La Stéréo-synthèse, un procédé des frères Lumière

Pas besoin de visionneuse pour pouvoir le lire ou y écrire
Avatar du membre
Patrick Salètes
Messages : 2525
Enregistré le : lun. 31 oct. 2005 17:41
Localisation : Coulaines près du Mans (Sarthe)

La Stéréo-synthèse, un procédé des frères Lumière

Message non lu par Patrick Salètes » sam. 29 sept. 2007 21:24

Suite à ma visite à la Villa lumière, voici la documentation dont je vous ai parlé:

ImageImage

ImageImage

ImageImage

ImageImage

Ce chapitre est extrait de l'ouvrage de Ernest Coustet: La Photographie Stéréoscopique (Ch. Mendel) 1925
Merci, Sylvain!.... et merci à vous tous!

Avatar du membre
Dominique
Messages : 688
Enregistré le : mer. 1 juin 2005 17:41

Message non lu par Dominique » sam. 29 sept. 2007 21:26

En extrapolant, c'est de la "tomophotographie" :D
ou de la "tomophotographie" peut être....

Avatar du membre
Patrick Salètes
Messages : 2525
Enregistré le : lun. 31 oct. 2005 17:41
Localisation : Coulaines près du Mans (Sarthe)

Message non lu par Patrick Salètes » sam. 29 sept. 2007 21:28

Voici une photo d'une stéréo-synthèse:
(Encore merci à l'Institut Lumière et au Musée de la Villa Lumière
qui m'ont autorisé à prendre ces photographies et à les mettre en ligne sur notre forum!)


Image

Bien évidemment, on n'a pas à l'écran la profondeur de l'image et donc pas d'effet stéréo.

En photographiant l'image légèrement par dessus voici ce qu'on obtient:

Image

On distingue alors les différents plans "empilés".

Voici enfin deux vues prise avec un leger décallage horizontale.
En observant ces deux images comme un stéréogramme, on en voit trois, celle du milieu étant en 3 dimensions.
On peut aussi les examiner avec un stéréoscope.
Celle-ci donne une petite idée du rendu d'une stéréo-synthèse.
Dans la réalité, on ne voit pas un couple d'images, mais un bloc transparent, dans lequel le portrait semble être moulé.

Image
Merci, Sylvain!.... et merci à vous tous!

Invité

Message non lu par Invité » sam. 29 sept. 2007 21:29

Dis donc Patrick, tu marche à quoi avec le Jesus de Lyon.. ton appareil à bougé..
:lol: :lol: :lol: j'ai honte..
je vais lire rapidement cet article en profondeur et je crois que je vais venir te proposer de l'aide pour fabriquer une machine infernale.

Avatar du membre
Patrick Salètes
Messages : 2525
Enregistré le : lun. 31 oct. 2005 17:41
Localisation : Coulaines près du Mans (Sarthe)

Message non lu par Patrick Salètes » sam. 29 sept. 2007 21:31

Cette machine est démente! :shock:
Mais avec les objectifs à TRES grande ouverture dont on dispose aujourd'hui, on peut peut être faire l'économie du système à objectif et plaque mouvantes, et obtenir un résultat satisfaisant.
Ceci dit, reconstituer cet appareil, ce serait formidable!!!

Citation: Dominique
________________________________________
En extrapolant, c'est de la "tomophotographie"
ou de la "tomophotographie" peut être....
________________________________________

Comme tu dis!

"En 1920, il s'attaque au relief et réalise la photo stéréo synthèse, selon un procédé qui sera employé ultérieurement en radiologie pour les tomographies. ..."
(trouvé sur le site: http://www.leslumieresdeleden.fr/eden3.swf )
Merci, Sylvain!.... et merci à vous tous!

Avatar du membre
Dominique
Messages : 688
Enregistré le : mer. 1 juin 2005 17:41

Message non lu par Dominique » sam. 29 sept. 2007 21:32

J'mai trompé : en alternative (peut être ) je voulais écrire "photomographie"...
Quand tu écris "Dans la réalité, on ne voit pas un couple d'images, mais un bloc transparent, dans lequel le portrait semble être moulé" ça fait un peu penser au rendu des hologrammes.

Avatar du membre
philippe H
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
Messages : 701
Enregistré le : ven. 10 déc. 2004 17:41
Localisation : Nantes

Message non lu par philippe H » sam. 29 sept. 2007 21:33

Voilà, je me suis un peu amusé avec les images de Patrick.
J'ai repris les 3 premieres photo de la dame et mis tout ça sur un soft de reconstruction 3d.

http://www.dailymotion.com/polmidre/vid ... u7_test_3d

Pas très jolie du fait de la petitesse des photos de la dame et de la compression du film. On devrait faire mieux avec les originaux. :D

Merci Patrick
"ne doutez jamais qu'un petit groupe d'individus conscients et engagés puisse changer le monde. C'est même de cette façon que cela s'est toujours produit."
Margaret Mead, anthropologue

Invité

Message non lu par Invité » sam. 29 sept. 2007 21:34

:D C'est absolument GENIAL....

Là mon Patrick, il va falloir que l'on fasse quelque chose !!!

Laurent

Avatar du membre
Claude A
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
Messages : 524
Enregistré le : mer. 25 janv. 2006 17:41
Localisation : Pertuis Vaucluse

Message non lu par Claude A » sam. 29 sept. 2007 21:35

Patrick, concernant la photo du gars, as tu noté la profondeur de l ' empilement des 7 diapos.

Ou bien sais tu quelle distance il y a entre deux diapos?

Avatar du membre
Pierre-Yves P
Messages : 3506
Enregistré le : lun. 25 avr. 2005 17:41

Message non lu par Pierre-Yves P » sam. 29 sept. 2007 21:39

Bonjour !

C'est génial !
Merci beaucoup Patrick, une nouvelle fois, pour nous faire partager tout ça !

Citation:
____________________________________________________
Patrick, la photo du gars, as tu noté la profondeur de l ' empilement des 7 diapos.
Ou bien sais tu quelle distance il y a entre deux diapos?
____________________________________________________
Claude, je ne sais pas si j'ai bien compris, mais selon le bouquin :

L'image composite [...] est constituée par la superposition de 6 ou 7 diapositifs faiblement dévloppés, dont les couches de gélative doivent être séparées l'une de l'autre par un intervalle égal à celui qui séparait les différents plans photograhiés.


L'exemple montre d'ailleurs bien 7 photos pour ce portrait.
Donc, si le visage du modèle fait on va dire 21 cm de 'profondeur' , les plans de netteté on du être décalés d'environ 21/7 = 3 cm. Et par conséquent, les plaques aussi !

Enfin, c'est sans doute moins : c'est pas une radio, on ne voit pas la nuque de cette demoiselle :lol: ! mettons, 18cm du bout du nez au oreilles, soit 2,6cm.
Ca vous semble logique ? :o

n tout cas, ça me donne envie de sortir mon objectif macro en tout cas ! :D

Merci, et amitiés à tous !
Le Jazz, c'est du Picasso qui réveille les voisins.

Avatar du membre
Dominique
Messages : 688
Enregistré le : mer. 1 juin 2005 17:41

Message non lu par Dominique » sam. 29 sept. 2007 21:40

Le texte cite 2,5 mm entre les vues.
L'écart de MaP entre chaque vue est proportionnel mais pas égal à l'écart entre les plans mesurés sur le sujet.

Avatar du membre
Patrick Salètes
Messages : 2525
Enregistré le : lun. 31 oct. 2005 17:41
Localisation : Coulaines près du Mans (Sarthe)

Message non lu par Patrick Salètes » sam. 29 sept. 2007 21:41

Citation "Philippe H":
_________________________________________________
Voilà, je me suis un peu amusé avec les images de Patrick.
J'ai repris les 3 premieres photo de la dame et mis tout ça sur un soft de reconstruction 3d.
_________________________________________________

C'est EXTRA! :D
Vraiment merci beaucoup, très intéressant!

Pour l'écart entre les plans de netteté, il est multiplié par le facteur de réduction entre la grandeur du modèle et la grandeur de son image.
Enfin, je suppose!
Merci, Sylvain!.... et merci à vous tous!

Avatar du membre
Pierre-Yves P
Messages : 3506
Enregistré le : lun. 25 avr. 2005 17:41

Message non lu par Pierre-Yves P » sam. 29 sept. 2007 21:44

Bonjour !
Citation:
_________________________________________________________
L'écart de MaP entre chaque vue est proportionnel mais pas égal à l'écart entre les plans mesurés sur le sujet
_________________________________________________________
Pour l'écart entre les plans de netteté, il est multiplié par le facteur de réduction entre la grandeur du modèle et la grandeur de son image.
_________________________________________________________

:D 'y avais pas pensé :oops: ... C'est vrai que sans proportionnalité il y aurait une déformation, voire une perte de l'effet de relief !

J'ai fortement envie de faire un essai... mais le problème que me chagrine est celui de l'exposition ! double expo, j'ai déjà fait, quoique rarement et avec des résultats mitigés... mais là, je reste perplexe :?
Le texte parle de diapositif 'très faible' oui, mais très faible comment ? Est-ce que ça peut se calculer ? au prix actuel de la diapo...
Le Jazz, c'est du Picasso qui réveille les voisins.

Avatar du membre
Claude A
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
Messages : 524
Enregistré le : mer. 25 janv. 2006 17:41
Localisation : Pertuis Vaucluse

Message non lu par Claude A » sam. 29 sept. 2007 21:46

D' autant que ce n' est pas du 24x36; ou alors du 24cmx36cm
AMHA

Avatar du membre
Pierre-Yves P
Messages : 3506
Enregistré le : lun. 25 avr. 2005 17:41

Message non lu par Pierre-Yves P » sam. 29 sept. 2007 21:46

Bonjour Claude !

ben, c'est un principe... ça doit marcher quelque soit la taille du négatif ?
D'ailleurs, un des exemples cités dans le bouquin est une mouche de 4mm, photographiée au microscope... sans doute pas sur une plaque de grandes dimensions !

Pour faire des positifs faibles, j'ai une idée : tirer les négatifs sur des plans-film. Qu'en pensez-vous ?
Le Jazz, c'est du Picasso qui réveille les voisins.

Lionel TURBAN
Messages : 193
Enregistré le : dim. 26 juin 2005 17:41
Localisation : Charmes,Vosges,France

Message non lu par Lionel TURBAN » sam. 29 sept. 2007 21:47

C'est interessant tout ça !

Le principe est tout bête quand on reflechit bien, mais hyper bien trouvé !

Je tacherai de faire un ou deux essais sur plaques préparées avec une émulsion faible en sels argentiques afin de réduire la densité sans perdre le modelé.

Je viens de terminer une petite chambre à tiroir munie d'un objectif qui ouvre à F2 pour un format de 8x11cm.

Je pense que sur de petits sujets proches, l'effet doit être facile à obtenir.

Merci Patrick pour les images et les explications. :D

Avatar du membre
Claude A
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
Messages : 524
Enregistré le : mer. 25 janv. 2006 17:41
Localisation : Pertuis Vaucluse

Message non lu par Claude A » sam. 29 sept. 2007 21:48

Pierre-Yves Petit - Citation:
_________________________________________________________
ben, c'est un principe... ça doit marcher quelque soit la taille du négatif ?
D'ailleurs, un des exemples cités dans le bouquin est une mouche de 4mm, photographiée au microscope... sans doute pas sur une plaque de grandes dimensions !
__________________________________________________________

Bonjour Pierre Yves,
Tu as raison dans l' absolu. Mais au final ce procédé recrée un volume, identique en proportions à l' original, tout en abusant le cerveau avec ces plans de netteté. Ce volume va être apprécié en relief, et il doit être rétroéclairé. Il n' est pas aisé de regarder avec les deux yeux en simultané à l' intérieur d' une diapo classique en 24x36. Utiliser des diapos 6x6 me semblerait déjà mieux, mais est ce que l' inversible en 120 existe encore?

Maintenant, je me pose une question depuis hier. Il est certainement possible de bricoler avec des diapos 24x36 en regardant l' ensemble à travers un gros dispositif loupe comme il en existait pour visualiser les cartes postales au début du siécle dernier. Je ne vois pas de raison pour que l' effet de profondeur ne soit pas conservé, sauf que la netteté de tous les plans doit être conservée. Et on retombe dans une question de profondeur de champ lié à la loupe, qui va forcémment restreindre le nombre de plans à 3 ou 4. Cela reste à calculer en fonction de l' écart entre plans. J' espère ne pas dire de bêtises.

