BREAKING NEWSBourse de saint bonnet de mur... par isabelle co | Numériser ses négatifs arge... par Eric Carlhan | Catawiki par Bernard Muraccioli | [sem] commande des vitesse gr... par Claude Marius | 12 octobre chartres collectio... par Jacques Bratieres | Demande par Sylvain Halgand | Troisième td 2019 par Eric Carlhan | [majoral] agrandisseur solaire par Patrick FOURNERET |
Expo Camera Company Expo Watch favori envoyer imprimer
Photo(s) de JPG et texte de JPG. Propriété de JPG
UK English version
Promo

Chronologie de la marque Expo Camera Company Nouvelle fenêtre

Pays de fabrication ou d'assemblage final : Etats-Unis
Fabriqué de 1905 à 0.
Indice de rareté en France : Rare (dans les vide-greniers non spécialisés)
Dernières ventes sur Ebay France Nouvelle fenêtre
N° inventaire : 10818

Voir la fiche technique complète Nouvelle fenêtre
Expo Camera Company Expo Watch



La firme Expo camera Co., basée à New-York, était spécialisée dans les appareils miniatures et « espion » 
Appareil photo dissimulé dans une fausse montre à gousset.

Cet appareil a été inventé par Magnus NIELL . Le brevet américain date du 6 septembre 1904.

Le film n’est utilisable que dans une cartouche spéciale déjà pleine qui contient du film 17.5mm pour 25 vues 16x22mm. Une grande innovation pour l’époque. L’ancêtre de nos chères pellicules argentiques ! 
Une cassette chargée d’un film Eastman coûtait 20cents.  

L’objectif se situe à l’intérieur du remontoir ; la bague de celui-ci fait office de bouchon. Elle est attachée à la montre par une chaînette.
L’obturateur est une simple plaque courbée et guidée, en métal, rappelée en position « fermé » par un ressort.
Le « déclencheur » est activé « en pose B » par une simple et discrète gâchette qui ouvre l’obturateur.
Un « remontoir » fait avancer le film et un minuscule compteur de vue est présent sur sa gauche. 

     
Un viseur, un système d’agrandissement, et une cuve de développement « plein jour »  étaient, proposés à la vente, en accessoire.


Cet appareil était aussi disponible en argent massif.
Ces « montres », pour espions, détectives  et voyeurs coquins, ont été fabriquées pendant une trentaine d’année.
Les droits furent cédés à la compagnie anglaise HOUGHTON’S LTD, qui produisit la TICKA. Celle-ci fut même produite …avec des aiguilles !
Diamètre hors « remontoir »: 67mm ( longueur avec remontoir : 73 mm )
Poids : 80 grammes
 





Objets de même marque en vente sur Ebay France

findItemsAdvanced