BREAKING NEWSQuatrième td 2019 par Sylvain Halgand | Presentation par Jacques Bratieres | Petites pellicules à identifier par Rémy LECO | Presentation par Eric Carlhan | [gitzo] les lieux de product... par didier rob | Foto-quelle 1975-76 (france) par Sylvain Halgand | Foto-quelle 1975 (france) par Sylvain Halgand | Central-photo (1973) par Sylvain Halgand |
Kodak Brownie Starlet (capot superieur strie) favori envoyer imprimer
Photo(s) de Sylvain Halgand et texte de Sylvain Halgand. Propriété de Sylvain Halgand
UK English version
Promo

Chronologie de la marque Kodak Nouvelle fenêtre

Historique de la marque Kodak Nouvelle fenêtre

Pays de fabrication ou d'assemblage final : France
Fabriqué de 1960 à 0.
Indice de rareté en France : Très courant (dans les vide-greniers non spécialisés)
Dernières ventes sur Ebay France Nouvelle fenêtre
N° inventaire : 299

Voir la fiche technique complète Nouvelle fenêtre
Kodak Brownie Starlet (capot superieur strie)



Attention, ce modèle ne doit pas être confondu avec le Starlet UK qui est complètement différent.

Pour les généralités concernant la famille française des Brownie Star, veuillez vous reporter à la fiche des Starflash.

L'obturateur a une seul vitesse et l'objectif est un ménisque à mise au point fixe de 1,20 m à l'infini.

Contrairement aux autres membres de la famille des Brownie 127 Starquelquechose, le Starlet n'a pas de flash incorporé. Il est en revanche muni de deux broches permettant de fixer sur le côté un petit flash Kodak (Flash C ou D).
J'ai constaté que cet appareil très courant dans les vides greniers, il y a quelques années, l'est un peu moins maintenant. Néanmoins, il reste une des pierres angulaires de la collection du débutant, ne serait-ce que par son prix, généralement inférieur à 10 euros.

Nul ne signale l'existence de deux versions différentes :


la première avec capot supérieur en alu, avec losange et strié. Le logo Kodak est à droite (en regardant l'appareil). La légende des ouvertures est : 13 Soleil voilé et Soleil brillant 14

la seconde avec capot supérieur en alu, avec losange et lisse. Le logo Kodak est à gauche. La légende des ouvertures est : 13 couleur et Noir & blanc 14.
 


M. Dithurbide (voir les pages Bencini) m'indique une nouvelle différence entre les deux variantes de la Kodak Brownie Starlet. Cette différence porte sur la plaque visible au fond de l'objectif. Cette plaque coulisse pour laisser passer la lumière lorsqu'on appuye sur le déclencheur.

Le modèle 13 couleur/14 noir et blanc avec donc un logo "simplifié" Kodak à gauche possède une plaque lisse alors que le modèle 13 soleil voilé/14 soleil brillant avec son logo Kodak "plus classique" à droite, dispose quant à lui d'une plaque coulissante dont la surface est parsemée de petit trous réguliers. Ce type de revêtement évoque celui de la plaque coulissante visible au fond de l'objectif d'une Brownie Flash (version française de la Hawkeye).

En 1966 (catalogue Natkin), le starlet valait 29,50 francs et le flash 19,30 francs . Il était également disponible en coffret à 64,50 francs .





Objets de même marque en vente sur Ebay France

findItemsAdvanced