Labo traditionnel ou numérique?

Toutes les questions sur le labo à l'ancienne : le traitement des négatifs, des positifs, de tous les procédés, même les plus anciens (ferrotypie, cyanotypie etc..), le tirage etc....

Labo traditionnel ou numérique?

Message non lupar Charles S » Sam 4 Mar 2017 13:03

Bonjour à toutes et à tous,

Je cherche à être autonome sur mes photos (sans passer par des labos), mais j'hésite entre avoir mon labo traditionnel (avec agrandisseur) ou la numérisation des négatifs et l'impression (du coup achat d'un scanner spécial et d'une imprimante spéciale). Je sais développer les négatifs, mais le tirage sur papier de manière traditionnelle semble compliqué, que me conseillez-vous?

Bien cordialement.
Charles S
 
Messages: 23
Enregistré le: Mer 8 Juin 2016 13:45

Re: Labo traditionnel ou numérique?

Message non lupar Eric Carlhan » Sam 4 Mar 2017 14:59

Pour du noir blanc : agrandisseur. Même moi j'y arrive :mrgreen:
Le prix s'oublie, la qualité reste
Bastien (1ère gâchette chez Volfoni)
Avatar de l’utilisateur
Eric Carlhan
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
 
Messages: 6910
Enregistré le: Ven 5 Aoû 2005 17:41
Localisation: France, Franche Comté, Jura

Re: Labo traditionnel ou numérique?

Message non lupar Charles S » Sam 4 Mar 2017 23:17

Et niveau prix cela revient il cher? Entre le papier, la chimie etc etc
Charles S
 
Messages: 23
Enregistré le: Mer 8 Juin 2016 13:45

Re: Labo traditionnel ou numérique?

Message non lupar Charles S » Sam 4 Mar 2017 23:20

Pardon j'ai oublié de vous remercier pour votre réponse! ^^
Charles S
 
Messages: 23
Enregistré le: Mer 8 Juin 2016 13:45

Re: Labo traditionnel ou numérique?

Message non lupar Jean-Pierre Fantone » Sam 4 Mar 2017 23:28

:Hello:
Le tirage sur papier argentique n'est pas plus compliqué que de développer des négatif mais il faut disposer d'une chambre noire (traditionnellement la salle de bain) avec de la place pour l'agrandisseur, les cuvettes etc...Avantage : on obtient des tirages sans dominantes colorée pour le N&B. Inconvénients : Tout le matériel nécessaire au tirage amateur n'est plus d'actualité ou bien il est de distribution confidentielle, mais facilement trouvable en occasion (agrandisseur, margeur, sonde de mesure ...)
Avec le numérique pas besoin de s'enfermer dans le noir ! Mais l' équipement est un investissement conséquent : scanner avec passes vues pour négatifs, imprimante et écran dédiés photo, logiciel de traitement d'image, sonde pour régler l'écran de l'ordinateur (qu'on a déjà). Bien que plus souple d'emploi (élimination des pétouilles indésirables avec le logiciel) le traitement des images N&B par le numérique n'est pas évident, on a du gâchis (dominantes colorée à l'impression suivant le papier photo utilisé).
C'est un vieux débat.
Jean-Pierre
Minoltafan et autres...
Ne rien faire est difficile, on ne sait jamais si on a vraiment fini.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Fantone
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
 
Messages: 760
Enregistré le: Dim 1 Aoû 2004 17:41
Localisation: Marseille

Re: Labo traditionnel ou numérique?

Message non lupar jean manet » Dim 5 Mar 2017 07:46

Pour la tradition, tout dépend du format de prise de vue.
À partir de 9 x 12 et au dessus, on peut se contenter de tirage par contact, avec un matériel très réduit : une lampe rouge inactinique, une lampe opale actinique, deux bidons, 3 cuvettes, une boîte de papier sensible et une plaque de verre épais !
À noter que jusque dans les années 60, on n'agrandissait pas ou peu ! Le photographe du quartier tirait les négatifs 6 x 6, 6 x 9, 6,5 x 11 par contact :shock:
Certaines avec les bords déchiquetés :wink:
Fichiers joints
DSCN2984_700.jpg
DSCN2984_700.jpg (27.46 Kio) Vu 770 fois

Avatar de l’utilisateur
jean manet
 
Messages: 240
Enregistré le: Dim 21 Nov 2010 21:12

Re: Labo traditionnel ou numérique?

Message non lupar Patrick FO » Dim 5 Mar 2017 10:43

Bonjour,
Pour les tirages numériques il vaut mieux oublier l'imprimante maison qui à moins d'investir dans un matériel hors de prix ne donnera pas satisfaction.
Dans un logiciel de retouche il faut systématiquement passer l'image en niveaux de gris et il y a de très bons laboratoire en ligne pour effectuer des tirages imprimés sur du papier baryté mais ça n'est pas forcément bon marché à partir du moment où on passe à des agrandissements conséquents. Mais on peut obtenir d'excellents résultats.
PS : dicté depuis mon smartphone épaule et genou immobilisés. :mrgreen:
Patrick Fourneret
Besançon, ville de naissance des frères Lumière et pas seulement de Victor Hugo !
Comtois rends-toi, nenni ma foi ! Bourguignon ? Pas question !!
Avatar de l’utilisateur
Patrick FO
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
 
Messages: 600
Enregistré le: Dim 21 Déc 2008 10:54
Localisation: Franche-Comté

Re: Labo traditionnel ou numérique?

Message non lupar Charles S » Dim 5 Mar 2017 15:24

A vous écouter je serais tenté par le traditionnel!

