Une charmante épave

Ce forum est destiné à recevoir toutes vos questions sur les appareils anciens, si elles ne trouvent pas meilleur thème ci-dessous, mais pas les petites annonces de ventes, achats ...

Une charmante épave

Message non lupar Daniel C » Lun 8 Aoû 2016 16:04

Bonjour,
Ma famille qui connait mon penchant pour les vieilles lentilles vient de m'offrir cet appareil en cadeau , je l'aime donc doublement.
L'engin aurait pu simplement disparaitre car il m'a été rapporté qu'il avait été trouvé dans une cave, enveloppé dans un sac, sous un tas de charbon, lors de travaux de plomberie.
Je vous le montre ici dans l'état où il me fut offert.

Inconnu - Jumelle 002 LD avant.jpg
Inconnu - Jumelle 002 LD avant.jpg (166.25 Kio) Vu 871 fois


Inconnu - Jumelle 004 LD avant.jpg
Inconnu - Jumelle 004 LD avant.jpg (123.9 Kio) Vu 871 fois


Je suis ravi et je salive.....Que voila une belle occasion de sauvetage. Cet appareil le mérite!

J'ai donc fait de mon mieux pour sa remise en état, (nettoyage, peinture, cuirette, etc.).
Voici l'engin dans son état actuel:

Inconnu - Jumelle 002 LD après.jpg
Inconnu - Jumelle 002 LD après.jpg (130.56 Kio) Vu 871 fois


Inconnu - Jumelle 004 LD après.jpg
Inconnu - Jumelle 004 LD après.jpg (105.24 Kio) Vu 871 fois


Le spécimen est du type jumelle mono-objectif pour plaques au format 6x9 cm
Il est en bois recouvert de cuirette, la façade porte objectif est en laiton peint en noir.
Il ne dispose pas de système de décentrement d'objectif comme certains appareils de ce type plus élaborés

L'objectif montre des inscriptions, toutes gravées à la main.
- Sur l'avant, autour de la lentille frontale, le simple mot "déposée", et diamétralement opposés, les chiffres des ouvertures de diaphragme 4, 8, 16 jusqu'à 128 (pourquoi ces ouvertures 4 et 8 alors que l'objectif ouvre à 9 ?)
- Sur un épaulement du fût , l'inscription "Anast- Zeiss 1:9 f. 95 m/m Bté SGDG E. Krauss et Cie Paris n° 20308"
"Les chiffres clés" de P.H. Pont m'ont permis de dater cet objectif entre 1895 et 1900

Sur le coté du fût, une bague permet le réglage des distances par un rampe hélicoïdal . Une encoche laitonnée porte les gravures des distance de 1 m à l'infini

Sur la plaque avant, en regardant l'objectif, on voit à droite une gravure montrant un logo en partie illisible qui fut l'objet de ce fil:

http://www.collection-appareils.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=69&t=20361

Inconnu - Jumelle 006 LD après.jpg
Inconnu - Jumelle 006 LD après.jpg (139.27 Kio) Vu 871 fois


En bas à droite, un papillon permet, par une rotation, d'armer l'obturateur de type guillotine
En haut à droite un bouton tourne et recouvre l'extrémité d'un tube débouchant sur la façade. Le bouton montre à sa périphérie cinq orifices calibrés qui, lors de la rotation, viennent se positionner tour à tour en face d'un orifice situé sur le coté du tube. L'ensemble constitue à mon sens un système d'ajutage pneumatique qui permet de régler la vitesse d'obturation.
En bas à gauche se situe le traditionnel commutateur P/I.


La jumelle est dotée à l'arrière d'un magasin en bois à tiroir et volet déroulant doté de deux niveaux à bulle.

Toutes mes recherches d'identification étant restée vaines. J'ai sollicité l'aide d'Etienne Gérard (auteur du livre "Les Jumelles Photographiques Françaises) et membre de fraiche date de ce Forum, qui s'est penché sur le problème et que je tiens à remercier vivement ici pour son aide.

Il m'a appris ce qui suit:
Le nom "Excelsior" semble bien être celui du logo .
Cette marque à été déposée plusieurs fois successivement par des fabricants de matériel photographique (Roger/Dubroni, Dreyfus etc)

Pendant la période probable de commercialisation à très petite échelle de cet appareil (1898/1899), le nom "Excelsior" était semble -t-il utilisé par Chautard :

- Chautard Paul Théophile Commissionnaire en marchandise en 1891 - Ebénisterie et fournitures Photographique - Négociant en 1899 20, rue d'Angoulême Paris avéré 1891-1899
- Chautard Appareils et fournitures pour la Photographie 36, rue de Malte Paris avéré 1901-1903
Chautard collaborait avec les concepteurs Linder père et fils et commercialisait certains de leurs appareils

1901 - Dufayel - 018 LD.jpg
1901 - Dufayel - 018 LD.jpg (173.25 Kio) Vu 871 fois


On remarquera les similitudes de positionnement des commandes en face avant (excepté le commutateur P/I) entre cette jumelle Linder "Sécuritas" et mon appareil

