BREAKING NEWSTroisième td 2019 par Jean-Paul H | Signaler les erreurs des page... par Sylvain Halgand | [ricoh]matic 225, maintenance? par Sylvain Halgand | Notice kyoritsu ef-8000 par Sylvain Halgand | Bonjour à tous par Philippe Raybaudi | Nouvelle page [olympus] is-100s par Sylvain Halgand | Le mystère de la chambre noire par Rémy LECO | Liquidation de la boutique de... par Jacques Bratieres |
Agfa Parat I favori envoyer imprimer
Photo(s) de JCB et texte de JCB. Propriété de JCB
UK English version
Promo

Chronologie de la marque Agfa Nouvelle fenêtre

Pays de fabrication ou d'assemblage final : Allemagne
Fabriqué de 1963 à 0.
Indice de rareté en France : Peu courant (dans les vide-greniers non spécialisés)
Dernières ventes sur Ebay France Nouvelle fenêtre
N° inventaire : 13044

Voir la fiche technique complète Nouvelle fenêtre
Agfa Parat I



Identique en forme et en dimensions à l’Agfa Paramat, le Parat I est une version un peu moins évoluée puisqu’il ne possède pas de cellule, ni de cadre de viseur collimaté. L’obturateur propose trois vitesses instantanées et la pose B. Les valeurs du diaphragme et de la vitesse sont affichées dans deux petites fenêtres sur la couronne entourant l’objectif.
Le réglage de la mise au point, par rotation de la lentille frontale, est indiqué :
soit par trois pictogrammes (portrait, groupe, paysage) placés au dessus de l’objectif,
 soit par des échelles en mètres et en pieds placées en dessous.
 Pour cela la collerette de mise au point porte deux repères ; il faut donc retourner l’appareil pour voir l’affichage du réglage en distances.

L’objectif est un Color Apotar de 30 mm de focale, ouvrant à f:2,8.
Le bouton de débrayage pour le rembobinage est placé sur le dessus du capot. La griffe porte-accessoires comporte un contact de synchro flash.
Le déclencheur, placé en façade à gauche de l’objectif (donc à main droite de l’opérateur) comporte pour le déclencheur souple un filetage... bien caché en dessous !
Le dos, entièrement démontable, est verrouillé par un levier placé sous la semelle. Juste à côté se trouve le compteur de vues, dégressif et à remise à zéro manuelle. Une particularité de celui-ci est qu’il n’avance qu’une fois toutes les deux vues (mais il avance bien de deux graduations).


C'est un petit appareil très simple, mais de belle fabrication, bien fini, peu encombrant et grâce aux 72 vues permises par le demi-format, parfait comme « bloc-notes ». Il fut présenté lors de la Photokina de 1963, en plein renouveau du demi-format .





Objets de même marque en vente sur Ebay France

findItemsAdvanced