Virage surprise et incontrolable

Toutes les questions sur le labo à l'ancienne : le traitement des négatifs, des positifs, de tous les procédés, même les plus anciens (ferrotypie, cyanotypie etc..), le tirage etc....

Virage surprise et incontrolable

Message non lupar Jean-François Santo » Mar 24 Oct 2017 14:58

Bonjour,

Mon nouveau papier Adox https://www.fotoimpex.de/shop/fotopapier/adox-mcp-310-hochglaenzend-pe-8-inchx10-inch-25-blatt-gradation-variabel.html, que j'utilisais pour la deuxième fois seulement, vient de me faire des siennes de manière imprévue et inexpliquée.
Première séance de tirage, rien à signaler. Tirages stables dans le temps, bien balancés entre noir et blanc.
Deuxième séance. Au tirage tout va bien, résultat fidèle aux bouts d'essais, puis je rince et je mets à sécher.
Et là surprise de taille : quand je reviens dans la pièce où ils sont à sécher, le papier a viré au sépia ou approchant,
et quelques tâches disgracieuses apparaissent dans le ciel.
Et il semble que seul ce papier vire, les bouts d'essais faits avec du Ilford eux ne bougent pas.
Finalement, 48h plus tard, les bouts d'essais présentent une très légère coloration (mais rien de comparable) mais surtout un
dernier tirage qui n'avait pas bougé (ou très peu) et qui est resté par hasard un moment au soleil présente maintenant la même coloration.
D'où ma question?
Le soleil (qui frappait, j'y repense soudain, à mon insu ces deux premiers tirages pendant leur séchage) serait-il le coupable?
Je précise qu'en dehors de cela, seul le fixateur différait de la fois précédente, mais il était tout neuf et a déjà servi pour fixer du film
sans aucun problème. Le révélo Ilford quant à lui est ancien et teinté mais deux jours plus tôt il n'y avait aucun problème.
Bref je m'en remets à vos avis et expériences éclairés.

Cdt
JeAn-fRaNçoiS
Jean-François Santo
 
Messages: 146
Enregistré le: Lun 21 Juin 2010 15:35

Re: Virage surprise et incontrolable

Message non lupar Eric Carlhan » Mar 24 Oct 2017 15:17

Tu fixes avec quoi et combien de temps ?
Le prix s'oublie, la qualité reste
Bastien (1ère gâchette chez Volfoni)
Avatar de l’utilisateur
Eric Carlhan
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
 
Messages: 7121
Enregistré le: Ven 5 Aoû 2005 17:41
Localisation: France, Franche Comté, Jura

Re: Virage surprise et incontrolable

Message non lupar Arnaud SAUDAX » Mar 24 Oct 2017 16:06

:Hello: Faire des bouts d'essais avec un papier différent de celui que l'on utilise n'a pas beaucoup d'intérêt...
On déconseille d'utiliser pour le papier du fixateur qui a été utilisé pour du film, car il se charge en iodure et surtout avec les produits anti-halo qui sont des colorants...
Iconomécanophile chauvin...
Avatar de l’utilisateur
Arnaud SAUDAX
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
 
Messages: 5769
Enregistré le: Lun 14 Mai 2007 17:41
Localisation: Mirabel aux B. Provence

Re: Virage surprise et incontrolable

Message non lupar Jean-François Santo » Mar 24 Oct 2017 16:22

Alors, dans l'ordre :
https://www.fotoimpex.de/shop/fotochemie/adox-adofix-p-zum-ansatz-von-5000-ml.html
Je fixe au minimum 30 secondes, plus sûrement 1 minute, comme j'ai toujours fait avec le Ilford rapid fixer.
Quand je dis que le fixateur a déjà servi je parle seulement de la marque, pas d'une réutilisation... j'ai utilisé ce jour-là de la prépa stock "fraîche" diluée à 1+9.
Et en l'écrivant je le réalise, peut-être n'est-ce pas la bonne dilution...? Je n'ai pas vérifié, j'avoue.
Ceci dit, pour les films j'ai dilué à 1+4 et résultat impeccable.
Voilà, quant aux bouts d'essais ils m'avaient déjà fait la preuve que mon tirage sur ce papier était fidèle aux essais sur Ilford.
Pourquoi me priver d'un gros stock d'Ilford 8x10 qui ne me sert pratiquement qu'à ça et épargner ce papier que j'ai en moindre quantité?
Jean-François Santo
 
Messages: 146
Enregistré le: Lun 21 Juin 2010 15:35

Re: Virage surprise et incontrolable

Message non lupar Jean-François Santo » Jeu 26 Oct 2017 08:24

Bien, quelques fouilles sur la toile plus tard...
Il semble que ce fixateur en poudre une fois dilué soit à sa concentration de "travail" - working solution (sic) - et qu'il ne suppose donc plus de dilution
ultérieure.
Seul le temps de fixage varie entre film et papier (respectivement 4 et 2 min de mémoire).
Bref je me suis planté en le diluant dans les mêmes proportions que mon traditionnel Ilford rapid fixer.
Pour les tirages je m'en remettrai, mais pour les films je suis plus inquiet : une dilution à 1+4 risque-t-elle d'affecter leur
survie dans le temps, et si oui à quelle échelle ??
Pour l'instant je le redis aucun signe de virage, d'effacement ou de quoi que ce soit... mais est-ce pour autant que cela va durer?
Quels sont vos avis...?

