Page 1 sur 1

[Gitzo] obturateurs de grandes séries

Posté : sam. 15 sept. 2018 08:03
par didier rob
Bonjour,

Arsène Gitzhoven n'écrit pas sur ses documents la date des premières fabrications de ses obturateurs. Il écrit qu'il commence par les déclencheurs,qu'il fabrique des petits accessoires pour la photo,des films pak, et plusieurs sortes d'obturateurs .
Suite au bombardement de Paris il part pour Tulle et revient a Paris a la fin de la guerre,a ce moment là, il prend rendez-vous avec Monsieur Plait (les magasins plait). Suite a ce rendez vous ,monsieur Plait passera a Arsène une commande importante qui chargera son entreprise pour 6 mois.
Il n'écrit pas quels produits, à partir de ce moment, Arsène fournira Photo-Plait avec toutes sortes d'accessoires pendant très longtemps.
Sur les photos jointes on peut y voir 2 sortes d'obturateurs du début de Gitzo avec une mécanique simple ,des débuts des obturateurs Gitzo,
sur appareils a soufflet et un obturateur qui se place a l'intérieur de certains appareils comme les box ou autres de diamètre 36 mm.
Ce modèle d'obturateur,figure en photo sur un document de la société Gitzo .Ouverture par des trous de différents diamètres suivant l'appareil.

Sur ces 2 obturateurs les mécaniques sont très simples.

Dans les sortes d'obturateurs que fera Gitzo, il y a en aura de différents diamètres, l'obturateur normal, le modèle pour le stéréo,et un autre que je n'ai jamais vu, mais que le mari d'Yvonne Gitzhoven a lui vu de ses propres yeux, un obturateur quadruple, certainement pour des identités ou autre chose ?

Au début des fabrications d'Arsène sa marque était le A et le G. Rapidement il va s'apercevoir qu'une autre marque d'obturateur a un A et G également, mais pas de la même forme pour les lettres. Il va donc faire avec son nom, la marque Gitzo, mais il gardera toujours en plus sont AG .


didier rob

Re: [Gitzo] obturateurs de grandes séries

Posté : jeu. 18 oct. 2018 17:17
par didier rob
Bonjour,


Petite publicités Gitzo ,jeux de cartes ,qui a été composé avec les

petits dessins autocollants que la société collait sur les enveloppes des courriers clients fournisseurs .


didier rob

Re: [Gitzo] obturateurs de grandes séries

Posté : jeu. 22 nov. 2018 17:56
par didier rob
Bonjour,


Les obturateurs d'Arsène Gitzhoven de grandes séries vont prendre cette forme dès le début 1918/1919,

ces modèles vont équipés de nombreuses marques d'appareils photos en France ,et un peu en export.

L'obturateur type A et l'obturateur type B tous les deux de diamètre 54 mm dont la différence sera principalement les vitesses d'ouverture.

Document d'Arsène Gitzhoven sur son premier contact avec Monsieur Plait.

Photos des petites valises d' A G avec lesquelles il visitait les fabricants d'appareils photos et les revendeurs d'accessoires.


didier rob

Re: [Gitzo] obturateurs de grandes séries

Posté : jeu. 22 nov. 2018 18:35
par Arnaud SAUDAX
:Hello: Il me semble que le contenu de la valise est un peu anachronique, mais ces petits témoignages sont vraiment touchants. La réussite est toujours le résultat de l'inspiration et de la transpiration...

Re: [Gitzo] obturateurs de grandes séries

Posté : jeu. 29 nov. 2018 15:04
par Sylvain Halgand
C'est bien dommage qu'on arrive pas à lire les mémoires, c'est flou. Il faudrait scanner et non photographier.

Re: [Gitzo] obturateurs de grandes séries

Posté : jeu. 29 nov. 2018 17:12
par didier rob
Bonjour,

les documents deviennent illisibles avec le temps ,surtout ceux au stylo,et c'est pratiquement

impossible de les lires sur les copies carbones.

Je l'ai fait en scan,je ne suis pas sur que ce soit mieux.

