COMPARATIF : 3 générations de posemètres

Pour tout ce qui n'est pas l'appareil, l'objectif ... mais qui est ancien
Règles du forum
Les questions concernant l'utilisation des accessoires et des objectifs doivent être posées dans "Utilisation des appareils anciens".
Mael Bilquey

COMPARATIF : 3 générations de posemètres

Message non lu par Mael Bilquey » lun. 22 oct. 2007 19:46

Voici trois posemètre ancien.
De gauche à droite, un [Bewi] à extinction des années trentes, Un [Dejur] Modèle 50 (sélénium) de 1945 et un [Soligor] CDS des années soixante dix.

Image


Aujourd'hui, à Limoges, le temps est gris et uniforme, pile poil pour comparer les valeurs de ces trois posemètres.
je vais effectuer des mesures en 25 ASA car c'est la seule valeur commune aux trois posemètres, c'est la sensibilité max du posemètre à extinction, gradué en Scheiner. (25 ° Scheiner = 25 ASA)

Image

Je prends les mesure suivant la même inclinaison et comme si je voulais prendre en photo la rue ci-dessus.

1° Premier résultat avec le Bewi. On regarde dans le viseur la scène que l'on veut prendre en photo, à travers un filtre bleu foncé. Dans le viseur, tout autour de l'image, des chiffres croissants. On doit s'habituer l'oeil, et lire la dernière valeur visible... Je lis '11', je reporte la valeur sur la règle à calcul et j'obtiens : 1/125 à f/5.4 (oui les valeurs de diaph' ne sont pas normalisées...)

2° Posemètre Dejur qui m'a toujours donné entière satisfaction.
1/100 à f/4

3° Posemètre CDS Soligor : 1/125 entre 4 et 5.6 (je l'utilise en priorité lorsque la lumière est faible : bar, concerts, intérieurs, etc...)

Soit un diaph' max d'écart...

Donc, pour des conditions d'utilisation 'standard', et pour des films N/B à grande latitude de pose, ils vont tous fonctionner correctement. Evidemment, dans des scènes à fort contraste, ou en faible luminosité, ça va se corser... En tout cas, lorsque parfois je fais des paysages à la chambre, le posemètre à extinction me donne toujours de beaux négatifs...

Avatar du membre
Pierre-Yves P
Messages : 3506
Enregistré le : lun. 25 avr. 2005 17:41

Message non lu par Pierre-Yves P » lun. 22 oct. 2007 19:46

Bonjour,
Merci Mael pour ce comparatif, c'est vraiment instructif J'ai une vieille cellule mais je suis pas sûr de son exactitude, faut que je trouve une 2ème pour vérifier
A extinction ? je vois le principe mais ça fonctionne comment ? C'est un verre dégradé, queque chose comme ça ? ça dépend pas de ta vision ? (d'après ce que je vois c'est un oeilleton donc bof pour les porteurs de lunettes).

NB: le temps uniforme, oui, mais gris... tu aurais du venir ce matin à Rennes
Bonne journée,
P-Yves
Le Jazz, c'est du Picasso qui réveille les voisins.

Mael Bilquey

Message non lu par Mael Bilquey » lun. 22 oct. 2007 19:47

Le posemètre à extinction est pourvu d'une sorte de charte de différents chiffres de 1 à 17, dans le viseur. Je pense que c'est un bout de pellicule photo avec les numéros de plus en plus foncé, collé sur un dépoli ou quelque chose comme ça. Pour les porteurs de lunettes, il y a un correcteur dioptrique intégré. C'est quand même un peu empirique, effectivement, mais comme je le disais plus haut c'est informatif. Avec les émulsions de l'époque, le film encaissait le ou les diaph' d'erreur sans pb.
C'est pour ça que je n'ai pas voulu mêler dans ce test des mesures plus précises, sur telle ou telle zone, selon tel ou tel angle, car ça aurait été probablement complètement faux. C'était juste pour dire que nos anciens se débrouillaient avec des solutions techniques simples mais ne les empêchant pas, malgrès leurs posemètre à extinction, leurs émulsion à 6 ASA, et leurs objectifs à deux lentilles, de produire des clichés exceptionnels.

Traduction du mode d'emploi :
-Ajuster à la sensibilité de la plaque.
-Concentrez vous sur les nombres visibles
-Attendez que votre oeil s'habitue si vous opérez en forte lumière
-Appuyez bien fort l'oeilleton sur votre oeil afin d'éviter toute lumière parasite
-A l'interieur, lors de temps nuageux, ou a la lumière artificielle, prendre la mesure au bout de 10 sec, mais pour la lumière artificielle retrancher la lecture d'une EV
-En plein soleil, ou pour des objets fortement illuminés prendre la mesure au bout de 2à sec.
-pour la neige éclatante ou les reflets de l'eau, prendre la mesure au bout d'une minute.
-Après de fatiguant périples sur la neige brillante, prendre la mesure après 1 1/2 min mais ajuster une valeur de plus que le résultat trouvé.

Avatar du membre
Pierre-Yves P
Messages : 3506
Enregistré le : lun. 25 avr. 2005 17:41

Message non lu par Pierre-Yves P » lun. 22 oct. 2007 19:47

Mael Bilquey a écrit:
C'était juste pour dire que nos anciens se débrouillaient avec des solutions techniques simples mais ne les empêchant pas, malgrès leurs posemètre à extinction, leurs émulsion à 6 ASA, et leurs objectifs à deux lentilles, de produire des clichés exceptionnels.

Tu m'étonnes ! Ne serait-ce qu'avec mon Isolette III (années 50 - 60) je suis à chaque fois surpris par la faible luminosité et (surtout !) la faible taille du viseur... pareil avec la plupart des box. Enfin merci pour l'explication , ça peut m'éviter de confondre ça avec morceau de jumelle ou de téléscope lors d'un vide grenier !

Pour ce qui est du temps de pose, des pellicules et de ce qu'elle peuvent encaisser, je me souviens avoir lu dans un RP un article sur un photographe qui opérait de nuit, à Paris, en mettant un obstacle (lampadaire, arbre,...) entre la source lumineuse et l'appareil. Détermination du temps de pose : eh oui la cigarette (la normale, hein, pas la magique du smiley )... les temps de pose avaient donc des noms sympas : "Gitane", "Gauloise blonde",... Eh ben les résultats !
à bientôt
Le Jazz, c'est du Picasso qui réveille les voisins.

Avatar du membre
Bernard ( nanar )
Messages : 356
Enregistré le : mer. 14 janv. 2004 17:41
Localisation : 59 Dunkerque/St Pol

Message non lu par Bernard ( nanar ) » lun. 22 oct. 2007 19:48

c'est vrai qu'on a fait des progrés j'ai un periscope comme toi la marque c'est " LIOS SCOP " j'ai la notice ( 4 pages ) et la boite je suis heureux d'apprendre que ça date des années 30...
Amitiés nanar ( mon prénom c'est Bernard mais depuis toujours on m'appelle " nanar " )

Mael Bilquey

Message non lu par Mael Bilquey » lun. 22 oct. 2007 19:48

Bernard ( nanar ) a écrit:
c'est vrai qu'on a fait des progrés j'ai un periscope comme toi la marque c'est " LIOS SCOP " j'ai la notice ( 4 pages ) et la boite je suis heureux d'apprendre que ça date des années 30...


Bernard, aurais-tu une photo de la bête ? je suis intrigué...Français ?

Avatar du membre
Bernard ( nanar )
Messages : 356
Enregistré le : mer. 14 janv. 2004 17:41
Localisation : 59 Dunkerque/St Pol

Message non lu par Bernard ( nanar ) » lun. 22 oct. 2007 19:51

voili voilou ...100 % Germany....

Image

en plus il est resté beau ...
Amitiés nanar ( mon prénom c'est Bernard mais depuis toujours on m'appelle " nanar " )

Mael Bilquey

Message non lu par Mael Bilquey » lun. 22 oct. 2007 19:51

Ah ouais il est beau ! Je conaissait pas cette marque, mais il y a du tellement y en avoir ! Déjà essayé ?

Avatar du membre
Bernard ( nanar )
Messages : 356
Enregistré le : mer. 14 janv. 2004 17:41
Localisation : 59 Dunkerque/St Pol

Message non lu par Bernard ( nanar ) » lun. 22 oct. 2007 19:52

quant on regarde dedans c'est trés net il y a des tas de chifres ( 12 ) qui s'effacent quant on part vers une zone d'ombre ...faudra quant même que je fasse un compartif en plein jour avec une cellule les echelles sont en H&D, °Sch, et / din une echelle de temps mobile ( 1/250 à 4 mn ) et une fixe pour les dia j'ai acheté ça il y a quelques années dans un dépôt vente pour pas cher ( 20 € )
Amitiés nanar ( mon prénom c'est Bernard mais depuis toujours on m'appelle " nanar " )

Avatar du membre
Bernard ( nanar )
Messages : 356
Enregistré le : mer. 14 janv. 2004 17:41
Localisation : 59 Dunkerque/St Pol

Message non lu par Bernard ( nanar ) » lun. 22 oct. 2007 19:52

rectificatif c'est pas 12 mais 16 chiffres ...ce sont les temps de pose et j'ai fait un petit comparatif avec une cellule ( calée sur 400 iso et le bignou sur 27 din ) surprenant ...ma cellule affiche 1/125 f/22 et le bignou 1/100 f/25 étonnant non ? Mael t'as bien fait d'en parler ça m'a permis de sortir cet engin au demeurant fort sympatique ..
Amitiés nanar ( mon prénom c'est Bernard mais depuis toujours on m'appelle " nanar " )

Mael Bilquey

Message non lu par Mael Bilquey » lun. 22 oct. 2007 19:53

T'as du pot toi, ton bignou monte jusqu'à 27 DIN, moi le mien commence à 1 ° Scheiner ! pour s'arrêter à 26° Scheiner...
Pour des surfaces sensibles ultra rapides quoi ! pas reussi à convertir 1 Scheiner en Iso et j'ai pas retrouvé les post à ce sujet qu'on avait partagé Bernard...!
Bref je suis jaloux du Lioscop

Avatar du membre
Sylvain Halgand
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 13301
Enregistré le : mer. 3 déc. 2003 17:41
Localisation : Amiens, France
Contact :

Message non lu par Sylvain Halgand » lun. 22 oct. 2007 19:53

Je crois qu'il y a une échelle de conversion sur le site de Mario.
-

Mael Bilquey

Message non lu par Mael Bilquey » lun. 22 oct. 2007 19:54

Oui, on l'avais mis dans le fil du post l'échelle de conversion à Mario, mais ça commence à 20 °...
Ah trouvé !

http://www.collection-appareils.fr/phpB ... t=scheiner

Donc 1° Scheiner ça fait -10° Din ?

En fait, les temps d'exposition des plaques à 1° Scheiner les temps de pose c'est comme l'avatar à Sylvain !

Avatar du membre
Bernard ( nanar )
Messages : 356
Enregistré le : mer. 14 janv. 2004 17:41
Localisation : 59 Dunkerque/St Pol

Message non lu par Bernard ( nanar ) » lun. 22 oct. 2007 19:55

ben moi ça commence à 5 sch...( -3 din ?? ) j'usqu'a 35 sch soit 27 din ( 400 zaza ) l'echelle din commence a 3...soit 11 °sch...
je vient de regarder l'echelle de Mario ...c'est pas ça ...il y a une sacré différence ...question qui a raison ???
Amitiés nanar ( mon prénom c'est Bernard mais depuis toujours on m'appelle " nanar " )

Avatar du membre
Jérôme Desfontaine
Messages : 195
Enregistré le : sam. 6 oct. 2007 10:09
Localisation : France, Legé

Message non lu par Jérôme Desfontaine » lun. 22 oct. 2007 19:56

Bernard ( nanar ) a écrit:
ben moi ça commence à 5 sch...( -3 din ?? ) j'usqu'a 35 sch soit 27 din ( 400 zaza ) l'echelle din commence a 3...soit 11 °sch...
je vient de regarder l'echelle de Mario ...c'est pas ça ...il y a une sacré différence ...question qui a raison ???


5 sch -11= -6 din

Il me semble qu'on a parlé de -11.
Sous mon Belisa, j'ai en tête de liste: 22 Sch | 11 DIN | 10 ASA
_________________
Il y a des jours on n'en dort pas de la nuit.
Il y a des jours on n'en dort pas de la nuit.

Albert's club member wannabe

Avatar du membre
Bernard ( nanar )
Messages : 356
Enregistré le : mer. 14 janv. 2004 17:41
Localisation : 59 Dunkerque/St Pol

Message non lu par Bernard ( nanar ) » lun. 22 oct. 2007 19:56

moi ça ne correspond pas trop ...j'ai des vieux bouquins je vais regarder ça ...
Amitiés nanar ( mon prénom c'est Bernard mais depuis toujours on m'appelle " nanar " )

Mael Bilquey

Message non lu par Mael Bilquey » lun. 22 oct. 2007 19:57

J'ai trouvé celle-ci dans une notice :
Image

Avatar du membre
Bernard ( nanar )
Messages : 356
Enregistré le : mer. 14 janv. 2004 17:41
Localisation : 59 Dunkerque/St Pol

Message non lu par Bernard ( nanar ) » lun. 22 oct. 2007 19:59

plusieurs tableaux et pas un pareil...bon comme tout cela se rapproche ( entre 1/4 et 1/3 de dia c'est pas génant ... )
Amitiés nanar ( mon prénom c'est Bernard mais depuis toujours on m'appelle " nanar " )

Mael Bilquey

Message non lu par Mael Bilquey » lun. 22 oct. 2007 19:59

a doit sans doute être une courbe non linéaire... Grat grat grat !
Le mystère de la conversion de 1° Scheiner en ISO-ASA reste entier... Prends ta tête à deux mains mon cousin !

Avatar du membre
Bernard ( nanar )
Messages : 356
Enregistré le : mer. 14 janv. 2004 17:41
Localisation : 59 Dunkerque/St Pol

Message non lu par Bernard ( nanar ) » lun. 22 oct. 2007 20:00

si il te reste de l'aspirine ...il y a une 3eme échelle sur mon bignou ...
" H&D ça part de 17 à 25000.
Amitiés nanar ( mon prénom c'est Bernard mais depuis toujours on m'appelle " nanar " )

Avatar du membre
Pierre-Yves P
Messages : 3506
Enregistré le : lun. 25 avr. 2005 17:41

Message non lu par Pierre-Yves P » lun. 22 oct. 2007 20:00

Mael Bilquey a écrit:
Ca doit sans doute être une courbe non linéaire... :gratgrat: !


Bonjour,
Oui je pense qu'il s'agit d'un truc exactement comme pour les degrés Celsius et les Farenheit... doit y avoir une formule, mais laquelle
bonne journée,
P-Yves
PS: vous prenez pas trop la tête quand même, de toute façon il fait bien trop gris pour faire des photo à -10iso
Le Jazz, c'est du Picasso qui réveille les voisins.

ex Yann P

Message non lu par ex Yann P » lun. 22 oct. 2007 20:01

Bonjour,
dans l'annuaire TIRANTY PHOTO6CINEMA 1936-7
les fabricants de surfaces sensibles utilisaient diverses ''degrés":
Agfa en Sch et/ou en DIN,
As de trefle et/en Sch ou en H&D,
Gevaert en H & D et/ou en Sch,
Ilford en H & D et/ou en Sch,
Kodak en Sch et/ou en DIN.

Il n'y a pas d'ASA, c'est trop tôt semble t'il.

Il y a une table d'équivalence dans l'annuaire:
Il y est bien précisé que les équivalences sont "APPROXIMATIVE":

Sch H&D DIN
13 117 3/10
14 150 4/10
15 190 5/10
16 240 6/10
17 308 7/10
18 190 8/10
19 500 9/10
20 636 10/10
23 1300 13/10
26 2700 26/10
29 5600 29/10

un début de correspondance entre les H&D et les autres:
chaque fois qu'on monte de 3 Sch ou DIN, on double la valeur H&D et on ajoute un petit pourcentage.(à 2 vaches près)

Avatar du membre
Bernard ( nanar )
Messages : 356
Enregistré le : mer. 14 janv. 2004 17:41
Localisation : 59 Dunkerque/St Pol

Message non lu par Bernard ( nanar ) » lun. 22 oct. 2007 20:01

bon le débat est ouvert ...j'ai deux bouquins différents et mon joujou plus tous les tableaux vu sur ce site ....pas un ne dit la même chose ...
peut-être que celui de mario semble le plus cohérent
à suivre
Amitiés nanar ( mon prénom c'est Bernard mais depuis toujours on m'appelle " nanar " )

bernard P

Message non lu par bernard P » lun. 22 oct. 2007 20:02

C'est compliqué,

Il faut lire les écrits de Bernard Leblanc, c'est le Pape français de la sensito. Il écrivait autrefois dans Zoom, et plus récemment dans Réponses Photo. Tous les systèmes n'ont pas exactement le même mode de calcul, entre le pied de courbe de noircissement, la pente, et sans doute d'autres choses, les correspondances ne sont pas absolues. Farenheit contre Celsius, c'est de la rigolade à côté. Maintenant, et à mon mon humble avis , discuter à un Scheiner ou un DIN près, c'est un peu sodomiser les insectes. D'autant que ce 3° doit être l'approximation de 3,16227 (en s'arrétant là...) qui est la racine carrée de 10.
berplazo

Avatar du membre
Eric Carlhan
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
Messages : 7537
Enregistré le : ven. 5 août 2005 17:41
Localisation : France, Franche Comté, Jura
Contact :

Message non lu par Eric Carlhan » lun. 22 oct. 2007 20:03

Salut à tous,

J'ai commencé à relire le chapitre consacré aux mesures de rapidité dans "Photo technique" de H.G. Walls. première chose : c'est pas du nougat, quand on commence à me prler de logarithmes, je commence par prendre peur, c'est plus prudent.
Premier bilan avant d'avoir tout assimilé,
Le degré Sheiner se base sur la plus faible lumination produisant un noircissement développable. Comme il était difficile de mesurer l'écart entre rien et trés peu, le degré DIN à été créé qui lui, se base sur un noircissement déterminé et mesurable
Les degrés H et D (pour Hurter et Driffield) sont expliquées par un chapitre proprement incompréhensible que je me ferais un plaisir de scanner si un vulgarisateur fou veut se pencher sur le cas.

Ensuite, un passage interessant : "Le peu de cas que les photographes faisaient des systèmes Scheiner, DIN et H et D s'explique par les défauts inhérents à ces systèmes qui ne mesurent pas la même chose, ce qui peut amener des résultats contradictoires. Ainsi, telle émulsion peut être plus rapide que telle autre, en H et D, et plus lente en Scheiner et DIN."

Les ASA sont basés sur une experimentation qui a permis de déterminer quelle était la la plus faible lumination pour le meilleur résultat final (épreuve) qui a permis de determiner sur la courbe caractéristique de l'émulsion le point critique correspondant à l'ombre la plus profonde du sujet.
Pour simplifier, il existe(tait ?) des ASA arithmétiques (les notres) et des ASA logaritmiques.
Je vous ai fait là un petit résumé du chapitre. Quand on lit le tout, on n'est pas étonné des différences, on est étonné des concordances

Pour ne pas etre en reste, j'y vais de mon petit tableau
Image
Le prix s'oublie, la qualité reste
Bastien (1ère gâchette chez Volfoni)

ex Yann P

Message non lu par ex Yann P » lun. 22 oct. 2007 20:03

J'ai trouvé, dans des revues datant de 1898 à 1905, le système d'indication de sensibilité des plaques, c'était ... déja le cirque, plus simple, mais le cirque quand même, et pour changer la plupart des fabriquants avaient leurs propres systèmes de graduation.
deux exemples:

J JOUGLA:
Plaques ordinaires: étiquette orange,
extra rapides: étiquette rose,
instantanées: étiquette verte,

LUMIERE:
lentes: étiquette rouge,
rapides: étiquette jaune,
extra rapides: étiquette bleu

Avatar du membre
Bernard ( nanar )
Messages : 356
Enregistré le : mer. 14 janv. 2004 17:41
Localisation : 59 Dunkerque/St Pol

Message non lu par Bernard ( nanar ) » lun. 22 oct. 2007 20:04

celui que je possède est vraiment en trés bon état avec sa boite ( pas belle la boite ...vu son age ) contrairement ce que dit le vendeur ...c'est assez précis ben oui ...bon c'est pas non plus une lunasix mais en n&b on s'en tire bien ...
Amitiés nanar ( mon prénom c'est Bernard mais depuis toujours on m'appelle " nanar " )

Avatar du membre
Pierre-Yves P
Messages : 3506
Enregistré le : lun. 25 avr. 2005 17:41

Message non lu par Pierre-Yves P » lun. 22 oct. 2007 20:04

Bernard ( nanar ) a écrit:
si il te reste de l'aspirine ...il y a une 3eme échelle sur mon bignou ... H&D ça part de 17 à 25000.


Bonjour,
Allez, complexifions un peu la chose ! J'ai acheté sur eBay un annuaire Tiranty 1937-38... il y a DEUX échelles H&D Et des tables d'équivalence (approximatives). Apparement, il y a les H&D continentaux et les H&D anglais. Comme d'habitude, nos amis perfidalbionnais ont une unité spécifique...
S'il y en a que ça intéresse, je peux scanner la page en question et la poster. Tiens, tant que j'y suis : Bernard et Mael (et ceux qui veulent), il y a aussi une page sur les posemètres Lios. Si ça vous intéresse...
Bonne journée,
P-yves
Le Jazz, c'est du Picasso qui réveille les voisins.

Avatar du membre
Bernard ( nanar )
Messages : 356
Enregistré le : mer. 14 janv. 2004 17:41
Localisation : 59 Dunkerque/St Pol

Message non lu par Bernard ( nanar ) » lun. 22 oct. 2007 20:05

Merci P yves ça m'interesse ...un scan sur mon mel ? pour ne pas encombrer le site à moins que notre " boss " le trouve d'utilité publique ...
_________________
Amitiés nanar ( mon prénom c'est Bernard mais depuis toujours on m'appelle " nanar " )

Avatar du membre
Sylvain Halgand
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 13301
Enregistré le : mer. 3 déc. 2003 17:41
Localisation : Amiens, France
Contact :

Message non lu par Sylvain Halgand » lun. 22 oct. 2007 20:06

Oui, c'est intéressant. C'est dans le sens de la discussion. Ok pour l'afficher ici.
-

Avatar du membre
Pierre-Yves P
Messages : 3506
Enregistré le : lun. 25 avr. 2005 17:41

Message non lu par Pierre-Yves P » lun. 22 oct. 2007 20:06

Ca marche !
Je fais le scan ce soir, je poste demain en qualité moyenne ; Bernard si tu veux des grands scans, tu me dis Clin d'oeil.
Bienvenue
Le Jazz, c'est du Picasso qui réveille les voisins.

Avatar du membre
Bernard ( nanar )
Messages : 356
Enregistré le : mer. 14 janv. 2004 17:41
Localisation : 59 Dunkerque/St Pol

Message non lu par Bernard ( nanar ) » lun. 22 oct. 2007 20:07

Pierre-Yves P. a écrit:
Ca marche !
Je fais le scan ce soir, je poste demain en qualité moyenne ; Bernard si tu veux des grands scans, tu me dis
:wink:
:Hello:

on va voir ce que ça donne déjà sur le site ...
sitot que j'ai le temps je vais fouiner dans mes vieux " prisma " et je vais aussi scanner pour comparer ...c'est quant même incroyable touts ces différences
Amitiés nanar ( mon prénom c'est Bernard mais depuis toujours on m'appelle " nanar " )

Avatar du membre
Pierre-Yves P
Messages : 3506
Enregistré le : lun. 25 avr. 2005 17:41

Message non lu par Pierre-Yves P » lun. 22 oct. 2007 20:11

Bonjour à tous,
Voici donc quelques extraits du Catalogue Tiranty 1937-1938 : tout d'abord les photomètre Lios, avec la page des prix et la Notez au passage que Lios faisait aussi des modèles spécialisés, et du petit matériel de labo.
Image
Image

Et enfin, la page d'explication sur les sensibilités, avec les différentes unités existantes. Notez l'explication pour la correspondances entre les différentes unités... il n'y en a pas !
Image

Voilà... cet album Tiranty est vraiment super, il y a beaucoup de choses Heureux
Bonne journée à tous,
P-yves
Le Jazz, c'est du Picasso qui réveille les voisins.

Avatar du membre
Bernard ( nanar )
Messages : 356
Enregistré le : mer. 14 janv. 2004 17:41
Localisation : 59 Dunkerque/St Pol

Message non lu par Bernard ( nanar ) » lun. 22 oct. 2007 20:12

Impécable P.Yves la def est trés correcte pour imprimer ...
Amitiés nanar ( mon prénom c'est Bernard mais depuis toujours on m'appelle " nanar " )

Invité

Message non lu par Invité » lun. 22 oct. 2007 20:12

Très intéressant, c'est un sujet au combien primordial mais peu abordé !

La table, en dessous des appareils de mael, c'est de l'acajou de cuba ?


Cool

bernard P

Message non lu par bernard P » lun. 22 oct. 2007 20:13

Fabrice C a écrit:

La table, en dessous des appareils de mael, c'est de l'acajou de cuba ?

:Hello: Sûr , Fabrice,

C'est la variété la plus précieuse dont on fait de fins panneaux qu'on plaque les uns contre les autres...d'où le nom. J'ai un vieil appareil à plaque(s) qui utilise ce matériau, je ferai une photo.

berplazo

Mael Bilquey

Message non lu par Mael Bilquey » lun. 22 oct. 2007 20:14

bernard P a écrit:
Fabrice C a écrit:

La table, en dessous des appareils de mael, c'est de l'acajou de cuba ?



:D Sûr , Fabrice,

C'est la variété la plus précieuse dont on fait de fins panneaux qu'on plaque les uns contre les autres...d'où le nom. J'ai un vieil appareil à plaque(s) qui utilise ce matériau, je ferai une photo.

berplazo

Désolé de vous décevoir, c'est de l'agglo de meuble d'occase de chez Trocador ! oui j'aime les matières nobles ! :lol:

bernard P

Message non lu par bernard P » lun. 22 oct. 2007 20:15

soir Mael,

Alors c'est un problème de lunettes de mon côté. Cependant, je croyais bien voir sur la tranche plusieurs couches PLAQUEES l'une CONTRE l'autre.
Comme quoi...Qui voit pas Kowa, voit pas quoi y a.

berplazo

Invité

Message non lu par Invité » lun. 22 oct. 2007 20:16

Mael Bilquey a écrit:
Désolé de vous décevoir, c'est de l'agglo de meuble d'occase de chez Trocador ! oui j'aime les matières nobles ! :lol:
ah ben, rien n'empèche de mettre de l'acajou sur de l'agglo ! Plutôt de l'acajou du honduras alors ... moins fin, ou de l'africain !
Mais nous sommes bien loin du fil, hum hum :oops:

Par contre, l'appareil de bernard a des chances d'être dans la masse, il fût un temps où la matière même noble s'employait sans remords, surtout si l'appareil est anglais (brass and mahogany, le couple mytique !)

bernard P

Message non lu par bernard P » lun. 22 oct. 2007 20:16

Bonjour,

En clair et sans détour, je pense que le plateau est du contreplaqué, pas de l'aggloméré, mais mon message n'était pas assez explicite.

berplazo

Avatar du membre
Pierre-Yves P
Messages : 3506
Enregistré le : lun. 25 avr. 2005 17:41

Message non lu par Pierre-Yves P » lun. 22 oct. 2007 20:17

Bonjour !
Je fais remonter ce topic car je viens de voir sur eBay un posemètre ancien (obet n° 7590207152 ), vers 1925 selon le vendeur qui utilise deux échelles :
* Scheiner (déjà évoquée ci dessous)
* Warnerke
Quelqu'un connait cette échelle ?
Le Jazz, c'est du Picasso qui réveille les voisins.

bernard P

Message non lu par bernard P » lun. 22 oct. 2007 20:18

Pierre-Yves P. a écrit:
:Hello: Bonjour !
Je fais remonter ce topic car je viens de voir sur eBay un posemètre ancien (obet n° 7590207152 ), vers 1925 selon le vendeur qui utilise deux échelles :
* Scheiner (déjà évoquée ci dessous)
* Warnerke
Quelqu'un connait cette échelle ? :shock:
:) Bjr Pierre-Yves,

Léon Warnerke est né en 1837 en Hongrie ou en Russie (pas clair)

La Cassell's Cylopaedia of Photography de 1911 dit la chose suivante sur son système photomètrique:

Image

Donc il éclairait pendant 30 secondes du sulfure de calcium phosphorescent et il exposait une plaque à la phosphorescence émise. Il avait ajouté un pigment opaque en quantité croissante sur le CaS et la dernière des 25 cases lisible sur la plaque exposée donnait un chiffre représentant la sensibilité de la dite plaque. Élémentaire mon cher Warnerke!
Déjà désuet en 1911...Je pense que le posemètre Heyde's donnait Scheiner et l'équivalent en anciennes valeurs Warnerke, c'est bien les habitués n'étaient pas perturbés.

berplazo

Avatar du membre
Pierre-Yves P
Messages : 3506
Enregistré le : lun. 25 avr. 2005 17:41

Message non lu par Pierre-Yves P » lun. 22 oct. 2007 20:19

Bonjour Bernard !
Et merci pour l'info !
Effectivement cela m'a l'air bien complexe comme système de mesure ! :?
Etait-ce vraiment un progrès par rapport au "pifomètre" :D ?
P-yves
Le Jazz, c'est du Picasso qui réveille les voisins.

bernard P

Message non lu par bernard P » lun. 22 oct. 2007 20:20

Pierre-Yves P. a écrit:
Bienvenue Bonjour Bernard !
Et merci pour l'info !
Effectivement cela m'a l'air bien complexe comme système de mesure ! :? :?
Etait-ce vraiment un progrès par rapport au "pifomètre" :D ?
P-yves
:) :respect Pierre-Yves,

Le pifomètre permet comme son nom l'indique d'apprécier la "luminosité" d'une scène; cependant la difficulté de l'époque (ca 1890 pour Warnerke) pouvait tenir à la variabilité de la sensibilité des plaques d'un fabricant à l'autre ou d'un lot à l'autre. Ils y allaient tous de "la sensible", "la plus sensible", "la très sensible", chacun dans leur coin. Et on recevait les plaques dans une boîte noire...Alors, sacrifier une plaque avec une méthode complexe pour avoir une idée de ce qu'il y avait dans la boîte, ce n'était peut-être pas idiot. Bernard Leblanc a publié dans Zoom puis dans Le Photographe des tests de films avec du matériel différent, mais c'était un peu la même idée. En plus, il ajoutait une rubrique "moral des troupes" où il décrivait des menus qui n'avait rien à voir avec la malbouffe.

