BREAKING NEWSMagasin [gaumont] bloc note par Jean-Pierre S | Notice en pdf par arnaud-yamsur | Divers catalogues par Sylvain Halgand | Un [nikon] f bien mystérieux... par Jean-Pierre S | Présentation par Eric Carlhan | Signaler les erreurs des page... par Sylvain Halgand | [lumière] super-lumichrome par Arnaud SAUDAX | Petit nouveau par Frédéric SEC |
Ricoh GR1
English version English version
Photo(s) de VB et texte de VB. Propriété de VB. Dernière modification le 2020-03-22 par Sylvain Halgand.

Fabriqué ou assemblé en Taïwan de 1996 à 1998.
Rareté en France : Peu courant (dans les vide-greniers non spécialisés)
N° inventaire : 4896

Fiche technique complète

Chronologie des appareils Ricoh 
Historique de la marque Ricoh

Deux ans après le R1 astucieusement équipé d'une focale fixe de 30 mm et d'une position 24 mm pour un mode Panorama, Ricoh met sur le marché le GR1.
Si l'on retrouve sur le GR1 une partie de l'architecture du R1, on a affaire ici à un appareil de classe supérieure : le boîtier est en alliage de magnésium injecté, l'optique rétractée au repos est un 28 mm de grande qualité comportant 7 lentilles en 4 groupes et ouvrant à 2,8.
L'obturateur travaille en mode programme et priorité à l'ouverture ; il est possible de corriger l'exposition entre -2 et +2 IL et on bénéficie également d'une pose T.
La mise au point dispose d'un module AF multizones ( 3 zones ) mais l'on peut utiliser uniquement la zone centrale et mémoriser le point avec le déclencheur. On peut également forcer la mise au point à l'infini ou programmer une distance de mise au point fixe pour travailler en hyperfocale par exemple.
Au chargement du film la cartouche 135 est entièrement dévidée dans l'appareil tandis que le nombre de vues possibles est calculé, cela permet de savoir avec précision combien de vues restent à prendre et, en cas d'ouverture accidentelle du dos, les vues exposées sont sauvegardées dans la cartouche 135, seul le film vierge est voilé.

C'est donc un solide appareil "expert" à l'aise entre autres en reportage sur le vif.
Il se place en concurrent des Nikon 28 Ti (1994) et Minolta TC-1 (1996) mais avec un côté plus baroudeur que "bijou".
Il aura une nombreuse descendance tant avec des appareil argentiques : les GR1s, GR10, GR1v, GR21 ;  que numériques : GR Digital I, II , III , IV , et dernièrement (2013) le GR.

L'appareil existe en noir et aussi sans ou avec dispositif d'horodatage, comme sur cet exemplaire où il est visible sur le flanc droit de l'appareil. Le modèle sans horodatage est allégé de ... 2 grammes.
 

Ricoh GR1





Objets de même marque en vente sur Ebay France

findItemsAdvanced