D'avance merci.

JeAn-FrançoiS
Jean-François Santo
 
Messages: 146
Enregistré le: Lun 21 Juin 2010 15:35

Re: Virage surprise et incontrolable

Message non lupar Arnaud SAUDAX » Jeu 26 Oct 2017 09:24

:Hello: En cas de doute, il est toujours possible de refixer un film dans un bain neuf à la bonne dilution...
Iconomécanophile chauvin...
Avatar de l’utilisateur
Arnaud SAUDAX
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
 
Messages: 5769
Enregistré le: Lun 14 Mai 2007 17:41
Localisation: Mirabel aux B. Provence

Re: Virage surprise et incontrolable

Message non lupar Jean-François Santo » Jeu 26 Oct 2017 11:15

Voilà une bonne nouvelle.
Comme ils sont découpés en séries de 6 vues les remettre en spire me paraît inenvisageable, je préférerais les refixer par trempage
dans un bac pour papier par exemple.
Qu'en dites-vous?
Dans tous les cas une idée plus précise de la méthode me serait utile.

Cdt

JeAn-FrançOIS
Jean-François Santo
 
Messages: 146
Enregistré le: Lun 21 Juin 2010 15:35

Re: Virage surprise et incontrolable

Message non lupar Jean-Pierre Fantone » Ven 27 Oct 2017 12:26

:Hello: Bonjour,
Apparemment l' ADOFIX P semble devoir être utilisé tel quel sans dilution supplémentaire. Il est vendu soit pour faire 1 litre ou 5 litres de solution prête à l'emploi. le fait de le diluer peut ne pas poser de problème, mais le temps de fixage doit être plus long. Le négatif doit sortir parfaitement clair sans voile opaque ou traces laiteuses. Un bon moyen pour se rendre compte de l'efficacité du fixateur : prendre le bout d'amorce du film non développé et le tremper dans le fixateur en l'agitant de temps en temps ; le bout d'amorce doit devenir complètement transparent au bout de quelques minutes.

Tâches brunes sur tirage papier après séchage = fixage et surtout lavage insuffisant.
Films : si les films sont mal fixés, ils présentent les anomalies précitées, notamment des traces laiteuses au niveau des perforations.
Même coupés en bande le film peut-être remis en spire puisque l'opération se fait en plein jour.
Bon courage.
JP
Minoltafan et autres...
Ne rien faire est difficile, on ne sait jamais si on a vraiment fini.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Pierre Fantone
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
 
Messages: 858
Enregistré le: Dim 1 Aoû 2004 17:41
Localisation: Marseille

Re: Virage surprise et incontrolable

Message non lupar ROCHEVALIER Michel » Mer 1 Nov 2017 14:46

:Hello: Bonjour à tous,

Tout est dit ou presque dans les réponses apportées.
En cas de doute sur l' épuisement du fixateur, ne pas hésiter à utiliser une solution fraiche.
A l'atelier, nous utilisons, comme le préconise Arnaud, des fixateurs distincts : un pour les films, un pour les papiers.
Ne pas négliger non plus les temps de lavage .....car la mauvaise surprise arrive dans le temps.

Jean-François,
Tu peux parfaitement refixer tes films en les trempant dans une solution de fixage dans une cuvette destinée au tirage papier.
Bon courage

:Tchin:
Une belle phrase mal orthographiée, c'est comme une belle femme mal maquillée. ORTHOGRAPHIX
Avatar de l’utilisateur
ROCHEVALIER Michel
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
 
Messages: 1574
Enregistré le: Ven 28 Sep 2007 07:47
Localisation: BRIVE LA GAILLARDE

Re: Virage surprise et incontrolable

Message non lupar Jean Paul P » Jeu 2 Nov 2017 20:04

bonsoir, si je peux apporter mon modeste grain de sel....
lorsque je pratiquais le labo, je passais pour un maniaque, j'utilisais systématiquement un bain d'arrêt, suivi d'un rinçage eau déminéralisé puis un double fixage et enfin un lavage très long suivi d'un bain d'arrêt trs dilué(pour le calcaire) et un ultime rinçage eau déminéralisés pour les films enfin séchage desdis films au dessus de la baignoire après avoir faitcouler un peu la douche très chaude pour éliminer les poussières en suspension.Bie, entendu, ne pas mettre en route la VMC :D

jpp
"À chaque jour son contre pet"
Jean Paul P
 
Messages: 534
Enregistré le: Mar 27 Oct 2009 16:17
Localisation: Rhone Alpes- AIN

