[Kodak] Autographic ... Comment ça marche ?

Ce forum est destiné à recevoir toutes vos questions sur les appareils anciens, si elles ne trouvent pas meilleur thème ci-dessous, mais pas les petites annonces de ventes, achats ...
Avatar du membre
Laurent REMACLE
Messages : 426
Enregistré le : mer. 13 avr. 2005 17:41

[Kodak] Autographic ... Comment ça marche ?

Message non lu par Laurent REMACLE »

Bonjour à tous,

J'ai récemment acquis un Kodak N°2A Folding Autographic Brownie. Un de ces fameux appareils avec lequel on pouvait "écrire" sur le film. Comment cela fonctionnait-il ? Quelle en était l'utilité ?
Laurent - En direct du pays merveilleux des trappistes.

Avatar du membre
Sylvain Halgand
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 14493
Enregistré le : mer. 3 déc. 2003 17:41
Contact :

Message non lu par Sylvain Halgand »

Je l'explique sur la page du Vest Pocket Autographic.
-

Avatar du membre
Laurent REMACLE
Messages : 426
Enregistré le : mer. 13 avr. 2005 17:41

Message non lu par Laurent REMACLE »

J'ai lu cette description mais je ne parviens pas à comprendre comment les inscriptions apparaissent au développement ... En plus, puisqu'on écrit au dos de la surface sensible, celles-ci devaient apparaître à l'envers, non ?
Laurent - En direct du pays merveilleux des trappistes.

Jeremy Loncke
Messages : 38
Enregistré le : ven. 10 juin 2005 21:05

Message non lu par Jeremy Loncke »

On voit l'écriture au tirage ?

Avatar du membre
Sylvain Halgand
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 14493
Enregistré le : mer. 3 déc. 2003 17:41
Contact :

Message non lu par Sylvain Halgand »

Le stylet abime la couche arrière papier de la pellicule suffisamment pour que la lumière la traverse. Il s'agit d'une pellicule spéciale qui se distingue justement par le dos. L'image prise normalement (par devant) n'est donc altérée que par la "déchirure" provoquée par le stylet.
Effectivement, je n'avais jamais réfléchi qu'elle est à l'envers. Faut-il croire que les tireurs tiraient à l'envers ? J'ai juste un doute. A regarder de près l'appareil, je n'ai pas la certitude que l'écriture arrive sur la surface impressionnée lors de la prise de vue, mais légèrement au-dessus. Est-ce envisageable que le tirage se faisait en deux fois ave retournement du négatif ?
-

Avatar du membre
Patrick Salètes
Messages : 2525
Enregistré le : lun. 31 oct. 2005 17:41

Message non lu par Patrick Salètes »

Bonsoir,
parmi nous tous, personne n'a de négatifs autographiques? Les appareilsétaient pourtant si répandus! Peut être que le système était rarement utilisé par ceux qui possédait un autographique, qu'il ne prenait que rarement la peine d'y écrire, peut-être que le prix des films spéciaux incitait le propriétaires d'autographiques à les charger avec du 120 ordinaire...
Je ne sais pas... c'était cher, les films autographiques? si quelqu'un à des negatifs "autographiés", il peut les scanner et les présenter ici? merci...
A bientôt,
Patrick
Merci, Sylvain!.... et merci à vous tous!

Avatar du membre
Sylvain Halgand
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 14493
Enregistré le : mer. 3 déc. 2003 17:41
Contact :

Message non lu par Sylvain Halgand »

120. Attention, le film Autographic existait en plusieurs formats. Le très connu Vest Pocket était un 127.

Vous avez sans doute mis le doigt là où cela devait faire mal. J'ai regardé dans plusieurs catalogues Photo-Plait dans lesquels sont vendus des Vest Pocket autographic. Aucun ne vend la pellicule spéciale. D'aileurs, la présentation de l'appareil mentionne la caractéristique de l'appareil, mais oublie de dire que le film est spécifique.
-

Mael Bilquey

Message non lu par Mael Bilquey »

Sylvain Halgand a écrit :Effectivement, je n'avais jamais réfléchi qu'elle (l'image) est à l'envers. Faut-il croire que les tireurs tiraient à l'envers ? J'ai juste un doute. A regarder de près l'appareil, je n'ai pas la certitude que l'écriture arrive sur la surface impressionnée lors de la prise de vue, mais légèrement au-dessus. Est-ce envisageable que le tirage se faisait en deux fois ave retournement du négatif ?
Euh... pour moi c'est tout bon : on écrit le texte, coté support. Lorsque l'on glisse le négatif de l'image dans le passe vue de l'agrandisseur, le coté émulsion est en dessous, le cote support au dessus . On projète le texte sur le papier photo dans le bon sens, rien n'est à l'envers ! enfin il me semble...
Exemple : je prends en photo une enseigne de marque carrefour. Lorsque je regarde mon néga coté émulsion, la marque est à l'envers, lorsque je le regarde de l'autre coté il est à l'endroit, j'aurais pu l'écrire avec le stylet autographique... J'ai bon ou :turlututu: ?????

Avatar du membre
Sylvain Halgand
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 14493
Enregistré le : mer. 3 déc. 2003 17:41
Contact :

Message non lu par Sylvain Halgand »

Ben oui, j'avais oublié que l'image du négatif est inverse !
-

bernard P

Sens d'écriture sur le film Autographique

Message non lu par bernard P »

:) Bonjour,

Comme le montre la charmante Kodakette ci-dessous, il fallait écrire en retournant l'appareil par rapport au sens normal de la prise de vue pour que le texte n'ait pas les pieds en l'air (document Kodak).

berplazo
Image

Jeremy Loncke
Messages : 38
Enregistré le : ven. 10 juin 2005 21:05

Message non lu par Jeremy Loncke »

Etant donné l'endroit de l'écriture, on peut faire ses tirages avec ou sans celle-ci ; suffit de rogner.

Avatar du membre
Arnaud SAUDAX
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
Messages : 6280
Enregistré le : lun. 14 mai 2007 17:41
Contact :

Re: [Kodak] Autographic ... Comment ça marche ?

Message non lu par Arnaud SAUDAX »

:Hello: Oubliée dans un Folding Pocket Kodak N° 3 (comme le prouve la référence 3 FPK) une pellicule Autographic dévoile ses secrets...
Le papier protecteur, rose, est assez fin et translucide. La pellicule, à son point de collage, comporte des petits trous d'identification dont seul Kodak devait avoir le code. Entre la pellicule et le papier protecteur, un genre de papier-carbone, assez fin et pas très opaque...
En écrivant avec le stylet, la couche de carbone était transportée sur le papier protecteur et la lumière pouvait passer jusque à la pellicule, qui n'était pas anti-halo, et l'impressionner par le dos.
autografic_1.jpg
autografic_1.jpg (156.3 Kio) Vu 3014 fois
autografic_2.jpg
autografic_2.jpg (172.38 Kio) Vu 3014 fois
Iconomécanophile chauvin...

Avatar du membre
Jean-Paul H
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
Messages : 473
Enregistré le : dim. 4 mars 2012 10:25

Re: [Kodak] Autographic ... Comment ça marche ?

Message non lu par Jean-Paul H »

Bonjour à tous,
Sauf erreur le stylet rayait le papier support (de couleur verte chez Kodak et non jaune pour l'identifier). Lorsque le papier était rayé, il laissait la lumière passer, " voilant " ainsi le négatif. Kodak recommandait une exposition courte à la lumière avec le petit volet autographic ouvert.
Le résultat apparaissait donc au développement avec la gravure.
Je pense pouvoir vous monter le résultat prochainement sur un négatif Vest-Pocket dans mes archives ...
Jean-Paul H
Élevé à l'argentique, converti au numérique mais nostalgique ...

Avatar du membre
Arnaud SAUDAX
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
Messages : 6280
Enregistré le : lun. 14 mai 2007 17:41
Contact :

Re: [Kodak] Autographic ... Comment ça marche ?

Message non lu par Arnaud SAUDAX »

Jean-Paul H a écrit :de couleur verte chez Kodak
Je ne pense pas être atteint de daltonisme, et, comme cela apparait sur les photos, le papier protecteur est rose... :turlututu:
Iconomécanophile chauvin...

Avatar du membre
Jean-Paul H
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
Messages : 473
Enregistré le : dim. 4 mars 2012 10:25

Re: [Kodak] Autographic ... Comment ça marche ?

Message non lu par Jean-Paul H »

le papier protecteur est rose
Je te rassure Arnaud, le rosé est de saison !
J'avais répondu avec un " sauf erreur de ma part " de précaution !!!
Et j'ai découvert tes preuves en couleur après ...
Et maintenant, il faut que je ressorte un négatif du grand-père ...
Bonne soirée.
Jean-Paul H
Élevé à l'argentique, converti au numérique mais nostalgique ...

Répondre

Retourner vers « La collection d'appareils photo »