BREAKING NEWSSignaler les erreurs des page... par Sylvain Halgand | Super-lumichrome par Arnaud SAUDAX | Petit nouveau par Frédéric SEC | Salut à toutes et tous par Frédéric SEC | Présentation par Frédéric SEC | Un autre logo [wuensche]. par Sylvain Halgand | [imperial debonair] provenanc... par Sylvain Halgand | Notice en pdf par Jacques Bratieres |
Konica C35 EF
English version English version
Photo(s) de Sylvain Halgand et texte de Sylvain Halgand. Propriété de Sylvain Halgand. Dernière modification le 2020-03-25 par Eric Borel.

Fabriqué ou assemblé en Japon de (Antérieur à) 1975 à (Postérieur à) 1981.
Rareté en France : Peu courant (dans les vide-greniers non spécialisés)
N° inventaire : 1436

Fiche technique complète

Chronologie des appareils Konica 
Historique de la marque Konica

C pour Compact et EF pour Electronic Flash.

Mi-1977, lors de son annonce en France (l'appareil avait déjà été présenté lors de la Photokina 1974), l'appareil fut innovant par le fait d'avoir un flash électronique intégré. Cette caractéristique était jusqu'alors réservée aux appareils 110 et quelques rares autres. Qui plus est, lorsque le flash est utilisé, il y a un réglage automatique de l'ouverture en fonction de la distance de mise au point et de la luminosité ambiante.

Le Système de mesure est constitué d'une cellule CdS dont l'oeil est situé juste au-dessus de la lentille frontale de l'objectif. Derrière cet oeil, une série de diaphragmes circulaires est couplée à la bague de réglage de sensibilité du film (cette bague est concentrique à la face avant de l'objectif), afin de modifier la quantité de lumière reçue par la cellule. Dans le viseur, il y a à gauche, un rappel de la distance de mise au point. A droite, une flèche se déplace vis à vis de l'échelle des ouvertures. Tant que cette flèche reste sur une valeur, c'est que l'exposition est bonne. Si l'aiguille atteint les zones de sur-exposition (en haut) ou de sous-exposition (en bas), il faut ajouter un filtre gris ou recourir au flash. Si la flèche reste positionnée dans la zone de sous-exposition, alors que la luminosité est élevée, c'est que la pile (PX 675 au mercure) doit être changée. Le logement de la pile de la cellule se trouve au dos de l'appareil, obturé par un cache rond. Une pression partielle sur le déclencheur permet de mémoriser la mesure d'exposition et de déplacer la visée pour gérer les contre-jours, par exemple. Attention, il n'y a pas d'interrupteur pour la cellule. Celle-ci consomme de l'électricité tant qu'elle est exposée à la lumière. Il faut penser à repositionner le bouchon d'objectif le plus rapidement possible après la prise de vue.


L'obturateur n'a que deux vitesses (1/60ème et 1/125ème) et pas de pose.

Le couplage de la cellule étant assez restreint, le recours au flash sera souvent nécessaire. La mise en batterie de celui-ci se fait en appuyant sur le bouton orné d'une flèche qui se trouve à la base de l'objectif. Le flash se soulève alors de 14 mm. L'indication "ON" située en facade du flash se positionne alors en face de la flèche située à droite de l'objectif. Il faudra appuyer sur le sommet du flash pour le remettre en position de repos. Le flash utilise des piles AA. Un jeu de piles alcalines assure environ 250 éclairs. Le temps de recharge du flash est de 5 à 7 secondes. Le NG du flash est 14.

Chargement, avance et déchargement du film sont entièrement manuels.

Konica C35 EF





Objets de même marque en vente sur Ebay France

findItemsAdvanced