BREAKING NEWS[canon] 7 et objectifs russes par Jean-Pierre Fantone | Second td 2020 par Sylvain Halgand | [foca] standard par Michel mangocan | [rolleiflex] quel modèle et ... par Jean-Michel C | [houghton] ensign commando par Jacques Bratieres | Praktiflex par Patrice R | Signaler les erreurs des page... par Sylvain Halgand | [foca] urc marine nationale par Jean-Pierre Fantone |
Société de Photographie des Couleurs Le Multicolore N° 2
English version English version
Photo(s) de et texte de PF et AS. Dernière modification le 2018-12-19 par Michel Rochevalier.

Fabriqué ou assemblé en France de (Circa) 1900 à (Circa) 1902.
Rareté en France : Rare (dans les vide-greniers non spécialisés)
N° inventaire : 7217

Voir la fiche technique complète Nouvelle fenêtre

Chronologie des appareils Societe de Photographie des Couleurs Nouvelle fenêtre
Historique de la marque Societe de Photographie des Couleurs Nouvelle fenêtre

L'existence de cet appareil est attestée dans plusieurs revues de l'époque, en particulier Le Journal de la Jeunesse de 1901, dont nous extrayons à la fois la reproduction, une partie du texte de présentation, et la publicité intégrale.

D'après le recensement qu'il a été possible de faire, ce Multicolore, appareil trichrome qui dans son principe a été conçu par Louis Ernest Dugardin, serait le deuxième de la série. Voici donc ce que dit le texte de présentation dans la revue citée :

Détective MULTICOLORE VULGARISATEUR breveté S. G. D. G. médaillé à l'Exposition Universelle de 1900, permettant à volonté la photographie ordinaire en noir et la Photographie des couleurs.

C'est un 9 x 12 pour la pose et l'instantané contenant 12 plaques. Cet appareil robuste et très soigné est de tout premier ordre.

Son objectif rectiligne aplanétique extra-rapide COLMONT est monté avec diaphragme à iris et obturateur à vitesses variables allant jusqu'au 60° de seconde, permettant de photographier un cheval au galop, il est muni d'un bouton à crémaillère permettant de changer le foyer de 2 à 10 mètres ; il vaut à lui seul le prix de l'appareil.

 Son système d'escamotage très simple indique le nombre de plaques posées au moment de leur chargement. Il possède un viseur clair, pliant à lentille rectangulaire, redressant l'image ; deux niveaux d'eau sont fixés à l'appareil ; deux écrous au pas du Congrès permettent de fixer l'appareil sur un pied. L'obturateur se déclenche à volonté, au doigt et à la poire.  De plus l'appareil est muni d'une double fermeture de garantie et trois porte-écrans, munis de leurs écrans permettant de photographier les couleurs.

Autant le numéro 1, avec ses deux viseurs intégrés et son carter de porte-filtres extérieur, parait être une simple adaptation d'un modèle de Détective existant, autant ce modèle semble bien avoir été spécifiquement conçu pour la trichromie. Ne l'ayant pas sous la main, il n'est pas aisé de définir avec exactitude le rôle des différentes commandes qui apparaissent.

On remarque qu'il ne dispose que d'un seul viseur, et externe, ce qui est très inhabituel pour un détective ; cela conforte l'idée qu'il a été conçu spécialement. A l'emplacement des viseurs, se trouvent deux boutons, et on peut en voir un troisième identique sous l'objectif, à gauche. Cela doit correspondre aux porte-écrans évoqués dans la pub, ce qui en fait une variante originale dans la famille des "Multicolore" puisque les autres ont un porte-filtre rotatif unique.

Le bouton en forme de robinet est destiné à l'armement de l'obturateur à guillotine, on retrouve le même sur l'Idéal-Bernard du même constructeur. Sous le sélecteur de filtre du bas, ce doit être le sélecteur Pose - Instantané, et, au dessus de la prise pour la poire de déclenchement, le bouton permettant de modifier la vitesse, par enroulement du ressort moteur. Sur le côté droit, à l'arrière, on trouve le mécanisme d'escamotage, avec probablement une petite fenêtre pour la lecture du compteur. Sur le même côté, en arrière du viseur se trouve un des deux niveaux à bulle, et en dessous, le déclencheur au doigt.

Plusieurs versions de cet appareil seront commercialisées, la dernière ayant été fabriquée par Ernemann vers 1903, sans doute suite à la liquidation judiciaire de l'entreprise Barby, qui était le fabricant de cet appareil.

Societe de Photographie des Couleurs Le Multicolore
Illustration tirée du Journal de la Jeunesse, avril 1901.


Societe de Photographie des Couleurs Le Multicolore



Objets de même marque en vente sur Ebay France

findItemsAdvanced