BREAKING NEWSPages au garage à sortir par Jacques Bratieres | Second td 2020 par Jose PP | Divers catalogues par Sylvain Halgand | [nagel] mais quel modèle ? par Weber jean francois | Donation d'une collection par Jean-Pierre Fantone | Vide grenier idf septembre 20... par Eric Carlhan | Appareil flou [kodak] retina s1 par Laurent Th | Signaler les erreurs des page... par Jean-Paul H |
Ricoh Ricohflex Diamond M
English version English version
Photo(s) de VB et texte de VB. Propriété de VB. Dernière modification le 2014-04-23 par Francois Landais.

Fabriqué ou assemblé en Japon de 1956 à 0.
Rareté en France : Rare (dans les vide-greniers non spécialisés)
N° inventaire : 2601

Fiche technique complète

Chronologie des appareils Ricoh 
Historique de la marque Ricoh

Le Ricohflex Diamond M est le second boîtier de la série Diamond.


C'est un appareil simplifié par rapport au Diamond original.


Le système autostop d'avance du film, extérieur au boîtier, est toujours celui qui était disponible en option depuis le Ricohflex VII sur les TLR en tôle emboutie.
Le retardateur disparaît, l'obturateur Seikosha ne monte plus qu'au 1/300 ème de seconde et il n'y a plus de réglage de délai pour la synchronisation.
Il n'y a pas de protection contre les expositions multiples.
La griffe porte-accessoire latérale n'a pas de contact de synchro.
Les optiques de visée et de prise de vue sont toutes deux des 3 lentilles de 80 mm f 1:3,5.

Les Ricohflex Diamond sont appelés aussi Dia ou encore Diacord.

Ricoh Ricohflex Diamond M





Objets de même marque en vente sur Ebay France

findItemsAdvanced