Page 1 sur 1

[Ilford] SFX 200.

Message non luPosté: Lun 20 Mar 2017 09:37
par David Chaumeret
:Hello: Bonjour à tous,

Ça va faire un petit moment que je voulais tester ce film et que j'avais dans mon stock de filtre un filtre rouge, j'ai donc fait l'acquisition d'une bobine en 135.

Avant de m'empresser de charger l'Olympus OM1 md, j'aimerais avoir quelque retour d'expérience et/ou quelques conseils pour utiliser ce film.

Vu le prix de ces films j'aimerais en loupé un minimum :roll: , pour ça j'ai pas mal étudié la question et lu pas mal d'article sur le web, sur plusieurs par exemple on peut lire qu'il faut charger la pellicule dans une pièce noire et non dans un manchon, car les Infra-Rouge (IR) traverse le tissu, donc je présume que le changement d'objectif est prohibé.

Après il y a des histoires de profondeur champ qui change et je présume de diaphe aussi. :gratgrat:

Re: [Ilford] SFX 200.

Message non luPosté: Lun 20 Mar 2017 15:42
par Patrick FOURNERET
David Chaumeret a écrit: donc je présume que le changement d'objectif est prohibé.


Avec un reflex on peut changer d'objectif en cours de route, heureusement. Le SFX 200 n'est pas un film infra rouge (?).

Re: [Ilford] SFX 200.

Message non luPosté: Lun 20 Mar 2017 18:43
par David Chaumeret
Bonsoir Patrick,

Oui j'ai oublié de préciser que l'Iford SFX 200 est un film IR d'où mes précautions avant l'emplois de ce dernier.

Re: [Ilford] SFX 200.

Message non luPosté: Lun 20 Mar 2017 19:57
par Patrick FOURNERET
Bonsoir David,
ce qui est étrange c'est que sur certains sites marchands et il qualifié de IR et sur d'autres comme un simple film N1Bl...
Citée d'un autre Forum cette remarque : "Pour utiliser la SFX et avoir son effet max, il faut un filtre infrarouge IR72 minimum. Ce n'est pas un filtre rouge, c'est un filtre noir, d'ailleurs on ne voit presque rien à travers car notre œil ne perçoit pas cette longueur d'onde..."
Voir cette fiche sur Ilfordphoto.com

Re: [Ilford] SFX 200.

Message non luPosté: Lun 20 Mar 2017 22:54
par Daniel Duch
David, si ce film est du type infra-rouge, il ne faut pas oublier de décaler la mise au point sur le repère IR de l'objectif.

Re: [Ilford] SFX 200.

Message non luPosté: Lun 20 Mar 2017 23:26
par Jean-Pierre Fantone
Bonsoir David,
Il y a fort longtemps, j'avais testé le film Kodak IR N&B avec un filtre rouge très foncé. J'avais peut-être mal choisi mon sujet mais le résultat avait été décevant. J''avais aussi essayé l'Ektachrome IR avec filtres rouge, jaune ...je ne me souviens s'il y avait des précautions particulières si ce n'est de charger dans l'obscurité. L'Ektachrome était parti au labo comme les autres film, dans sa pochette travaux.
Le SFX 200 n'est pas vraiment un film infrarouge, la fiche technique d'Ilford le précise. Tu peux aussi consulter le site du magasin MX2; il doit simplement être chargé en lumière atténuée.
Certains objectifs ne focalisent pas la lumière IR au même point que les autres couleurs. Pour leur utilisation avec un film IR, ils ont un repère. Sur les Minolta MC c'est un petit "R" rouge et sur les Zuiko, que j'ai, c'est un petit trait rouge dans la table de profondeur de champ ; ce repère correspond en général a la plus grande ouverture de l'objectif. Après avoir fait la mise au point normalement, on aligne la valeur de la distance retenue avec ce repère.
Bonnes photos avec ce film particulier.
Jean-Pierre
KEktaIR_Mlle1974_017b.jpg
Marseille, Vue depuis la terrasse du Corbusier- Minolta SRT101- MC 58mm f=1,4
KEktaIR_Mlle1974_017b.jpg (58.67 Kio) Vu 680 fois

KEktaIR_Mlle1974_014.jpg
Marseille, Le Corbusier- Minolta SRT101- MC 58mm f=1,4
KEktaIR_Mlle1974_014.jpg (70.25 Kio) Vu 680 fois

KEktaIR_Mlle1974_003.jpg
Marseille, Boulevard Michelet - Minolta SRT101- MC 58mm f=1,4
KEktaIR_Mlle1974_003.jpg (65.23 Kio) Vu 680 fois

Re: [Ilford] SFX 200.

