BREAKING NEWSAlain amateur de vieux appare... par jean paul henri bernard | Lyon lumière, c'est ce weeke... par Patrick FOURNERET | Fred - nouveau et pas vraimen... par jean paul henri bernard | Salut à tous par jean paul henri bernard | Du neuf, neuf, neuf! par Jacques Bratieres | Collection de stéréoscopes par Fredart | Bon anniversaire jean marc (cha) par Bernard Ladroue | [majoral] agrandisseur solaire par Patrick FOURNERET |
Zeiss Ikon Contaflex II (862/24) favori envoyer imprimer
Photo(s) de Sylvain Halgand et texte de Sylvain Halgand. Propriété de Sylvain Halgand
UK English version
Promo

Chronologie de la marque Zeiss Ikon Nouvelle fenêtre

Historique de la marque Zeiss Ikon Nouvelle fenêtre

Pays de fabrication ou d'assemblage final : Allemagne
Fabriqué de 1954 à 1959.
Indice de rareté en France : Peu courant (dans les vide-greniers non spécialisés)
Dernières ventes sur Ebay France Nouvelle fenêtre
N° inventaire : 58

Voir la fiche technique complète Nouvelle fenêtre
Zeiss Ikon Contaflex II



Voici ce qu'écrivait Photo-Revue, lors de la sortie du Contaflex en 1954 :

"Reflex à un objectif à obturateur central

On sait qu'il a existé avant-guerre un appareil Contaflex, lequel était un Reflex à deux objectifs, de format 24 x36, pouvant recevoir des objectifs interchangeables. Ceci rendait nécessaire un système de démultiplication assurant l'exactitude de la mise au point pour toutes les focales. Des cadres marqués sur le verre dépoli délimitaient le champ pour ces divers objectifs. Cet appareil de mécanisme complexe, relativement lourd et volumineux, n'avait d'ailleurs pas rencontré un grand succès auprès des amateurs et sa construction n' a pas été reprise après la guerre. Aujourd'hui, nous voyons apparaître construit par la Sté Zeiss Ikon, de Stuttgart, un nouveau modèle portant ce même nom de Contaflex, bien que n'ayant plus aucun rapport avec le modèle d'avant-guerre.
Le Contaflex actuel est un reflex à 1 objectif à image redressée par prisme en toit. La caractéristique de cet appareil est d'être muni d'un obturateur central.
Généralement, les reflex à 1 objectif sont équipés avec un obturateur à rideau, celui-ci ayant l'avantage d'empêcher le passage de la lumière lorsqu'on interchange les objectifs. Rappelons qu'un des grands avantages des reflex à 1 objectif est de pouvoir recevoir des objectifs de focales variées, l'identité de l'image formée sur le dépoli avec celle formée sur la surface sensible étant rigoureusement assurée. Mais, par ailleurs, l'obturateur central présente des facilités de synchronisation avec les appareils électroniques, facilité que ne possède que dans une faible mesure, l'obturateur focal. Si dans un reflex à 1 objectif on fait usage d'un obturateur central de fabrication normale, il faut au moment de cadrer l'image, mettre l'obturateur à la pose en deux temps, ouvrir cet obturateur, puis après cadrage et mise au point de l'image, le refermer pour laisser remonter le miroir, armer et déclencher toutes opérations qui sont beaucoup trop longues et compliquées et risquent d'entrainer des erreurs. Or, tout récemment ont été construits des obturateurs spéciaux pour reflex, lesquels sont normallement ouverts, se referment lors de l'appui sur le déclencheur et se rouvrent à nouveau lorsque la pression sur le bouton du déclencheur continue. Un modèle de ces obturateurs a été construit par les Etablissements Gauthier sous le nom de Prontor Reflex, un autre par le fabricant du Compur.

Comme appareils Reflex à un objectif employant les obturateurs de ce type, nous connaissons le Mecaflex de format 24 x 24, lequel est sorti en prototype et sera sans doute bientôt livrable commercialement et depuis peu les Contaflex de format 24 x 36. En manoeuvrant le bouton d'enroulement du film, celui-ci avance d'une division, fait marquer un point de plus au compteur ; un cache protégeant le film se met en place et le miroir descend en position de visée. Si maintenant on appuie sur le déclencheur, l'obturateur se referme, le diaphragme revient à l'ouverture choisie, le miroir remonte en même temps que le cache du film. L'obturateur est alors déclenché.
L'objectif est un Tessar Opton 1:2,8 de focale 45 mm, fabriqué en Wurtemberg. Nous ne pensons pas que l'appareil puisse recevoir d'objectifs interchangeables."

Il s'agit là de l'annonce de la sortie du Contaflex I. Le Contaflex II sortira en 1954, en ayant en plus du I, une cellule incorporée. Le Contaflex III (1957) sera à objectifs interchangeables.





Objets de même marque en vente sur Ebay France

findItemsAdvanced