berplazo

Avatar du membre
Dominique
Messages : 688
Enregistré le : mer. 1 juin 2005 17:41

Message non lu par Dominique » lun. 22 oct. 2007 20:20

Tout ça me fait plus penser à un "sensitomètre" destiné à étalonner une émulsion qu'à un posemètre.
Sinon ça me fait penser un peu aussi à la grue qui est nécessaire pour monter la grue :D

Avatar du membre
Pierre-Yves P
Messages : 3506
Enregistré le : lun. 25 avr. 2005 17:41

Message non lu par Pierre-Yves P » lun. 22 oct. 2007 20:21

bernard P a écrit:
Ils y allaient tous de "la sensible", "la plus sensible", "la très sensible", chacun dans leur coin.
berplazo
:D Effectivement ! je n'avais pas pris du tout ça en compte ! De nos jours, 200 iso c'est 200 iso (quoique...). J'ai quelques belles boites de plaques et c'est vrai que leur contenu n'est pas toujours très clair (dans tous les sens du terme !).
Bienvenue
Le Jazz, c'est du Picasso qui réveille les voisins.

Avatar du membre
Antoine G
Messages : 119
Enregistré le : mer. 17 nov. 2004 17:41
Localisation : Marseille

Message non lu par Antoine G » lun. 22 oct. 2007 20:25

Si quelqu'un peut m'expliquer comment marche une Zeiss Ikon Diaphot vue que l'allemand du manuel a meme laisser pantois un ami de ce pays, c'est aussi un "extinction meter", ça voudrai-t-il dire que quand je vois plus rien en faisant tourner le disque c'est la que je dois lire la mesure?
Image
Mais finalement le type du site a mis aussi l'explication en anglais, je vois plus clair!
Citation:
ZEISS-IKON DIAPHOT- exposuremeter
with instructions in german language
Very nice exposure meter. The meter has a viewfinder on the back. You look into the finder and see the motiv through a blue filter. By turning the outer ring of the Diaphot the filter grows lighter or darker. When the black and the grey parts of the motiv have only one colour, this is the right setting. Now you can read time and aperture settings.
The exposuremeter comes with a nice Zeiss-Ikon leather case and instructions in german language.

Mais bon ma vie a vraiment changée depuis que je me suis payé ce petit accessoire de mesure spot réflechie

Image
Car auparavant, quand j'avais pas de cellule je me servais de mon Minolta X-700 qui a seulement une mesure centrale pondérée mais trés précise, vu que Minolta fabrique des cellules c'est pas étonant. Bon c'est un peut ennuyeux d'emporter deux boitiers pour faire des photos avec un seul en vérité. Mes photos étaient d'ailleurs avec mon Pentacon toujours bien exposées avec cette méthode.
Par la suite je me suis payé un Autometer IV pour mesurer les intensité flash surtout et je trouve que la mesure incidente en mode posemetre moins précise, disons plus générale, je me suis donc acheté un accessoire de mesure réfléchie spot et la j'ai la meme mesure que mon minolta a l'époque et c'est vraiment nikel, le hic est que par contre l'accessoire spotmetre y en a pas souvent sur eBay et tous le monde se les arrache.
†entative ®étroactive

Avatar du membre
Bernard ( nanar )
Messages : 356
Enregistré le : mer. 14 janv. 2004 17:41
Localisation : 59 Dunkerque/St Pol

Message non lu par Bernard ( nanar ) » lun. 22 oct. 2007 20:26

en principe et à mon avis ...donc avec réserves...c'est la dérnière mesure visible qui serai la bonne ...
_________________
Amitiés nanar ( mon prénom c'est Bernard mais depuis toujours on m'appelle " nanar " )

Alain G

Message non lu par Alain G » lun. 22 oct. 2007 20:26

J'ai la même Zeiss Ikon, mais en français et Bernard à tout à fait raison. Sur le mode d'emploi, ils expliquent que seul le ciel doit rester à peut près visible. Je peut numériser ce mode d'emploi à l'occasion.

Avatar du membre
Antoine G
Messages : 119
Enregistré le : mer. 17 nov. 2004 17:41
Localisation : Marseille

Message non lu par Antoine G » lun. 22 oct. 2007 20:27

Un vendeur actuel de cellule Zeiss à extinction a mis un lien interressant quant à son fonctionnement
http://www.lungov.com/wagner/c/074c.html
†entative ®étroactive

Répondre

Retourner vers « La collection d'accessoires »