Re: Virage surprise et incontrolable

Message non lupar Jean-François Santo » Ven 3 Nov 2017 18:14

Bonjour,

Et merci pour toutes vos réponses ! Je les ai lues avec attention.
Et finalement, j'ai décidé de tenter le diable, c'est-à-dire que je n'ai pas refixé.
Mais pourquoi, me demanderez-vous, alors qu'avec tant d'insistance je vous ai sollicités pour savoir si je devais le faire,
et si oui comment?
Eh bien, pas pour vous contredire en tout cas, croyez-moi, mais plutôt pour tout un tas de petites - bonnes ou mauvaises - raisons.
La première c'est que, c'est plus fort que moi, j'ai la fibre écolo. Je n'utilise donc qu'à contre-coeur, et dans les plus faibles quantités possibles
(Ah, le développement à 1+9 !), les produits chimiques nécessaires à la pratique du labo. Je sais c'est idiot, contradictoire, de la vile sensiblerie même au vu
des quantités industrielles de poison que la bien-nommée industrie de tout poil déverse dans l'eau, la terre, l'atmosphère et tout ce qu'elle peut trouver encore pour y déverser quelque chose de toxique, mais l'idée d'en refaire une fournée me désolait quand même par trop. Voilà pour le premier point.
Ensuite, et là c'est plus concret, mes négas semblent bien fixés. Pour l'heure, ils sont déjà passés sous la lumière crue quoique diffuse de mon agrandisseur,
et rien ne bouge.
De plus, cette fois-là je n'avais dilué qu'à 1+4, et comme le temps de fixage annoncé est de 4 minutes tandis que j'ai laissé tremper au moins 6, je me dis
que bon an, mal an, entre la poire et le fromage, en ménageant la chèvre et le chou, à la louche et en espérant un peu, tout cela s'équilibre peut-être et n'est finalement pas si grave.
Oui, je sais, c'est loin d'être de la science exacte.
Ce qui en est déjà plus c'est que je vais scanner prestissimo ces négas et donc m'assurer en quelque sorte une seconde chance, quoi numérique...
Pour finir, humble mortel que je suis, je lutte chaque jour dans la mesure de mes faibles forces pour tenter de me rappeler que rien n'est éternel sur cette terre et
qu'au contraire tout est destiné à ne faire que passer...
Alors, ces négatifs, s'ils passent, ils passeront... ils auront duré ce que durent les roses, l'espace d'un matin.

Voilà, avant d'en terminer je remercie ceux qui auront lu cette et longue et inutile prose jusqu'au bout.
Allez savoir pourquoi, elle m'a fait du bien.

JeAn-lE-FRançOIs
Jean-François Santo
 
Messages: 146
Enregistré le: Lun 21 Juin 2010 15:35

Re: Virage surprise et incontrolable

Message non lupar Jean lau » Mer 7 Mar 2018 17:38

Bonjour
je prends le fil de la discussion...
quand j'étais au labo le fixage était le bain à ne pas négliger et à ne pas prendre au petit bonheur la chance...que ce soit pour les films comme pour les papiers....que le fix soit à diluer ou pas il faut respecter les temps préconisés par le fabricant et en tout état de cause tester pour des produits et ou films que l'on utilise pour la première fois!! on ne confie ses chefs d’œuvre qu'une fois, la manipulation acquise et les concentrations et temps maitrisés..pour faire simple quand on fixe on ne fait pas autre chose..tous trempage excessif se paie un jour ou l'autre.... quand ce n'est que le tirage ça se refait, mais quand c'est le néga, c'est à dire la matrice, on se mord les doigts d'autant que les soucis n'apparaissent sur les negas que bcp plus tard voire quelques années après ,suite un une négligence de l’époque du développement, combinée à une stockage rock and roll des précieux supports....
en tout état de cause et quand on a pas compulsé la copieuse et scientifique littérature consacrée au dev et au fix ...et les précieux enseignements des hommes de l'art du labo, on suit au pied de la lettre les directives du fabricant...on ne surfixe pas car 10 heures de lavage n'élimineraient pas tous les résidus... on lave suffisamment et au besoin on utilise un éliminateur d'hyposulfite (oui je sais son utilisation est controversée) pour raccourcir les temps de lavage et faire des économies d'eau!!!
En tout cas pour le NEGATIF on est d'une rigueur janséniste et pour le tirage on essaie de ne pas gâcher une boite de 30x40....le labo est une étape qui demande de s’astreindre au respect de certaines recettes!! c'est comme la cuisine!
bon courage dans les virages volontaires ou pas car c'est encore un autre aspect chimiquement "magique" de la chambre noire!!
bien à toi
jean Lau.
Jean lau
 
Messages: 13
Enregistré le: Lun 16 Juin 2014 22:51


Retourner vers * Labo à l'ancienne

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités