BREAKING NEWSLot de négatifs anciens sur ... par Fredart | Pascal guillemet [fex] et [ki... par Eric Carlhan | Saint-bonnet, samedi 26 octobre par Rémy LECO | Lyon lumière, c'est ce weeke... par Rémy LECO | Pré cinéma par Sylvain Halgand | Pas mal de nouveautés par Jacques Bratieres | [goerz] anschütz tropical par Jose PP | [zeiss ikon] numéros de série par jean paul henri bernard |
Chicago Ferrotype Mandel-ette favori envoyer imprimer
Photo(s) de Sylvain Halgand et texte de Sylvain Halgand. Propriété de Sylvain Halgand
UK English version
Promo

Chronologie de la marque Chicago Ferrotype Nouvelle fenêtre

Pays de fabrication ou d'assemblage final : Etats-Unis
Fabriqué de 1913 à 0.
Indice de rareté en France : Rare (dans les vide-greniers non spécialisés)
Dernières ventes sur Ebay France Nouvelle fenêtre
N° inventaire : 1556

Voir la fiche technique complète Nouvelle fenêtre
Chicago Ferrotype Mandel-ette



Cet appareil est un appareil de rue, destiné à permettre à des photographes ambulants de prendre en photo des passants et à leur remettre très rapidement la photo.

Pour cela, il faut utiliser un positif direct sur papier. A l'intérieur de l'appareil, il y a un petit stock de cartes postales cartonnées de taille 6 x 9 cm. Leur dos est imprimé assez grossièrement.
Les cartes sont entassées les unes derrière les autres, face sensible tournée vers l'objectif, dans le sens vertical. Après chaque prise de vue, le photographe glisse sa main dans l'appareil grâce à un manchon. Il ouvre le "réservoir" à cartes et prend la première. Il referme le "réservoir" et glisse, par une fente située dans la base de l'appareil, la carte dans le bac à développer. Le bac, absent de cet exemplaire, est rempli de la solution de développement. Après action du procédé, le photographe sépare le bac de l'appareil facilement car il est maintenu  par des rails . Le photographe sort la carte du bain avec une griffe et la fait sécher. Le procédé est peu coûteux et permet de vendre rapidement ces petites photos.
Les photographes de rue utiliseront ce type d'appareil jusqu'à l'arrivée des premiers Polaroid.

L'appareil est de constuction très simple. Il est en bois léger , recouvert d'un tissu. L'objectif est un ménisque, sans réglage. Il n'y a qu'une seule vitesse.
Le viseur est réduit à sa plus simple expression.
Ce type d'appareil n'est destiné à être utilisé que dehors, dans des conditions d'éclairage optimales.

Le nom de cet appareil provient de celui de son inventeur Louis Mandel qui en déposa brevet en 1914.

Chicago Ferrotype Mandel-ette

Chicago Ferrotype Mandel-ette

Chicago Ferrotype Mandel-ette





Objets de même marque en vente sur Ebay France

findItemsAdvanced