(une petite pub Gitzo ,les bonnes vacances d'été )


didier rob

Re: [Gitzo] obturateurs de grandes séries

Posté : jeu. 13 déc. 2018 15:48
par Sylvain Halgand
IL faudrait que tu les scannes en très hautes qualités. SI tu veux faire un essai, tu pourrais me l'envoyer, car j'ai un logiciel de reconnaissance d'écriture

Re: [Gitzo] obturateurs de grandes séries

Posté : dim. 7 avr. 2019 18:05
par didier rob
Bonjour,

Les obturateurs que fabriquait Gitzo pour divers modèles

d'appareils stéréo dans les années 1925.

A cette époque,les clients d'A G vont lui demander également de leurs

fabriquer les différentes pièces qui composent leurs boîtiers d'appareils.

Ensuite,il fabriquera également des boîtier métalliques pour ses clients.

(photos d'obturateurs stéréo Gitzo)



didier rob

Re: [Gitzo] obturateurs de grandes séries

Posté : dim. 7 avr. 2019 18:55
par Jacques Bratieres
Merci Didier !

Re: [Gitzo] obturateurs de grandes séries

Posté : mer. 18 sept. 2019 08:05
par didier rob
Bonjour,


A la fin des années 20,Arsène Gitzhoven va fabriquer les boîtiers d'appareils photos entièrement en métal pour ses clients.


Après avoir fabriqué toutes les pièces qui compose un appareil,la société d'A G va en fabriquer pour son propre compte.


Arsène écrit un passage dans son mémoire ci joint ,que le premier appareil entièrement métallique est sorti de ses ateliers.


A cette période,AG (GITZO) va fabriquer pour son compte des appareils 6 X 9 , 61/2 X 11, un stéréo ,et un folding qui lui,

sera vendu sous plusieurs marques ,des revendeurs et également a des marques qui fabriquent des éléments pour la photo.

J'ai constaté, 8 marques différentes pour ce folding,il y en a certainement d'autres.


Cette époque est la période ou Yvonne Gitzhoven quitte l'école et rentre dans l'entreprise de son père au service paies,elle

a bien connue l'époque de la fabrication des appareils.


Vers la fin des années 20,un ami conseil a Arsène de choisir,il est devenu le concurrent de ses clients,ou il fait des appareils,

ou il fait des accessoires.

Arsène Gitzhoven prendra sa décision et choisira de rester sur les accessoires.Il arrêtera la fabrication d'appareils.


A cette époque,de la fin des années 20, 98 personnes sont nécessaires pour répondre aux commandes de l'entreprise.


En 1992 a la vente de Gitzo,sur le dernier document annuel de la société,Yvonne Gitzhoven rappellera cette période de la

fabrication d'appareil photos par Gitzo .



Ci joint,document Gitzo , BNF, passage du mémoire d'A G , photo.



didier rob

Re: [Gitzo] obturateurs de grandes séries

Posté : mer. 18 sept. 2019 08:10
par Jacques Bratieres
Superbe, merci Didier.

Re: [Gitzo] obturateurs de grandes séries

Posté : sam. 2 nov. 2019 16:08
par didier rob
Bonjour,


A la fin des années 1920,il va apparaître une modification des changements de vitesses sur les obturateurs

Gitzo avec le repère rouge comme d'autres fabricants a cette époque.


Arsène va aussi fabriqué une série d'obturateurs Gitzo pour Kodak,1000 pièces,cette société devait certainement

avoir une surcharge de travail a cette époque ,ils faisaient leurs propre obturateurs.(ci joint la photo d'un des 1000 Gitzo sur Kodak)


En cette fin de décennie,Arsène Gitzhoven est surmené,seul il n'arrive plus a suivre toutes les fabrications de son entreprise.

On lui conseil de ne pas rester seul,d'avoir avec lui des associés qui prendraient une part des responsabilités.

Justement dans cette période des années 1930,un industriel connu souhaite créé une entreprise qui fabriquerait tous les composants

pour appareils photographiques( toutes marques ).

Il rassemblerait quatre entreprises de ce moment qui fabriquent pour la photo.

Dans les principaux investisseurs qui placeront dans les quatre sociétés,il y aura les patrons de la fonderie d'aluminium Montupet,

qui eux, pourront faire le moulage des pièces d'appareils.