De plus et finalement on retrouve trace d'une société à la même adresse que Chautard, 20 rue d'Angoulème,:
- Société Anonyme des Plaques photographiques . Plaques photographique de marque Populaire et Excelsior 20, rue d'Angoulême Paris avéré 1891-1899.
Tout ceci fait d'une commercialisation de mon appareil par Chautard une hypothèse plausible
Retrouver une boite de ces plaques Excelsior et examiner le logo sur son couvercle mettrait définitivement fin au suspense.....
Tout change mais rien ne change
Lao Tseu
Avatar de l’utilisateur
Daniel C
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
 
Messages: 2237
Enregistré le: Ven 2 Nov 2007 17:03
Localisation: SEINE St DENIS

Re: Une charmante épave

Message non lupar Eric Borel » Lun 8 Aoû 2016 16:35

:Hello: Quelle boulot Daniel... Tu es allé au charbon en tout cas! :wink:

:respect
<< Amateur du sceptre d'Ottokar>> Pour la Photographie, et... pour l'Autocar :D
Avatar de l’utilisateur
Eric Borel
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
 
Messages: 5210
Enregistré le: Sam 13 Nov 2004 17:41

Re: Une charmante épave

Message non lupar Eric Carlhan » Lun 8 Aoû 2016 17:54

Beau boulot
Le prix s'oublie, la qualité reste
Bastien (1ère gâchette chez Volfoni)
Avatar de l’utilisateur
Eric Carlhan
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
 
Messages: 7144
Enregistré le: Ven 5 Aoû 2005 17:41
Localisation: France, Franche Comté, Jura

Re: Une charmante épave

Message non lupar Arnaud SAUDAX » Lun 8 Aoû 2016 18:06

Iconomécanophile chauvin...
Avatar de l’utilisateur
Arnaud SAUDAX
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
 
Messages: 5779
Enregistré le: Lun 14 Mai 2007 17:41
Localisation: Mirabel aux B. Provence

Re: Une charmante épave

Message non lupar Jean Pierre M » Lun 8 Aoû 2016 21:09

Beau travail Daniel !

Respect !!

JP
Avatar de l’utilisateur
Jean Pierre M
 
Messages: 270
Enregistré le: Jeu 25 Oct 2007 19:05
Localisation: Belgique

Re: Une charmante épave

Message non lupar Jacques MAR » Lun 8 Aoû 2016 21:17

:Hello:
Félicitations, Daniel,
dans l'ordre :

    - à celui qui a dû déplacer le tas de charbon pour les rénovations de plomberie et qui a eu la curiosité
    ...d'ouvrir le sac et l'intelligence de mettre de côté ce bel appareil.

    - à ta famille qui a eu le bon reflex et a transmis
    et
    - à toi, enfin, pour cette remise en état aussi efficace que soigneuse.
:boing:

Tu ne le dis pas, mais c'est probablement positivement implicite : obturateur et diaphragme fonctionnent-ils ?

:Tchin:
Jacques

Être ou Avoir ? Être ... être présent à sa collection et disponible pour les amis partageant ce vice, voilà la meilleure posture pour un collectionneur.

Membre du Bureau exécutif des Amis du Musée suisse de l'appareil photographique
Avatar de l’utilisateur
Jacques MAR
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
 
Messages: 5354
Enregistré le: Ven 26 Mar 2010 10:03
Localisation: Suisse romande

Re: Une charmante épave

Message non lupar Daniel C » Mar 9 Aoû 2016 11:55

L'obturateur fonctionne, mais toujours à la même vitesse.
Le système pneumatique en a probablement un coup dans le casque.
Si vous avez un tas de charbon chez vous, la chance est peut etre là.
Tous à vos pelles !
:Speedy:
Tout change mais rien ne change
Lao Tseu
Avatar de l’utilisateur
Daniel C
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
 
Messages: 2237
Enregistré le: Ven 2 Nov 2007 17:03
Localisation: SEINE St DENIS

Re: Une charmante épave

Message non lupar Weber jean francois » Mar 9 Aoû 2016 13:38

Beau travail, les appareils de cette époque sont intéressants à restaurer car les matériaux utilisés (bois, cuir, cuivre) sont faciles à remettre en état.
Récemment j'ai participé à vider une maison familiale la récolte est sans prétention mais c'est toujours intéressant de faire des trouvailles.
Visionneuses, Colorelief, Lestrade et Pathéorama.
Appareils, Ferrania Euralux 44, kodak Brownie Starlet et canon prima Junior S.
Avec, cerise sur le gâteau 58 négatifs sur plaques.

2 ex:
Fichiers joints
Ad80.jpg
Ad80.jpg (85.53 Kio) Vu 793 fois
St Férréol xx.jpg
St Férréol xx.jpg (122.79 Kio) Vu 793 fois
Ne pas craindre d'aller lentement craindre seulement de s'arrêter.
Avatar de l’utilisateur
Weber jean francois
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
 
Messages: 1659
Enregistré le: Jeu 26 Fév 2004 17:41
Localisation: TOULOUSE


Retourner vers La collection d'appareils photo

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 10 invités