BREAKING NEWSAntiquités brocante de chatou par Jacques Bratieres | [alibert] chambre 13x18, obje... par Bernard Muraccioli | On n'a rien inventé par fabien d | Magasin [gaumont] bloc note par Jean-Pierre S | [herbert george] provenance m... par Eric Borel | Divers catalogues par Eric Borel | Présentation franck-camu par Jacques Bratieres | Clic clac par Jacques Bratieres |
Canon AL-1 QF
English version English version
Photo(s) de BF et texte de BF. Propriété de BF. Dernière modification le 2020-04-09 par Eric Borel.

Fabriqué ou assemblé en Japon de 1982 à (Postérieur à) 1984.
Rareté en France : Rare (dans les vide-greniers non spécialisés)
N° inventaire : 10263

Fiche technique complète

Chronologie des appareils Canon 

Le Canon AL-1 QF, a été commercialisé à partir de mars 1982.
Il était fourni d'origine avec un objectif à monture FD de 50mm ouvrant à 1,4.

Le barillet de sélection de la vitesse propose outre la position automatique, la pose B et les 1/15, 1/30, 1/60 ( synchro flash), 1/125, 1/250, 1/500, et le 1/1000 ème. Comparé à d'autres appareils contemporains au sein de la marque, l'obturateur est donc simplifié car il ne propose pas de vitesses vraiment lentes.

Pour l'exposition, il fonctionne sur le même principe que ses frères AE1 ou A1: Automatique, semi-auto, ou manuel.


Il est alimenté par 2 piles de 1,5 volts placées dans le bosselage ergonomique, qui assure une bonne prise en main.
La particularité de ce boîtier est son système d'aide à la mise au point appelé "Quick Focus". Ce n'est pas encore l'autofocus, qu'il faudra attendre encore 3 ans. La mise au point est correcte dès que la diode centrale, verte, s'allume. Deux autres diodes, rouges, indiquent la correction à apporter à la mise au point. La diode en forme de flèche indique le sens de rotation à donner à l'objectif.

Le principe est simple et fiable, et pourtant ce modèle ne connut pas un grand succès.

Erreur de communication…?

Cet appareil existe également en version métallisée.


NDLR : Le principe technique de cette assistance fait appel à un miroir principal transparent, donc une partie de la lumière qui le traverse est reflétée par un second miroir, caché derrière le principal, vers trois capteurs CCD. Un micro-ordinateur mesure le contraste sur les capteurs et après calcul donne des instructions aux diodes d'indication.

Canon AL-1 QF





Objets de même marque en vente sur Ebay France

findItemsAdvanced