Pas de Bièvres de comptoir chez nous

Présentation de vos trouvailles du jour. Attention, limitez le nombre et la taille de vos photos. Si l'appareil est déjà sur le site, ce n'est peut être pas la peine d'insérer une photo, pensez au volume de mon hébergement.
Jacques MAR

Pas de Bièvres de comptoir chez nous

Message non lu par Jacques MAR »

Pas de Bièvres en Suisse, donc pas de Bièvres de comptoir à rapporter.

Néanmoins une visite à un collectionneur de ma région désireux de s'alléger m'a vu ramener, vendredi, un Argus A2B (dos Art déco), un Exakta Varex IIa et l'un de ces horribles Kodak 35 (tellement horrible qu'il est tout grippé).

Un superbe vide-grenier ce matin à la Place de Milan à Lausanne: un coup de cœur pour un Pentax Spotmatic II noir (avec son Takumar 1.4 / 50) fonctionnant bien mais qui a son côté "j'ai bien vécu" qui ne me déplait pas, car il n'est pas cabossé, seulement patiné. Et puis le SP fut mon premier appareil sérieux en 1964... et je ne l'ai pas conservé; le SP II c'est un peu de baume sur mes regrets.
Et également (mais là je sens des poils d'amis collectionneurs se hérisser): un Olympus Camedia C-5060 Wide-zoom de 2003, en parfait état, avec sa batterie et ses deux cartes, son minuscule viseur déportable et sa haute qualité d'optique... évidemment c'est du 5.1 MP :( ... même mon téléphone fait ça!
C'était un appareil du top three à sa sortie et en 2004 encore.

A propos des APN: voilà l'occasion de partager avec certains d'entre vous (ceux qui n'auraient pas déjà arrêté de lire 3 lignes avant celle-ci) l'idée qu'un jour il y aura des collectionneurs d'appareils numériques et que de bons achats précoces d'appareils n'ayant pas passé de mains en mains, à petit prix parce que pas encore recherchés et que le public s'en débarrasse, n'est peut-être pas complètement idiote.
Je suis évidemment influencé par le fait que le Musée suisse de l'appareil photographique vient d'ouvrir une toute nouvelle section d'un étage consacrée au numérique... car c'est une réalité (certes qui nous gêne tous, mais une réalité quand même) en matière de production d'images. Le Musée souhaite, ce faisant, attirer un public plus jeune... lequel pourrait découvrir dans la foulée le monde de l'argentique!
D'ailleurs le nom d'un tel musée "de l'appareil photographique" n'indique pas qu'il doit s'agir d'argentique uniquement 'à perpette'.
L'Olympus ci-dessus, s'il ne l'ont pas déjà, ira donc au Musée.

Et puis (vice du multi-collectionneur) je n'ai pu résister à une caméra ciné Canon récente (pensez-donc: 1979; qui plus est oh! horreur! super-8) modèle Canon 1014 XL-S (genre haut-de-gamme pour grand public). Mais la bête était tellement belle, en état nickel (du genre "oui, Monsieur, je n'ai jamais servi"), avec tous ses accessoires - micros perchman, filtres, pare-soleil, commande à distance - (y c. mode d'emploi et facture - exactement CHF 1'798 d'il y a 30 ans), que les € 15 dépensés revenaient à se faire plaisir. Évidemment, je n'y mettrai jamais un film.... c'est la tristesse du super-8 et puis ça prend de la place (mais un collectionneur se doit d'assumer cela).
EDIT (dimanche 6.6.10): Essayée cet a-midi la caméra fonctionne parfaitement (toutes fonctions - filmage réel et enregistrement de son évidemment pas vérifiés).
Modifié en dernier par Jacques MAR le dim. 6 juin 2010 16:03, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Renaud LAEMMLI
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
Messages : 4948
Enregistré le : dim. 1 oct. 2006 17:41

Re: Pas de Bièvres de comptoir chez nous

Message non lu par Renaud LAEMMLI »

:Hello: Bravo Jacques ! Tu as eu la bièvres du samedi soir... :Tchin:

Je suis d'accord avec toi, les numériques deviendront un jour objets de collection, si ce n'est pas déjà le cas. Malheureusement, il me semble que bien souvent, ils ne seront que des objets de vitrine, parce que je doute que toute cette électronique fonctionne encore dans 50 ans... Leurs propriétaires passeront alors à côté du plaisir de les réveiller de temps en temps, alors qu'ils pourront encore faire fonctionner un Verascope de 1898... ou un Minolta 35a de 1947 !
:Asterix: Engagez-vous, rengagez-vous, qu'ils disaient, mais pour la protection de la planète, par tous les moyens pacifiques, avant qu'il ne soit trop tard.

Helvète du Nord, exilé au Sud, fauché involontaire, mais je m'enrichis à votre contact !

Avatar du membre
Eric Carlhan
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
Messages : 7710
Enregistré le : ven. 5 août 2005 17:41
Contact :

Re: Pas de Bièvres de comptoir chez nous

Message non lu par Eric Carlhan »

C'est, j'en ai bien peur, le coté irréparable et inutilisable qui sera la partie la plus frustrante pour les futurs iconomécanophile numériques. J'ai placé quelques APN sur mon site et leur point le plus remarquable est la rapidité de leur déchéance. Des appareils de 10-15 ans sont totalement dépassés quand mon Leica de 1934 bouffe toujours gaillardement de la pellicule (pourvu que ça dure :D )
Pour les caméras ciné, je confesse avoir cédé plusieurs fois à la tentation et même, à plusieurs reprises, à cause du look totalement déjanté de ces engins.

Pour la chasse aux appareils en Helvétie, hier après midi, après une matinée consacrée à la mécanique agricole vintage, je suis allé faire un mini saut sur un vide greniers à Meyrin. Dans une cour goudronnée au milieu d'immeubles années 70, j'ai trouvé un Icarex 35CS, son 50 mm Tessar et son Super Dynarex 135 Le vendeur m'a annoncé que la cellule était à recaler mais à part ça, l'appareil est comme neuf et comme le prix était tout doux (25 FS soit environ 17€) alors je me suis laissé tenter. Je ne suis même pas sur de devoir le nettoyer avant de le photographier celui là :boing:
Le prix s'oublie, la qualité reste
Bastien (1ère gâchette chez Volfoni)

Avatar du membre
Renaud LAEMMLI
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
Messages : 4948
Enregistré le : dim. 1 oct. 2006 17:41

Re: Pas de Bièvres de comptoir chez nous

Message non lu par Renaud LAEMMLI »

Eric Carlhan a écrit :Je ne suis même pas sur de devoir le nettoyer avant de le photographier celui là :boing:
:Hello: Normal, il vient de Suisse ! :turlututu:
Un superbe appareil ! :Tchin:
:Asterix: Engagez-vous, rengagez-vous, qu'ils disaient, mais pour la protection de la planète, par tous les moyens pacifiques, avant qu'il ne soit trop tard.

Helvète du Nord, exilé au Sud, fauché involontaire, mais je m'enrichis à votre contact !

Jacques MAR

Re: Pas de Bièvres de comptoir chez nous

Message non lu par Jacques MAR »

Merci des échos,
Malheureusement, il me semble que bien souvent, ils ne seront que des objets de vitrine, parce que je doute que toute cette électronique fonctionne encore dans 50 ans...
c'est bien vrai; il en va déjà de même pour les appareils ciné de 8mm, 9,5 mm et super-8. Le 16mm tourne encore pour quelques mois/années. Le 35 mm (des salles) est en train de quitter la scène... il y aura des projecteurs à acheter (genre 1 tonne de quincaillerie optique... et on ne vous livre pas les locaux pour les conserver avec!). C'est aussi vrai des vieilles radios voire des vieilles TV que certains collectionnent (pas moi), les ondes à l'ancienne vont disparaitre au profit du 100% digital (DAB en Suisse et TNT pour la télé), ce qui ne permettra plus d'utiliser ce matériel.
Ce n'est qu'une question de temps. Mais je suis 100% d'accord qu'il est bien plus émouvant de pouvoir tirer des images d'un appareil tiré de son étagère (raison pour laquelle je préfère collectionner "en état de fonctionnement", même si ce n'est pas toujours facile) que de se contenter de le manipuler en lui enlevant sa poussière (poussière noble, bien sûr, comme il y a les pourritures nobles de certains de nos vins).

Quant au Musée, je pense qu'il a raison de développer une section consacrée à l'imagerie électronique; il est le gardien d'objets en mutation.
A+

Bruno lanc

Re: Pas de Bièvres de comptoir chez nous

Message non lu par Bruno lanc »

Tiens c'était justement un des sujets de conversation sur le chemin de Bièvres avec un autre collectionneur.
La conclusion étant que nous n'avons pas assez de recul pour savoir ce que ça vaudra mais quelques investissements modiques dans des pièces utilisables peuvent valoir le coup...

Jacques MAR

Re: Pas de Bièvres de comptoir chez nous

Message non lu par Jacques MAR »

La conclusion étant que nous n'avons pas assez de recul pour savoir ce que ça vaudra ...
Les meilleurs collectionneurs de grandes choses (p.ex. la peinture) ont été ceux qui ont su repérer ce qui pourrait valoir quelque chose quelque part dans l'avenir.
Ils ont pris le risque de soutenir un artiste.
Avec notre quincaillerie nous ne jouons pas dans la même ligue (sauf pour de belles raretés très occasionnelles). Mais la question de l'histoire de la production reste posée: il n'y a pas de raison, dans une vision à long terme, de laisser se creuser un trou dans la série commencée par Niepce puis les autres.
Une fois encore, sous l'angle muséal, cela fait sens de commencer à collectionner le digital.
Tout le reste est affaire de goût personnel.

Bonne nouvelle (qui m'avait échappé jusqu'ici): Kodak a relancé en ce début d'année un film super-8 de nouvelle génération (EKTACHROME 100D Super 8 Color Reversal Film 7285) qui serait très bien. Mais il faut compter env. € 20.- pour le film de 3 min. + env. € 10-12 le développement dudit. :(
Ça va faire cher le tournage d'un péplum de 2 heures, même si les 10'000 figurants et la poignée de vedettes acceptent de renoncer à leurs cachets. :D
Je corrige donc mes assertions dans les contributions ci-dessus.

Répondre

Retourner vers « Qu'est-ce que vous y avez trouvé ? »