Message non luPosté: Mar 21 Mar 2017 06:39
par Arnaud SAUDAX
:Hello: L'Ektachrome IR avait été mis au point pour les militaires qui voulaient détecter les camouflages au milieu des forêts tropicales à partir de photos aériennes... Avec le bon filtre et la bonne exposition, la végétation en bonne santé pleine de chlorophylle ressortait en rouge vif. Pour les photos de monuments, le rendu est toujours décevant...
Les films infra-rouge N&B ne sont sensibles qu'aux infra-rouges "courts", très proches des rouges visibles et bien loin des infra-rouges utilisés en thermographie. Kodak fait (en tout cas faisait) un filtre Wratten à mettre devant un flash, ce qui permettait de faire des photos de nuit sans lumière visible. Comme l'infra-rouge pénètre un peu à travers la peau, les personnages apparaissent toujours un petit peu flou.

Re: [Ilford] SFX 200.

Message non luPosté: Mar 21 Mar 2017 08:30
par Jean-Pierre Fantone
Bonjour Arnaud,
Merci pour ces explications très intéressantes. :prosterne: :prosterne:

Re: [Ilford] SFX 200.

Message non luPosté: Jeu 23 Mar 2017 00:44
par David Chaumeret
:Hello:

Merci à tous pour ces quelques précisions :wink:

Donc si j'ai bien compris vue que c'est un film IR à onde courte il n'y a aucun risque de voilé le film avec un simple changement d’objectif, décalage de la mise au point sur le repaire rouge et décalage de +1.2 le diaph.

bon, il n'y a plus qu'à ! :turlututu:

Re: [Ilford] SFX 200.

Message non luPosté: Jeu 23 Mar 2017 06:16
par Arnaud SAUDAX
:Hello:
David Chaumeret a écrit: et décalage de +1.2 le diaph.

Il n'y a rien de systématique pour évaluer la bonne exposition... Utilisé sans filtre, l'effet infra-rouge est quasiment insensible et plus le filtre sera coloré (jaune -> orange -> rouge -> "noir") plus il faudra compenser l'absence des rayons visibles. Il est impossible d'obtenir quelque chose de satisfaisant sans faire quelques essais préalables (et systématiques). :gratgrat:

Re: [Ilford] SFX 200.

Message non luPosté: Jeu 23 Mar 2017 09:08
par Jacques MAR
Arnaud SAUDAX a écrit: (...) Il est impossible d'obtenir quelque chose de satisfaisant sans faire quelques essais préalables (et systématiques). :gratgrat:


Donc pour tester ce film, rien ne vaut un bon appareil numérique, vu le nombre d'essais à faire ! :wink:

:turlututu: :Speedy:

Re: [Ilford] SFX 200.

Message non luPosté: Jeu 23 Mar 2017 13:20
par Jean-Pierre Fantone
:Hello: :Hello:
Jacques MAR a écrit:Donc pour tester ce film, rien ne vaut un bon appareil numérique, vu le nombre d'essais à faire !


Existe-t'il un appareil numérique capable de reproduire l'effet infra-rouge ? Avec un smartphone peut-être ? :?: :?: :ronchon:
Jean-Pierre

Re: [Ilford] SFX 200.

Message non luPosté: Jeu 23 Mar 2017 14:06
par Arnaud SAUDAX
:Hello: Il y a des capteurs numériques sensibles aux infrarouges plus ou moins longs, utilisés en particulier par les satellites pour faire des études de thermographie, en particulier pour la météorologie, capables de voir des différences de température inférieurs au dixième de degrés dans nos gammes de températures habituelles. Il existe aussi des appareils "à vision nocturne" qui nécessitent une "illumination" avec une lampe infrarouge, utilisés par les naturalistes, les militaires préférant les appareils à amplification de lumière, qui sont des dispositifs passifs indétectables...
Obtenir le même rendu en numérique qu'en argentique infrared n'a pas grand intérêt, mais le traitement d'image permet tous les effets de fausses couleurs que l'on veut si l'on dispose d'enregistrements multi-canaux dans différentes longueurs d'onde. C'est fait en astronomie et en microscopie électronique.