BREAKING NEWSTroisième td 2019 par Patrick FOURNERET | Et oui par didier rob | Bon anniversaire bernard (mur... par Michel Perie | Dans le 62 ce 15 août par Weber jean francois | Quel est ce box? par Thierry LHERBIER | [minolta] 28mm: lequel choisir? par Jean-Pierre S | Expo l'enfance du 7ème art par Jacques Charrat | Le mystère de la chambre noire par Rémy LECO |
Minolta Semi Minolta I (type B1) favori envoyer imprimer
Photo(s) de RL et texte de Rl. Propriété de RL
UK English version
Promo

Chronologie de la marque Minolta Nouvelle fenêtre

Historique de la marque Minolta Nouvelle fenêtre

Pays de fabrication ou d'assemblage final : Japon
Fabriqué de (Circa) 1934 à 0.
Indice de rareté en France : Rare (dans les vide-greniers non spécialisés)
Dernières ventes sur Ebay France Nouvelle fenêtre
N° inventaire : 2364

Voir la fiche technique complète Nouvelle fenêtre
Minolta Semi Minolta I



Attention ! Ceci est un véritable Semi Minolta I...


En effet, la quasi-totalité des sources bibliographiques se trompent au sujet de cet appareil et appellent Semi I ce qui est en fait un Semi II du premier type.

Il y a pourtant un moyen simple de les différencier ; le bouton de déclenchement sur le capot.


Le Semi I se déclenche :

  • Soit directement depuis l'obturateur,
  • Soit au moyen d'un câble flexible monté sur le côté de l'obturateur
  • mais en aucun cas au moyen d'un bouton à gauche du viseur !

 

Quelques autres éléments sont aussi propres au Semi I :

  • Une plaque gravée, en demi-cercle, est vissée à la partie supérieure du corps de l'obturateur: le nom "Semi Minolta" ne laisse aucune ambiguïté. Vient ensuite le numéro de série, qui disparaîtra sur les Semi II, ceux-ci étant numérotés uniquement par l'optique.
  • Un petit disque métallique, visible sur la gauche de l'obturateur, s'incrémente à chaque appui sur le déclencheur. Des graduations correspondent aux numéros inscrits sur le papier protecteur de la pellicule, visibles par les regards inactiniques, qui s'arrêtent à 8. Compte tenu du format, on fait 16 photos ; comme le disque ne comporte que 4 graduations "entières", les choses se compliquent un peu... Les graduations entières sont 5/1, 6/2, 7/3 et 8/4, que l'on lit 1,2,3 et 4 au premier tour, puis 5,6,7 et 8 au second. Entre chaque valeur pleine s'intercale une demie graduation, qui correspond à la seconde photo que l'on fait sur un numéro, de la même façon que, lorsqu' on utilise les numéros dans les deux regards inactiniques, on fait une première photo en amenant le numéro dans la première fenêtre, puis une seconde en avançant ce même numéro dans la deuxième fenêtre. Pas forcément très simple à comprendre, et encore moins à expliquer, mais cela fait partie des joies d'un format entre-deux...

Cet exemplaire porte le numéro 2248. Il est équipé d'un obturateur Everset Crown E (sans armement donc). L'objectif est ici un Coronar Anastigmat Nippon 1:4,5 f=75 mm, n° 8424.





Appareils similaires en vente sur Ebay France

findItemsAdvanced