Cette société a l'époque travaillait pour l'automobile et qui aujourd'hui existe encore et travail toujours pour l'automobile.

Arsène Gitzhoven va donc s'associé et faire créé la SA Gitzo par une personne connu en ce domaine.

A partir de ce moment là,A Gitzhoven devient actionnaire de S A Gitzo a 50% et 6 autres actionnaires pour les autres 50%.

Arsène Gitzhoven ne dirige plus L'usine.

Un directeur est nommé qui dirigera Gitzo et les trois autres entreprises qui eux fabriquent ,l'une des jumelles ,une autre de l'optique,

et la quatrième des appareils stéréos.

(je n'ai pas du tout d'informations sur les trois autres).

A cette période Yvonne Gitzhoven reste a l'usine et continue a son poste ,le personnel également.


didier rob

Re: [Gitzo] obturateurs de grandes séries

Posté : ven. 24 janv. 2020 18:52
par didier rob
Bonjour,


Dans la décénie de 1930/1940,Arsène Gitzhoven va refabriqué des obturateur de petit diamètre,il déposera

plusieurs brevets pendant cette période.

Le premier,l'obturateur de 46 mm avec le point rouge sur le réglage de vitesses petit frère du plus grand des

années 30.Il est assez rare,on le retrouve sur l'appareil folding Gitzo de 1930 ,sur Coronet des années 1935 et

aussi sur appareils a plaques D'autres modèles le Gitzo 1 et plus complexes équiperont le Rex,Wirgin,Norca,le loisir de chez Miom modèle ancien

simple ,des diamètres de 55 mm reviendront a la mode vers la fin des années 30 comme le l'art déco en 37.


Dans l'année de 1935,la société créé en 1930 avec la sa Gitzo et trois autres fabriquants bat de l'aile,elle est mal

dirigé.Arsène Gitzhoven alerte les principaux actionnaires de l'ensemble.

Le directeur général est licencié,les associers d'Arsène lui demande de reprendre la direction de SA Gitzo pour sauver

l'affaire et payé les dettes.

Comme c'est son nom qui est en jeux,Arsène accepte,reprend la direction et avec l'aide de ses collaborateurs redresse

la situation et paie les dettes(420 000 Francs a l'époque).

A ce moment là,A G récupère la SA Gitzo et en redevient le seul propriétaire.

Cette période est une des plus difficile pour Arsène,on est en 1935,son épouse rentre a l' hopital pour une appendicite,

et meurt le lendemain d'une jaunisse.Yvonne Gitzhoven finira d'élevé son dernier petit frère Georges qui n'a que 12/13 ans.

1936 arrive,Arsène Gitzhoven n'écrit strictement rien dans son mémoire pour cette période,dans la famille il était interdit

de parler ce cette époque,on pouvait posé la question on nous répondais ,36, O la la ,O !a la,c'était tout.

A ce moment la les obturateurs ça tournent il y a 120 personnes chez Gitzo pour produire 750 obturateurs jour ,il embauche beaucoup

de personnel de la photo qui viennent de chez des concurrents .

C'est la grève de 36 en France ,et chez Gitzo ou il n'y avait jamais de grève,(même en 68),se trouve des nouveaux embauchés

depuis peu ,qui sont syndicalistes et bloque l'entreprise.

A la reprise après les négociations national ,Arsène ouvre la grande porte noire du 3 rue Bullant,tous les employés sont devant

la porte,l'outil de travail est endommagé,ceux qui ont fait cela sont les premiers a vouloir rentré ,il leur dit rentré chez vous ,

il n'y a plus de travail,je rappellerais au fur et a mesure ceux que je vais avoir besoin pour remettre l'usine en route,et il referme le portail.

L'entreprise va perdre tous les marchés en cours,il va mettre plusieurs mois pour remettre en état.

A partir de ce moment ,Arsène décidera de faire de la sous-traitance et de ne plus reprendre des effectifs aussi importants ,de

rester avec un noyau de personnel qu'il connait bien.


didier rob

Re: [Gitzo] obturateurs de grandes séries

Posté : sam. 15 févr. 2020 08:23
par didier rob
Bonjour,




Nous sommes en début des années 40,a cette période Gitzo sort des

obturateurs de 55 mm a armement préalable ,a déclenchement latéral ,

et a déclenchement direct avec retardateur .