Petite question technique du coup: sur l'étape de l'agrandisseur, comment ne pas avoir trop de gâchis avec le papier photo quand on fait les tests d'expositions? Lors de ma formation, on passait beaucoup de temps à régler le nombre de secondes nécessaires à passer sous l'agrandisseur, avec une perte de papier assez importante... Auriez-vos des "trucs"? Y a t-il des "standards" d'exposition?=)
Charles S
 
Messages: 23
Enregistré le: Mer 8 Juin 2016 13:45

Re: Labo traditionnel ou numérique?

Message non lupar Daniel Duch » Dim 5 Mar 2017 15:50

un truc simple et économique, tu coupes un bande de 5cm de large dansune feuille de papier photo, dans le noir bien sure ou en éclairage inactinique.
Tu places cette bande dans le margeur a^près avoir mis ton négatif dans l'agrandisseur.Avec un carton plus grand que ta bande test,cachant le papier vierge avec le carton tu laisse juste apparaitre une largeur de 2à3 cmstu laisses exposé 2sec,sans eteindre l'agrandisseur tu découvre ç nouveau 2à3cms tu expose encore 2sec et tu répètes l'opération jusqu'au bout de ta bande teste. après développement de celle-ci tu auras différents temps de pose, il te restera à choisir celui qui correspond le mieux à l'image que tu espère. plus l'image sera claire plus il faudra augmenter le temps de pose
Modifié en dernier par Daniel Duch le Dim 5 Mar 2017 16:03, modifié 1 fois.
Qui aime la photo ne peut pas être négatif,ça c'est un point positif!
Avatar de l’utilisateur
Daniel Duch
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
 
Messages: 648
Enregistré le: Dim 23 Juin 2013 08:10
Localisation: Oise

Re: Labo traditionnel ou numérique?

Message non lupar Jean-Pierre Fantone » Dim 5 Mar 2017 15:52

Bonjour.
Je te conseille le livre de Philippe Bachelier : Noir et Blanc, de la prise de vue au tirage.
Très bien.
Minoltafan et autres...
Ne rien faire est difficile, on ne sait jamais si on a vraiment fini.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Fantone
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
 
Messages: 760
Enregistré le: Dim 1 Aoû 2004 17:41
Localisation: Marseille

Re: Labo traditionnel ou numérique?

Message non lupar Renaud LAEMMLI » Dim 5 Mar 2017 17:53

:Hello: Le coup des bandes-test est évidemment indispensable, et pour ma part, je prends un maximum de notes : négatif, rapport d'agrandissement, papier, temps... ainsi que les données de masquages éventuels (et fréquents). Le carnet ne quite jamais le labo. :Tchin:
Helvète du Nord, exilé au Sud, fauché involontaire, mais je m'enrichis à  votre contact !

"Trumpettes" de la renommée, vous êtes bien mal embouchées... (Georges Brassens)
Avatar de l’utilisateur
Renaud LAEMMLI
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
 
Messages: 4596
Enregistré le: Dim 1 Oct 2006 17:41
Localisation: Alpes Maritimes, bien au chaud

Re: Labo traditionnel ou numérique?

Message non lupar paul duflot » Dim 5 Mar 2017 21:13

Pour ma part, j'ai utilisé pendant des années ce petit gadget.
Infiniment plus simple et plus rapide que les bandes test.
Exposer 1 minute sous l'agrandisseur (avec le négatif dedans :D ) une feuille de papier 9x12 cm sur laquelle on pose la mire Kodak.
Développer à fond, fixer et rincer sommairement.
Observer l'épreuve de test sous lumière blanche et choisir le secteur circulaire qui donnera la meilleure exposition.
Avec ce système j'ai toujours obtenu des résultats corrects et constants.
Encore faut-il se procurer cet ustensile !!!
Happy enlarging ! :mrgreen:
Fichiers joints
scale.jpg
scale.jpg (28.38 Kio) Vu 740 fois
paul duflot
 
Messages: 165
Enregistré le: Jeu 13 Fév 2014 20:12

Re: Labo traditionnel ou numérique?

Message non lupar Jean-Pierre Fantone » Dim 5 Mar 2017 22:30

:Hello:
Il y a bien des années, 45 ans environ, j'utilisais cet engin avec lequel on déterminait le grade du papier et le temps de pose sous l'agrandisseur.
Minoltafan et autres...
Ne rien faire est difficile, on ne sait jamais si on a vraiment fini.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Fantone
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
 
Messages: 760
Enregistré le: Dim 1 Aoû 2004 17:41
Localisation: Marseille

Re: Labo traditionnel ou numérique?

Message non lupar jean manet » Lun 6 Mar 2017 20:19

paul duflot a écrit:Pour ma part, j'ai utilisé pendant des années ce petit gadget.
Infiniment plus simple et plus rapide que les bandes test.
Exposer 1 minute sous l'agrandisseur (avec le négatif dedans :D ) une feuille de papier 9x12 cm sur laquelle on pose la mire Kodak.
Développer à fond, fixer et rincer sommairement.
Observer l'épreuve de test sous lumière blanche et choisir le secteur circulaire qui donnera la meilleure exposition.
Avec ce système j'ai toujours obtenu des résultats corrects et constants.
Encore faut-il se procurer cet ustensile !!!
Happy enlarging ! :mrgreen:


10 disponibles ici : https://www.amazon.com/Adorama-Delta-En ... B00009USY3

Avatar de l’utilisateur
jean manet
 
Messages: 240
Enregistré le: Dim 21 Nov 2010 21:12


Retourner vers * Labo à l'ancienne

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité