BREAKING NEWSNouvelle page [suter] détect... par Sylvain Halgand | Présentation alexandre par Eric Carlhan | Signaler les erreurs des page... par Daniel C | Le nu stéréoscopique : les ... par Arnaud SAUDAX | Bon anniversaire stephan par Stephan VDZ | [goerz] quel modèle ? par Weber jean francois | Le nu stéréoscopique : les ... par Sylvain Halgand | [demaria-lapierre] datation par Sylvain Halgand |
Korsten Litote
English version English version
Photo(s) de PF et texte de PF. Propriété de Ph Ch. Dernière modification le 2018-10-23 par Michel Rochevalier.

Fabriqué ou assemblé en France de (Circa) 1902 à (Circa) 1904.
Rareté en France : Rare (dans les vide-greniers non spécialisés)
N° inventaire : 7243

Fiche technique complète

Chronologie des appareils Korsten 

Les diaphragmes à vannes sur tirette numérotés 9, 12,8, 18,5 et 26 qui correspondent aux ouvertures relatives des objectifs (de f:9 à f:26) et son numéro de série embossé sur le côté droit (1461) permettent de dater cette jumelle entre 1902 et 1904. Mais on la trouve encore au catalogue de Manufrance en 1912.

Toutefois, la particularité de l'exemplaire présenté ici réside dans le fait qu'il a été assez profondément modifié par son propriétaire. Cet appareil est issu d'une collection familiale et on en connaît donc l'origine. Il a été artisanalement, mais soigneusement, transformé. Son propriétaire était pharmacien, photographe averti, et on sait qu'à la fin du XIX° siècle, début du XX°, les officines de pharmacie ont joué un rôle important car c'est souvent là qu'on y trouvait la chimie nécessaire à la pratique photographique. Installé dans la région parisienne, il inventait et commercialisait des poudres éclairantes pour professionnels, encore livrées plusieurs années après sa mort à des grands photographes parisiens.

L'usinage des pièces montre qu'il a été réalisé par quelqu'un qui en maîtrisait la technique. Le viseur a été inversé et placé au niveau des objectifs ; le déclencheur au doigt a été complété par un capot et une ailette articulée de 3 cm qui fait poussoir de façon, sans doute, à éviter les bougers ; sur le côté gauche, une rondelle de cuivre numérotée de 1 à 5 tourne sur son axe et vient s'aligner sur un repère métallique, mais ne met (ou ne met plus?) aucun mécanisme en mouvement à l'intérieur de l'appareil ; sur le côté droit une plaque métallique a été ajoutée avec un bouton tirette qui arme l'obturateur pour la pose. Enfin, le dos a été changé et il est muni d'un doigt métallique qui sert de centrage en liaison avec le viseur quadrillé de type Newton. La base de l'appareil a été renforcée sur toute la longueur par une plaque métallique. On ne trouve pas, dans les catalogues ou publicités de l'époque, de modèle correspondant à cette jumelle modifiée pour des raisons inconnues : confort d'utilisation ? Renforcement de parties usagées ? Il comporte sa part de mystère...

 

Korsten Litote



Korsten Litote

Korsten Litote



Objets de même marque en vente sur Ebay France

findItemsAdvanced