En juin 40,a l'arrivée des Allemands a Paris ,Arsène Gitzhoven ferme ,c'est l'exode

pendant trois semaine,beaucoup de Parisiens sont sur les routes de France.

Trois semaine après il fera son retour a Paris et remettra son entreprise en route.

Malgré cette période de guerre l'usine a beaucoup de commandes.


(ci joint des photos d'obturateurs et un document d'Arsène sur l'exode.)



PS, (j'ai bien mis une feuille noire derrière le scam et ce n'est pas taper au verso ,c'est pas net quand même)




didier rob

Re: [Gitzo] obturateurs de grandes séries

Posté : dim. 22 mars 2020 09:39
par didier rob
Bonjour,

En avril 1942,Arsène Gitzhoven reçoit un coup de téléphone pour un rendez vous,

pensant que c'est un client,il ne prête pas attention au nom de celui ci.

A l'heure du rendez vous ,un camion de l'armé Allemande rentre dans la cour de l'usine par le 3 rue Bullant,

la ridelle arrière du camion s'ouvre,des soldats Allemands descendent dans la cour de l'usine Gitzo.

A l'avant du camion,le chauffeur,un officier Allemand,et un civil en descendent .

Parmi eux, Arsène Gitzhoven reconnait le civil qu'il connait bien,il le rencontre souvent

au syndicat patronal de la photo a Paris.

C'est le directeur pour la France de Zeiss et d' AGC Monsieur Ernest Fischer.

Là,Arsène commence a ce poser de sérieuses questions ?,que vient il faire ici avec l'armé ?.

Monsieur E Fischer,commandité par son pays pour faire travailler les entreprises dans cette période de guerre

pour l'Allemagne,contact des entreprises de la photo qu'il connait bien.

Il va donc proposer a A Gitzhoven de travailler pour l'occupant,en lui donnant tous les moyens qu'il aura besoin,

que ce soit ,des machines ,les matières,l'essence etc..(réquisitionnées aux sociétés qui refusent de travailler

pour l'état Allemand).

Le bureau de Monsieur E Fischer a Paris est au petit palais ,c'est la qu'il recevra la patrons d'entreprises qu'il

fera travailler pour son pays.

Arsène tente d'esquivé,mais,rien a faire ,le ton se durci et il fini par leurs dirent,je n'ai jamais pu défendre mon pays

dans les deux guerres a cause de mon infirmité,je ne travaillerai pas pour vous.(AG avait eu le bras gauche prit dans une machine ,

(il lui était impossible de faire certains mouvements).

Ils vont lui faire toutes sortes de menaces,mais rien n'y fait,c'est non immédiatement,il n'y a pas a réfléchir,y a pas a discuté.

Les soldats vont rentrés dans les ateliers,faire l'inventaire des moyens,relevé les numéros des machines pour réquisition et distribuer

les moyens a d'autres sociétés qui travailleront pour eux.

Arsène ira au petit palais pour discuté avec Monsieur E Fischer et tenter de le faire changer d'avis,mais rien a faire,

l'usine Gitzo recevra l'avis de fermeture de l'établissement pour le 20 juin 1942,avec obligations,de rester a la disposition des

Allemands a tous moment et devra garder avec lui un magasinier et une secrétaire dans l'entreprise.

Des collabos vont venir voir Arsène par la suite avec également des menaces ,il voulaient les noms et les

adresses des employés pour les envoyer en Allemagne.

Arsène restera dans son usine jusqu'à la fin des hostilités avec deux personnes,il y fera des petits travaux d'outillage pour ses clients.

A cette époque ,il fallait avoir du courage pour tenir tête a l'occupant Allemand,des personnes ont été déportées pour moi que cela.



en pièces jointes,


un appareil photo de 1942 lumière, un appareil d' d'AG

La photocopie d'un brouillon du mémoire d'Arsène,c'est un document de travail il y a des ratures mais il y a plus d'informations que

sur son mémoire final.

