Page 1 sur 1

Ferrotypie

Posté : dim. 19 avr. 2020 12:09
par Patrick FOURNERET
Amis confinés bonjour :Hello:
En explorant les appareils destinés à la ferrotypie, je vois que certains sont à "bain unique", révélateur et fixateur en même temps.
J'ai beau chercher... :gratgrat: je ne trouve pas.
Il y a bien un "viro-fixateur" chez Lumière, mais qui dit virage sous-entend image révélée d'abord ?
Dans le Bulletin de la SFP de juillet 1921 il y a un article sur le sujet : chloranol + métoquinone (composé d'une combinaison de métylparamidophénol et d'hydroquinone). Mais le procédé du bain unique semble très antérieur puisqu'on trouve des appareils à ferrotypes à bain unique dès la fin du XIXè. Était-ce la même formule ?
Je suis sûr que certains d'entre vous ont la solution :turlututu:

PS : ça marche peut-être pour le Covid :ronchon:

Re: Ferrotypie

Posté : dim. 19 avr. 2020 14:39
par Arnaud SAUDAX
:Hello: Le principe des révélateurs-fixateurs à bain unique, c'est d'avoir de l'hyposulfite dans le révélateur... Il doit y avoir des conditions de PH à respecter pour que l'hypo ne se décompose pas...
Si tu veux plus de précisions, je peux tenter un déconfinement temporaire pour aller consulter le Glafkidès (et rapporter quelques obtus Gitzo.) :Tchin:

Re: Ferrotypie

Posté : dim. 19 avr. 2020 16:08
par Patrick FOURNERET
Salut Arnaud ! :Hello:
C'est sympa à toi, mais il n'y a aucune urgence, ne prends aucun risque ! J'ai trouvé dans une publicité pour Le Forain de Faller (1906) où il est question d'un "nouveau fixo-révélateur Emilios" !!! :turlututu:
Tout un programme... Peut-être qu'avec des glaçons et une bonne dose de fée verte ça doit passer...
Par contre ça risque d'être sans eau, le Doubs est à sec à Pontarlier...
Comment vont tes abeilles ? Toujours la traite deux fois par jour ? :boing: :boing:
Amitiés

Re: Ferrotypie

Posté : lun. 20 avr. 2020 06:00
par Arnaud SAUDAX
:Hello: Pas question de prendre des risques, mais à la campagne, on peut faire de la distanciation sans beaucoup d'efforts. J'ai même retrouvé une demie douzaine de masques FFP2 achetés à Emmaüs après "l'erreur" de Roseline lors de la dernière pandémie avortée... (anti-poussière pour l'atelier)
En 1960, Ilford a commercialisé le Monophen, qui comme son nom l'indique est un révélateur-fixateur à bain unique à base de Phénidon. Le Phénidon est un excellent développateur dont Ilford s'était réservé l'exclusivité, et que l'on retrouvait dans le Microphen...