de mes reflex numeriques sur le principe ? cela passe a travers la lentille, et mesure la umière reflechie par le sujet donc. si cela passe par la visée, elle est jaunie, il ne serait pas etonnant en effet que des écarts soient mesurables !

En effet, je ne vais pas trop m'y fier d'après ce que tu m'en dis, et également parce que j'ai un doute sur l'etat de la pile, d'un format rigoureusement introuvable je suppose dans sa forme. 1.5 volts, je trouverais bien a lui faire un berceau d'adaptation pour une "récente". Je compte m'acheter a terme un posementre "a main" pour mes numeriques. Je présume que son usage sera applicable aussi a mes "nouveaux" argentiques. Si c'est le cas, je vais alors privilegier le Nova, dont je préfére le systeme de controle de mise au point dans la visée (strictement géniale a mon gout)

Je vais etudier la notice que tu m'a fourni en lien.

Bonne soirée.
Arnault JL
 
Messages: 39
Enregistré le: Mer 25 Fév 2009 19:10
Localisation: GD de Luxembourg

Re: [Praktica TL1000] et consors. Quelles précautions ?

Message non lupar Erik B » Jeu 26 Fév 2009 22:02

ah c'est sur que la construction ancienne ça change des reflex modernes :shock:
Pour la mesure TTL, oui le principe général est le même. Par contre tu dis que la visée est "jaunie" je ne comprend pas bien...
Pour le posemètre, si tu fais l'acquisition d'un de ces objets, tu pourras t'en servir pour le numérique et pour l'argentique. En fait en numérique ou argentique la technique de base est exactement identique (ouverture, vitesse, sensibilité,...).
Erik B
 
Messages: 148
Enregistré le: Jeu 27 Sep 2007 21:40
Localisation: Saint Quentin (Aisne)

Re: [Praktica TL1000] et consors. Quelles précautions ?

Message non lupar Arnault JL » Jeu 26 Fév 2009 22:27

Impecc'. je me doutais que c'etait identique dans le fond (le numerique n'a pas reinventé la roue ...) mais je me demandais s'il y avait des ecarts a prévoir. Et j'ai cru lire que l'argentique etait sensiblement plus permissif sur l'exposition.

La visée : si je met a l'oeil celle du Nova (bien stocké et soigné) qui est assez peu confortable au demeurant, elle est plus lumineuse, agréable. Je peux envisager une mise au point sans avoir peur. celle du TL1000 (plus négligé ou utilisé c'est selon), cette dernière me semble plus "terne" on va dire bien que a l'usage elle soit un poil plus confortable (c'est subjectif ...) la mise au point manuelle précise en courte distance est rapidement pénible.

Mais c'est subjectif. EN tatonnant, j'ai compris le principe qui est tres different sur les deux :

Sur le Nova, il y a des cercles, et au centre, si la mise au point est incorrecte, l'image se brouille de curieuse manière. Si elle est nette, je présume que la mise au point est bonne.

Sur le TL, elle se divise en deux partie. Si la mise au point est mauvaise, l'image apparait "coupée", idéalement sur une ligne transversale du décor. quand elle est bonne, c'est "en un morceau".

Je ne sais pas si je me trompe ... Mes premiers essais me diront quoi :)
Arnault JL
 
Messages: 39
Enregistré le: Mer 25 Fév 2009 19:10
Localisation: GD de Luxembourg

Re: [Praktica TL1000] et consors. Quelles précautions ?

Message non lupar Alex Joukoff » Ven 27 Fév 2009 06:23

Bonjour Arnault,

Bonnes photos avec le Praktica!

Quelques remarques supplémentaires pour compléter les réponses très détaillées d'Eric.

La visée peut apparaître jaune simplement parce que le verre de visée est en fait un sandwich d'une plaque dépolie avec le télémètre à champ coupé et d'une lentille de fresnel pour répartir la luminosité de manière plus uniforme jusque dans les angles du viseur. Cette lentille n'est pas en verre mais faite d'une matière plastique qui peut vieillir et se teinter avec les années. Pas grave, mais ça peut fausser la mesure, puisque la cellule "regarde" le verre de visée.

Tu as bien compris le système de mise au point : c'est net quand une ligne apparaît bien continue et non brisée. Il est aussi possible de juger la netteté sur le reste du champ dépoli, mais c'est moins facile surtout à cause de la trame de la lentille de fresnel (anneaux concentriques).

Le système de mesure avec l'aiguille à centrer pour obtenir l'exposition correcte est, je pense, un montage en pont et donc insensible aux variations de tension de la pile. Il n'y a d'ailleurs pas de test de pile sur ce genre de posemètres. Je me joins à Eric pour t'inciter à la plus grande méfiance quant aux indications de ce posemètre dont l'étalonnage est presqu'à coup sûr déréglé.

Une précaution : toujours bien armer "à fond".

Amitiés,

Alex
Avatar de l’utilisateur
Alex Joukoff
 
Messages: 678
Enregistré le: Mer 8 Juin 2005 17:41
Localisation: Bruxelles, Belgique

Re: [Praktica TL1000] et consors. Quelles précautions ?

Message non lupar Sylvain Halgand » Ven 27 Fév 2009 18:24

Attention, c'est la marque, pas le modèle qu'il faut mettre entre crochets
-
Avatar de l’utilisateur
Sylvain Halgand
Administrateur du site
Administrateur du site
 
Messages: 10335
Enregistré le: Mer 3 Déc 2003 17:41
Localisation: Amiens, France


Retourner vers Pentacon

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité