[olympus] j'en ai toujours rèvé...

Présentation de vos trouvailles du jour. Attention, limitez le nombre et la taille de vos photos. Si l'appareil est déjà sur le site, ce n'est peut être pas la peine d'insérer une photo, pensez au volume de mon hébergement.
Paul K
Messages : 427
Enregistré le : ven. 28 sept. 2007 07:30
Localisation : Clamart(92)

[olympus] j'en ai toujours rèvé...

Message non lu par Paul K » dim. 3 juin 2012 16:26

du Pen FT, hier à Bièvres, j'en ai trouvé un très propre, et je viens de l'essayer (film en cours de développement), mais sur certains points, je dois avouer que je suis plutôt "désappointé". Il marche pourtant apparemment très bien (mais voyons aussi ce que vont donner les photos...), mais je trouve à l'usage son ergonomie assez déroutante :

1/ mise au point sur le dépoli : je me suis demandé s'il n'avait pas un défaut d'orientation du miroir (en principe à 45°), car optique règlé sur l'infini, l'image sur le dépoli me semblait inégalement floue à gauche, au centre et à droite. En réalité (est-ce cet appareil-ci, ou est-ce du plus généralement à sa conception), c'est ce qu'on constate quand il n'est pas armé ; dès qu'on avance à la prochaine vue, le miroir se positionne correctement, et l'image est également nette sur tout le dépoli... jusqu'après le déclenchement suivant. Donc pour faire une mise au point précise, il faut d'abord avancer le film/armer le déclencheur ; après le déclenchement, le miroir se positionne aléatoirement une fraction de mm trop près ou trop loin. Ca fiche le trac tout de même...

2/ sensibilité de la mise au point : il y a des microprismes au centre du dépoli, mais ils ne sont pas très sensibles : d'habitude, sur les réflex, les microprismes conviennent jusqu'au diaphragme 4, sur ce Pen FT, ils vont jusqu'au diaphragme 5,6 mais par conséquent offrent un réglage de la mise au point moins sensible/visible/facile : c'est dommage. Avec le Zuico de 38mm qui ouvre pourtant à 1,8 c'est vraiment délicat à première vue, mais voyons à l'usage...

3/ cellule : elle marche (CdS, ça ne s'use pas) mais comme elle n'est pas "en pont" mais en voltmètre, ses indications dépendent de la tension d'alimentation : avec une alkaline à 1,54V au lieu de la mercure, j'ai du à première vue déclarer une pellicule à 25ASA au lieu de 50ASA, mais il faudra que je réétalonne ça plus précisément. Sinon, son fonctionnement est très rustique : dans le viseur une aiguille se positionne sur une échelle numérotée de 0 à 7 (mesure à pleine ouverture). Il faut alors tourner la bague des diaphs sur ce numéro (qui n'est même pas un EV) affiché en partie supérieure de l'optique, et pour savoir le diaph auquel ça correspond, il faut retourner l'appareil : les "vrais" diaphs sont gradués sur le dessous de la bague !!!

D'autrepart, gros inconvénient de cette cellule, il n'y a pas de bouton de mise hors service, donc comme elle est toujours en service au diaph max, il faut mettre un bouchon d'objectif pour qu'elle ne bouffe pas la pile à la vitesse V. Je ne le savais pas, et l'appareil que j'ai acheté était sans bouchon d'objectif : me voilà dans la m...

Dernière nouvelle : le film est en train de sècher, tout s'est apparemment bien passé... en fait, c'était la moitié du film, (72 photos, c'est trop en une fois) je reprendrai l'autre moitié demain pour faire de "jolies" photos, non plus des essais.

A + Paul
Modifié en dernier par Paul K le dim. 3 juin 2012 16:48, modifié 1 fois.
Photos nettes ? bon pied, bon oeil !

Avatar du membre
Eric Carlhan
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
Messages : 7519
Enregistré le : ven. 5 août 2005 17:41
Localisation : France, Franche Comté, Jura
Contact :

Re: [olympus] j'en ai toujours rèvé...

Message non lu par Eric Carlhan » dim. 3 juin 2012 16:40

Les 72 photos m'ont toujours retenu de tester un "demi-format" Bonne suite de test
Le prix s'oublie, la qualité reste
Bastien (1ère gâchette chez Volfoni)

Paul K
Messages : 427
Enregistré le : ven. 28 sept. 2007 07:30
Localisation : Clamart(92)

Re: [olympus] j'en ai toujours rèvé...

Message non lu par Paul K » dim. 3 juin 2012 23:38

Quand Barnak a inventé le Leica, ce n'était (paraît-il) pas par plaisir de la miniaturisation mais (parcequ'il était passionné d'alpinisme) pour avoir une autonomie de 40 photos sans recharger une nouvelle pellicule ; il n'a pas été jusqu'au format cinéma (18x24), sans doute, parcequ'il considérait que par rapport aux formats d'images courants à l'époque, c'était exagéré de faire plus petit que 24x36, et aussi par goût de conserver un rectangle 2x3 plus allongé que 3x4, plus panoramique... et aussi plus classique.

Personnellement, je préfère le "3x4" du 18x24, du 645 ou du 56x72... ou alors le format "tatami" 2x1 (deux carrés adjascents).


A+ Paul
Photos nettes ? bon pied, bon oeil !

Paul K
Messages : 427
Enregistré le : ven. 28 sept. 2007 07:30
Localisation : Clamart(92)

Re: [olympus] j'en ai toujours rèvé...

Message non lu par Paul K » lun. 4 juin 2012 12:05

Exemple tiré de mon film d'essais.
Cabane.jpg
Evidemment, en 700 pix de large maxi, ça ne montre pas ce qu'on obtient en brut de scan (à 4800ppi) et impression A4. J'en ai profité pour mesurer la taille exacte des négas : 17x23,5mm². J'ai été surpris de la profondeur de champ, car cette photo a été prise en sous-bois assez sombre, à une assez grande ouverture (je ne me souviens pas exactement, sans doute pas max tout de même) de mon Zuiko 38mm/1,8 et l'arrière-plan trop net n'isole pas bien le sujet ; mais je dois être déformé par mon habitude du MF ?

En tous cas, je la retirerai aussi dans mon labo mouillé, et ça devrait pèter encore mieux.

A+ Paul
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Photos nettes ? bon pied, bon oeil !

Répondre

Retourner vers « Qu'est-ce que vous y avez trouvé ? »