Les ampoules magnésiques

Merci de lire le Post-It
Avatar du membre
Renaud LAEMMLI
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
Messages : 4812
Enregistré le : dim. 1 oct. 2006 17:41
Localisation : Alpes Maritimes, bien au chaud

Les ampoules magnésiques

Message non lu par Renaud LAEMMLI » dim. 12 juin 2016 17:00

Quand je rédige les textes pour des flashes magnésiques, je bataille toujours pour retrouver les différentes appellations d'ampoules, et surtout des culots. J'avais bien trouvé quelques pages en anglais, mais pas aussi claires que celle-ci (pdf) :
-Les ampoules magnésiques, par Daniel CHAILLOUX - 1997.

Le pire, c'est que j'ai sans doute eu ce texte entre les mains dans une vie précédente : oui, j'avoue, j'ai été spéléologue et donc spéléo-photographe ! J'ai même croisé Daniel Chailloux à quelques reprises... :Tchin:
:Asterix: Engagez-vous, rengagez-vous, qu'ils disaient, mais pour la protection de la planète, par tous les moyens pacifiques, avant qu'il ne soit trop tard.

Helvète du Nord, exilé au Sud, fauché involontaire, mais je m'enrichis à votre contact !

Jacques MAR

Re: Les ampoules magnésiques

Message non lu par Jacques MAR » dim. 12 juin 2016 19:43

Renaud LAEMMLI a écrit : (...) oui, j'avoue, j'ai été spéléologue et donc spéléo-photographe ! (...)
:Hello:
très bien, ces aveux; mais j'ignorais, cher Renaud, que tu collectionnais les flash magnésiques ..... :shock: :wink:

Merci pour le lien.
(1) Cette nomenclature, qui vise un public spécialisé, est-elle néanmoins exhaustive ?
(2) Si je comprends bien les meilleures des ampoules magnésiques donnaient une meilleure image que les flash électroniques de l'époque.
Saurais-tu dire pourquoi ?
(3) En spéléo, il n'y a -t-il pas de danger de poche de gaz et donc d'explosion déclenchée par un flash (magnésique ou électronique) ?

Te revoilà plongé dans une vie antérieure, avec mes questions de pure curiosité.

:Tchin:

Avatar du membre
Arnaud SAUDAX
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
Messages : 6011
Enregistré le : lun. 14 mai 2007 17:41
Localisation : Mirabel aux B. Provence
Contact :

Re: Les ampoules magnésiques

Message non lu par Arnaud SAUDAX » dim. 12 juin 2016 20:26

:Hello: En spéléo, le gaz le plus redouté est le CO2... Il y a peu de cavités remplies de grisou par chez nous...
A Bièvres, il y avait un Hollandais qui bradait des PF 100 à 5 € les 6, et même beaucoup moins le dimanche après midi... :turlututu:
Iconomécanophile chauvin...

Avatar du membre
Renaud LAEMMLI
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
Messages : 4812
Enregistré le : dim. 1 oct. 2006 17:41
Localisation : Alpes Maritimes, bien au chaud

Re: Les ampoules magnésiques

Message non lu par Renaud LAEMMLI » lun. 13 juin 2016 06:41

:Hello: Pour répondre à Jacques, cette page est la plus complète que j'aie trouvée, mais je ne garantis pas qu'elle soit totalement exhaustive... on sait que le domaine de la photo est particulièrement foisonnant. Il manque sans doute quelques standards Borduriens ou Inuits de diffusion restreinte.
Concernant la supériorité du flash magnésique : la plus évidente est la puissance, qui est seule à même d'éclairer des grands volumes. Pour remplacer une grosse ampoule magnésique, on n'a pas d'autre choix que de déclencher successivement un ou plusieurs gros flash électronique, en décalant la position pour couvrir le champ. C'est long, si il y a des personnages ils doivent rester immobiles pendant plusieurs minutes comme au XIXe siècle ! Pour les très gros volumes, un copain cité dans l'article utilisait de la poudre de magnésium allumée avec du cordon bickford ! Je l'avais aidé à photographier ainsi une salle dans le Vercors, la lumière durait quelques secondes. Par contre on ne pouvait faire qu'une photo : la fumée dégagée restait longtemps en l'air. Pour des volumes "normaux" on utilisait des flashes déclenchés par cellules, les cordons à rallonge posant des tas de problèmes : il fallait les cacher, l'humidité provoquait des faux contacts...
Quant au gaz souterrain... le plus redouté des spéléos vient des flatulences du copain devant dans l'étroiture ! :oops: Désolé pour ce détail trivial, mais parfaitement véridique ! :mrgreen:
:Asterix: Engagez-vous, rengagez-vous, qu'ils disaient, mais pour la protection de la planète, par tous les moyens pacifiques, avant qu'il ne soit trop tard.

Helvète du Nord, exilé au Sud, fauché involontaire, mais je m'enrichis à votre contact !

Jacques MAR

Re: Les ampoules magnésiques

Message non lu par Jacques MAR » lun. 13 juin 2016 07:44

:Hello:
Merci Renaud et Arnaud,
Je n'avais pas réalisé qu'un éclair magnésique avait une puissance d'un gros multiple de celui d'un bon gros flash électronique.

Arnaud, c'est vrai que le C02, par les temps qui courent, n'effraie que les responsables de statistiques de performance automobiles. Cela ne l'empêche pas d'être mortel, mais silencieusement, sans explosion; ai-je bien compris ?

Je :Speedy: faire du fitness (là aussi les odeurs des copains ....).

Répondre

Retourner vers « Espace Documentation »