Passage d'un document des archives du travail sous l'occupation Allemande de Hervé Joly.



didier rob

Re: [Gitzo] obturateurs de grandes séries

Posté : mar. 19 mai 2020 17:00
par didier rob
Bonjour,


A la fin de la guerre de 39/45,Arsène Gitzhoven récupère ses outillages pour la fabrication d'obturateurs

qu'il avait prêté a un amis avec son personnel pendant la période de fermeture en juin 1942.

Son ami lui rendra son matériel que quelques mois plus tard,et ayant copié tous les outillages et

continuera la fabrication d'obturateurs après la guerre.(Arsène l'appellera le traître).

Pendant cette période de fermeture ,plusieurs sociétés ce sont monté pour remplacer les fabrications Gitzo.

Arsène Gitzhoven se retrouve sans clients,il va refaire des obturateurs mais beaucoup moins qu'avant.

Pendant cette période de guerre Arsène avait conçu un appareil photographique qu'il voulait sortir après la guerre.

Il a été cambriolé et les prototypes avaient disparu.

Il lance les outillages pour la fabrication en série,et les représentants lui annonce qu'il est déjà sur le marché et moins chère que lui.

C'étais perdu pour Gitzo.

Il doit trouvé d'autres débouchés dans les accessoires pour la photo.

A la fermeture de l'usine en 1942,Gitzo avait 65 personnes,a la réouverture ,il remet en route avec les membres de sa famille et réembauche au fur

et a mesure des nouveaux produits.

Entre temps l'Histoire passe par là,le 26/7/1945 la prise de possession de la zone Française en Allemagne est voté.

La France rentre en Allemagne ,elle arrive a Calmbach,l'entreprise d'Obturateurs A G C de monsieur Hernest Fischer (qui a fermé l'usine Gitzo en

42) est confisquée et démantelé,l'usine ferme,elle est destiné a l'occupant Français.

Elle rouvrira ses portes 3 ans plus tard en 1948 2 km plus loin.

A cette époque le marché asiatique inonde le marché de la photo,les société Françaises et Allemandes finiront par arrêté les fabrications.

Gitzo et AGC continueront que sur les gros obturateurs ,Gitzo sur des simples, AGC lui sur des complexes de belle qualité.

En 1975 AGC , quand il arrêtera les obturateurs pour appareil moyens format,offrira son stock de pièces de rechange aux collectionneurs

gratuitement ,seulement le port a payé.



didier rob

Re: [Gitzo] obturateurs de grandes séries

Posté : mar. 19 mai 2020 17:17
par Arnaud SAUDAX
:Hello: J'avais profité de l'offre pour collectionneurs, mais ce n'était pas gratuit...
Pour ce qui est de l'usine Gauthier, une partie des machines a été récupérée par la France comme dommage de guerre. Cette "chaine Gauthier" a été attribuée à la SEM, et Paul Royet avait eu droit à une visite sur place pour choisir les machines les plus utiles.
Un autre ensemble de machines, provenant de chez Compur aurait été attribuée à la société IPO, soit à l'autre Royer constructeur d'appareils photo... (C'est du moins ce que Paul Royet m'avait répondu.)

Re: [Gitzo] obturateurs de grandes séries

Posté : ven. 22 mai 2020 15:56
par philippe fene
Bonjour,
Une petite anectode personnelle, de 1976 à 1994 j'ai travaillé comme technicien chez l'importateur français des produits Compur-Electronic
( appartenant au groupe Zeiss ) qui étaient fabriqués à Munich, surtout des répondeurs téléphoniques automatiques et des machines à dicter le plus souvent désigné à tort comme " Dictaphone, et lors d'une visite de l'usine en 1985 je me souviens avoir vu des machines outils semblant être inutilisées de marque Gauthier le nom m'avait frappé.

Pour terminer ma petite histoire je joins un cliché d'un produit Compur des années 70 mais évidemment sans rapport avec la photo à part la mécanique de précision, tradition de la maison Compur.

Anrufbeantworter_COMPUR_800.jpg
Anrufbeantworter_COMPUR_800.jpg (55.33 Kio) Vu 340 fois