Et puis tiens, j' ai une autre idée.

On double toutes les diapos et on fait deux jeux de 7 diapos. Un pour chaque oeil. Même le frére Lumière n' y a pas pensé à celle là, enfermé qu' il était dans ses grands formats. :lol: :lol:

Avatar du membre
J-Paul G
Messages : 5876
Enregistré le : lun. 31 juil. 2006 17:41
Localisation : France-Nord

Message non lu par J-Paul G » sam. 29 sept. 2007 21:50

Image

Et moi...je fais comment ?
8)
Passionnant...merci Pat
"Wait and see..."

Avatar du membre
Pierre-Yves P
Messages : 3506
Enregistré le : lun. 25 avr. 2005 17:41

Message non lu par Pierre-Yves P » sam. 29 sept. 2007 21:53

Bonjour !

Citation "Claude A":
______________________________________________________________
ce procédé recrée un volume, identique en proportions à l' original, tout en abusant le cerveau avec ces plans de netteté. Ce volume va être apprécié en relief, et il doit être rétroéclairé. Il n' est pas aisé de regarder avec les deux yeux en simultané à l' intérieur d' une diapo classique en 24x36.
______________________________________________________________


Tu as raison, Claude. D'autant plus qu'une diapo mal exposée... :? Bref, je pense que l'idée d'agrandir sur plan-film est encore "le plus simple" ??? à essayer ?
Faut que je remonte mon labo !

Citation:
______________________________________________________________
On double toutes les diapos et on fait deux jeux de 7 diapos. Un pour chaque oeil. Même le frére Lumière n' y a pas pensé à celle là, enfermé qu' il était dans ses grands formats.
______________________________________________________________

:lol: :lol: :lol:
Claude, tu viens d'inventer la 6D :shock:
:wink:
Le Jazz, c'est du Picasso qui réveille les voisins.

Avatar du membre
Dominique
Messages : 688
Enregistré le : mer. 1 juin 2005 17:41

Message non lu par Dominique » sam. 29 sept. 2007 21:54

Je pense à un truc : sur une imprimante couleur on peut utiliser du support transparent pour rétroprojecteur (en voie de disparition...)
c'est un moyen de faire à bon compte des "diapos grand format"
Sans compter que la densité cumulée de plusieurs diapos doit rendre un sandwich inregardable au delà de 3 couches.
Les "transparents" au contraire sont très... transparents !

Avatar du membre
Claude A
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
Messages : 524
Enregistré le : mer. 25 janv. 2006 17:41
Localisation : Pertuis Vaucluse

Message non lu par Claude A » sam. 29 sept. 2007 21:58

Dominique

J' ai déjà essayé et ça donne ça, avec 2 transparents et un fond:

Image

Désolé, je ne vois que l' anaglyphe pour restituer en volume la photo recomposée de mon chat.

Ou comment obtenir un petit relief avec une simple photo.

En procédant ainsi, sur ce fond atténué sur papier photo:

Image

J' ai disposé devant ces deux photos sur transparents, tirés de la photo:
Image
et dans l' ordre, espacés de 1 cm et 5mm.
Je vais essayer d' améliorer en remettant ça avec 4 plans + le fond ( pas de rétroéclairage ici ), en découpant par exemple la truffe et la langue, les yeux et les joues, les oreilles et le collier de cou, le haut du corps.

Avatar du membre
philippe H
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
Messages : 701
Enregistré le : ven. 10 déc. 2004 17:41
Localisation : Nantes

Message non lu par philippe H » sam. 29 sept. 2007 21:59

Pour les fondus de stéréo qui voudraient refabriquer l'appareil, voici :

http://v3.espacenet.com/textdoc?CY=ep&L ... PN=CH95998


Y a plus qu'à :D :D Bon courage
"ne doutez jamais qu'un petit groupe d'individus conscients et engagés puisse changer le monde. C'est même de cette façon que cela s'est toujours produit."
Margaret Mead, anthropologue

Avatar du membre
Patrick Salètes
Messages : 2525
Enregistré le : lun. 31 oct. 2005 17:41
Localisation : Coulaines près du Mans (Sarthe)

Message non lu par Patrick Salètes » sam. 29 sept. 2007 22:00

Génial! comment as-tu trouvé ça? J'avais cherché partout de la doc sur la stéréo-synthèse...
MERCI PHILIPPE!
Merci, Sylvain!.... et merci à vous tous!

