BREAKING NEWS[sem] semfllex quel modèle p... par Arnaud SAUDAX | Présentation par Jacques Bratieres | Expo : le portrait au musée ... par Bernard Muraccioli | New page assoc par Bernard Muraccioli | [richard jules] verascope par bernard mt | [vds] boîtes et plaques divers par BrunoBac | Sortie des vieux appareils 2019 par Jacques Bratieres | Photo-hall par Sylvain Halgand |
Faller Le Cartophote favori envoyer imprimer
Photo(s) de - et texte de Sylvain Halgand. Propriété de -
UK English version
Promo

Chronologie de la marque Faller Nouvelle fenêtre

Pays de fabrication ou d'assemblage final : France
Fabriqué de (Circa) 1928 à 0.
Indice de rareté en France : Rare (dans les vide-greniers non spécialisés)
Dernières ventes sur Ebay France Nouvelle fenêtre
N° inventaire : 3853

Voir la fiche technique complète Nouvelle fenêtre
Faller Le Cartophote



L'objectif de ce type d'appareil est de permettre à un photographe de tirer le portrait de personnes dans la rue et de leur fournir le plus rapidement possible des épreuves et à moindre coût. On pourrait se dire que le Polaroîd fait très bien cela, sauf que nous sommes avant qu'Edwin Land n'invente son appareil et que même après, le Polaroid a toujours été cher comparé aux techniques employés avec ce genre d'appareil.

L'appareil est souvent un bricolage fait à partir d'une chambre récupérée à laquelle a été adjointe une caisse formant un petit laboratoire de développement. Quelques constructeurs, comme ici Gilles-Faller ont fabriqué en série ces appareils.

Le principe est de prendre une photo directement en négatif papier, puis de le rephotographier pour obtenir un négatif du négatif... donc un positif. Entre les mains d'un habitué, l'opération est rapide et on a donné le surnom de Minuteros à ces photographes de rue, très répandus en Amérique du sud.





Appareils similaires en vente sur Ebay France

findItemsAdvanced