Photomètre Chromophot

Alain Del
Messages : 8
Enregistré le : sam. 20 juil. 2013 21:54

Photomètre Chromophot

Message non lu par Alain Del » sam. 13 oct. 2018 00:41

Bonsoir,
Un honorable membre de ce forum aurait-il des informations à me fournir sur le photomètre Chromophot (Autriche vers 1935)
Le principe du Chromophot est simple. Il s'agit d'une petite lunette que l'on pointe vers le sujet. En regardant au travers de l'oculaire on voit deux couronnes. La couronne externe est composée de petites fenêtres circulaires qui laissent passer la lumière et sont équipées de filtres de densités croissantes. La couronne interne porte des chiffres lumineux. Dans la pratique il suffit de viser l'objet, repérer la dernière fenêtre visible, noter le chiffre qui lui fait face et reporter celui-ci sur une abaque qui donne le temps de pose. C'est le principe de tous les photomètres à extinction.
Ce photomètre est dit à référence interne parce que la lumière qui le traverse est comparée à une référence interne fixe (pour ceux qui connaissent le Volomat, c'est le même principe) qui, dans le cas présent est phosphorescente. Je suppose (sans en être vraiment sûr) que cette référence est constituée par les chiffres.
En théorie, donc, l'intensité lumineuse des chiffres ne devrait pas dépendre de la luminosité ambiante. Or elle en dépend strictement.
Alors, la phosphorescence a-t-elle disparu, tuée par l'âge? Faut-il, avant utilisation, illuminer fortement le photomètre pour activer la phosphorescence? Je donne ma langue au chat. Quelqu'un pourra-t-il éclairer ma lanterne?
Toute information sera la bienvenue.
Nota: le Chromophot pourrait être décrit dans le British Journal Photographic Almanac de 1938 que je ne possède pas mais auquel d'aucun aurait peut-être accès.

Cordialement
Alain

Avatar du membre
Sylvain Halgand
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 13298
Enregistré le : mer. 3 déc. 2003 17:41
Localisation : Amiens, France
Contact :

Re: Photomètre Chromophot

Message non lu par Sylvain Halgand » sam. 13 oct. 2018 15:11

Bonsoir Alain


parmi les posemètres du site, est-ce qu'il y en a un qui lui ressemble ?

http://www.collection-appareils.fr/acce ... t%C3%A8res
-

Avatar du membre
Jacques Bratieres
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
Messages : 4024
Enregistré le : ven. 20 mai 2011 09:58
Contact :

Re: Photomètre Chromophot

Message non lu par Jacques Bratieres » sam. 13 oct. 2018 16:32

Bonsoir Alain,

Dans ceux que je connais, on lit le dernier chiffre visible à travers l'extinctomètre en visant l'objet et la valeur du chiffre s'interprète sur une (ou des) échelles(s). Il n'y a pas d'autre échelle lumineuse.


Ainsi l'Addiphot http://www.collection-appareils.fr/acce ... blanc.html
addi1.jpg
addi1.jpg (60.89 Kio) Vu 605 fois
J.Bratières
https://www.qobra.fr

Alain Del
Messages : 8
Enregistré le : sam. 20 juil. 2013 21:54

Re: Photomètre Chromophot

Message non lu par Alain Del » sam. 13 oct. 2018 16:42

Bonsoir Sylvain,

Le Chromophot ressemble à la plupart des photomètres à extinction de l'époque, les Bewi, Lios, etc présentés sur le site; une petite lunette que l'on dirige vers le sujet. On ne voit pas l'objet, seulement la lumière qui provient de la direction. L'oculaire est porté par un tube coulissant afin de permettre la mise au point. On trouve une photo de l'engin sur http://www.earlyphotography.co.uk/site/entry_E241.html.

Je l'ai démonté, nettoyé et suis allé chercher le brevet afférent et j'ai compris comment il fonctionne
-les fenêtres blanches munies de filtres de densités croissantes (couronne extérieure) et les chiffres rouges (couronne intérieure) sont gravées au travers d'une platine opaque et laissent passer la lumière vers l'oculaire (+/- atténuée au travers des fenêtres, sans atténuation au travers des chiffres). Cette platine, côté oculaire, est enduite d'un composé phosphorescent activé par la lumière
le principe de fonctionnement est simple
1) on illumine brièvement du côté oculaire (un coup de lampe de poche suffit). La platine se met à briller fortement puis la phosphorescence s'atténue (environ 5 secondes) jusqu'à atteindre un équilibre qui doit se maintenir 20 ou 30 secondes.
2) durant cette phase d'équilibre, on vise le sujet. La fenêtre qui laisse passer une lumière équivalente à la phosphorescence émise par la platine se fond dans le milieu (avant, elles sont plus claires, après elles sont plus sombres).
3) on repère le chiffre en regard de cette fenêtre. On reporte celui-ci sur une abaque qui donne le temps de pose
4) on règle l'appareil et on prend la photo

L'appareil est assez étonnant et j'espère m'être exprimé avec autant de clarté.

Cordialement
Alain

Avatar du membre
Jacques Bratieres
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
Messages : 4024
Enregistré le : ven. 20 mai 2011 09:58
Contact :

Re: Photomètre Chromophot

Message non lu par Jacques Bratieres » sam. 13 oct. 2018 17:28

C'est étonnant, mais plus clair !
J.Bratières
https://www.qobra.fr

Répondre

Retourner vers « * Au sujet de l'exposition (et posemètres) »