BREAKING NEWSDe l'intérêt des accus &quo... par André GD | Le record du nombre d'utilisa... par André GD | Présentation par Sylvain Halgand | Recherche de photos par Christophe Rd | Présentation benjamin_f par Jacques Bratieres | Nouvelle page [suter] détect... par Christophe Rd | Millfred manufacturing compan... par Christophe Rd | [merkel] metharis (bis) par Sylvain Halgand |
Polaroid 660 Autofocus
English version English version
Photo(s) de Sylvain Halgand et texte de Sylvain Halgand. Propriété de Sylvain Halgand. Dernière modification le 2020-04-10 par Eric Borel.

Fabriqué ou assemblé en Grande-Bretagne de 1982 à (Postérieur à) 1984.
Rareté en France : Courant (dans les vide-greniers non spécialisés)
N° inventaire : 1657

Fiche technique complète

Chronologie des appareils Polaroid 

La plupart des appareils de cette série 600 sont dotés du programme Lightmixer (même si ce n'est pas écrit dessus). Ce programme correspond à un dosage de la lumière du flash par rapport à la lumière ambiante. Au soleil, l'exposition est effectuée à 75% par la lumière ambiante et à 25% par la lumière du flash. En cas de luminosité faible, l'exposition provient du seul flash. Le 660 était, lors de sa sortie, le plus évolué de la gamme des 600. Il est fabriqué en matière moulée de haute résistance. Lorsqu'il est fermé, c'est à dire lorsque le flash est rabattu, l'objectif est protégé et la visée est alors impossible. Dès que le flash est relevé, l'appareil est prêt à fonctionner. Il suffit de viser, de déclencher et d'attendre 90 secondes pour obtenir une photo parfaitement exposée.

Le 660 dispose du système de mise au point automatique par sonar* que l'on connaît sur les Polasonic 4000 et 5000. La distance du sujet est mémorisé dès le début du déclenchement. A l'ouverture de l'obturateur, le diaphragme est réglé pour le flash en fonction de la distance. Suivant le niveau lumineux mesuré par la cellule, le fill-in ou le full flash est utilisé. Dans le second cas, seule la distance intervient pour la commande du flash. En cas de Fill-In, l'obturation permet les 3/4 de l'exposition. Le flash est alors déclenché, et la cellule l'arrête dès que les 25% d'exposition complémentaires sont atteints.

A la différence des 4000 et 5000, le 660 AF utilise les films de la série 600, et non plus SX-70. Les cartouches 600 et SX-70 sont de même taille, mais pas interchangeables. La pile Planar Polapulse (6 volts) est incorporée à la cartouche du film, afin d'éviter tout problème d'usure de celle-ci.
Les films 600 s'appellent ainsi car leur sensibilité est de 600 ASA. Lors de leur sortie, ce furent les films instantanés les plus rapides au monde.

L'objectif est à deux lentilles, dont la première est traitée et corrigée pour la couleur. Pour la seconde lentille, un disque sur lequel se trouvent quatre lentilles différentes, tourne pour mettre en fonction la lentille qui correspond à la mesure de la distance.

 

* Principe du sonar (Polasonic) : la membrane de mylar doré émet des ultrasons à la fréquence de 50 kHz. Dés le début de l'émission, une horloge est déclenchée. Au retour des ondes sur le récepteur, l'horloge est arrêtée. Un programme calcule le temps et le convertit en distance. Le résultat conditionne le choix de la lentille postérieure de l'objectif.


Question : A quoi servent les boutons : celui à double position à l'avant et le petit blanc au dessous du flash ?

Réponse : Le déclencheur principal à deux positions permet d'abord de déclencher normalement (c'est à dire que le flash se déclenche si besoin), alors que le déclencheur secondaire (le plus intérieur) permet de déclencher sans allumage du flash (pour photographier au travers d'une vitre par exemple).
Quant à l'autre bouton, au-dessous du flash, il permet de débrayer le système de mise au point automatique.
 

Polaroid 660 Autofocus





Objets de même marque en vente sur Ebay France

findItemsAdvanced