Avatar du membre
philippe H
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
Messages : 701
Enregistré le : ven. 10 déc. 2004 17:41
Localisation : Nantes

Message non lu par philippe H » sam. 29 sept. 2007 22:01

Oh Patrick, c'est vraiment très simple.
Tu vas sur http://ec.espacenet.com/
Tu écris ce que tu cherches. Et paf tu trouves.
Exemple : quick search avec Nadar et paf, un brevet de 1891.

http://v3.espacenet.com/origdoc?DB=EPOD ... QPN=CH3718

J'y passerais des heures sur ce site. :shock: :shock:
"ne doutez jamais qu'un petit groupe d'individus conscients et engagés puisse changer le monde. C'est même de cette façon que cela s'est toujours produit."
Margaret Mead, anthropologue

Avatar du membre
Claude A
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
Messages : 524
Enregistré le : mer. 25 janv. 2006 17:41
Localisation : Pertuis Vaucluse

Message non lu par Claude A » sam. 29 sept. 2007 22:02

Bonjour Philippe,
Le premier lien est mort pour moi.

Si je saisi photo synthese, il me vient un truc sur les phospholipides avec une vague allusion à Max Plank; :shock:
Tu avais saisi quoi toi?

Merci pour m' avoir fait découvrir ce site.

J' ai découvert qu' il y avait des inventeurs dans la famille au début du XX ième siécle. Enfin, des qui ont déposé des brevets

Avatar du membre
Patrick Salètes
Messages : 2525
Enregistré le : lun. 31 oct. 2005 17:41
Localisation : Coulaines près du Mans (Sarthe)

Message non lu par Patrick Salètes » sam. 29 sept. 2007 22:03

Claude, j'ai eu le même problème avec ce lien,
je l'ai copié-collé dans la barre de navigation, et la deuxième fois ça a marché!
Merci, Sylvain!.... et merci à vous tous!

Avatar du membre
philippe H
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
Messages : 701
Enregistré le : ven. 10 déc. 2004 17:41
Localisation : Nantes

Message non lu par philippe H » sam. 29 sept. 2007 22:04

Pardon Claude, lien rectifié maintenant. :?
Cliquez sur quick search à gauche. Mais on peut aussi choisir la langue de Molière.
"ne doutez jamais qu'un petit groupe d'individus conscients et engagés puisse changer le monde. C'est même de cette façon que cela s'est toujours produit."
Margaret Mead, anthropologue

bernard P

Message non lu par bernard P » sam. 29 sept. 2007 22:04

Bjr,

Ce Nadar là est le fils, Paul Nadar qui tenait l'Office Général de Photographie. Il était le dépositaire des produits de George Eastman et apparemment a pris un brevet suisse pour un Châssis à rouleaux Eastman Walker. A ses débuts ce châssis utilisait du papier sensible, le film est venu ensuite vers 1890.

berplazo

Avatar du membre
Patrick Salètes
Messages : 2525
Enregistré le : lun. 31 oct. 2005 17:41
Localisation : Coulaines près du Mans (Sarthe)

Re: La Stéréo-synthèse, un procédé des frères Lumière

Message non lu par Patrick Salètes » mer. 16 avr. 2008 19:46

:Hello:
Je réveille ce vieux fil qui dormait depuis longtemps....

Un monsieur fort sympathique, Guillaume d'Alessandro, vient de me contacter et de me faire connaître ce site:
http://www.conceptlab.com/photostereosynthesis/
http://www.conceptlab.com/

Et voici, pris sur ce site , un aperçu du système d'augmentation du "flou-hors-profondeur-de-champ", système d'autant plus nécessaire que les objectif avait une ouverture insuffisante (leur profondeur de champ était... trop profonde!)
sterosynth-d'alessandro-2.jpg
sterosynth-d'alessandro-2.jpg (56.82 Kio) Vu 5686 fois
Merci, Sylvain!.... et merci à vous tous!

Répondre

Retourner vers « * Stéréoscopie_O O_Stéréoscopie »