BREAKING NEWS[kw] kw pilot 6 par Lucie Espinasse | Olympus ne fera plus d'appare... par Jean-Michel C | Christine b par Jean-Michel C | Lucie par Jean-Michel C | Second td 2020 par jean paul henri bernard | Klapp folding pocket [kodak] ... par André GD | [kodak] variante de n°3 fold... par Daniel C | Jumelle [fauvel] par Jacques Bratieres |
Daiichi Kiko Semi Primo II
English version English version
Photo(s) de VB et texte de VB. Propriété de VB. Dernière modification le 2013-12-15 par Sylvain Halgand.

Fabriqué ou assemblé en Japon de (Circa) 1941 à 0.
Rareté en France : Rare (dans les vide-greniers non spécialisés)
N° inventaire : 4906

Fiche technique complète

Chronologie des appareils Daiichi Kiko 

Cet appareil est cité dans les publicités japonaises de son époque sous les deux noms de Primo II et Semi Primo II.
La dénomination Semi ayant été retenue dans le Mc Keown's et le Sugiyama, j'ai fait de même, mais c'est bien le nom PRIMO qui est embossé dans la cuirette de l'abattant et sérigraphié sur la façade de l'obturateur.

Il s'agit, comme pour de nombreux foldings japonais contemporains, d'un appareil fortement inspiré des foldings allemands Zeiss Ikon comme ce Nettar par exemple.

La mise au point se fait par le seul déplacement du groupe avant de l'objectif, mais l'obturateur est performant échelonnant les poses de la seconde au 1/500 ème.
Le bouton le plus proche du viseur déverrouille l'abattant qui s'ouvrant vers le bas, constitue une base stable pour poser l'appareil, privilégiant ainsi le mode portrait.
Il libère également le viseur qui se déplie automatiquement. Le second bouton de la face supérieure est le déclencheur.

Il existe également un Primo I contemporain de ce Primo II.
Selon Camera-wiki, les principales différences entre ces Primo, semblent être la couleur complètement noire et une ouverture d'objectif de f 4,5 pour le modèle I, ce qui justifierait l'écart de prix entre les deux appareils de 18% en 1942. Cependant le Mc Keown's et le Sugiyama rapportent également une ouverture de f 3,5 pour le Primo I, ce qui ferait un prix bien élevé pour les quelques bordures chromées du Primo II.

Camera-wiki rapporte que l'obturateur était fabriqué par Kinshō Kōki Seisakusho  et l'objectif par Ōki Kōgaku Seiki Seisaku-sho.

Daiichi Kiko Semi Primo II





Objets de même marque en vente sur Ebay France

findItemsAdvanced