BREAKING NEWSPremier td 2020 par jean paul henri bernard | Bon anniversaire jean pierre ... par Jean-Pierre Fantone | [houghton] folding ensign 3&q... par Jose PP | Choix appareil pour reconstit... par Eric Borel | Introduction par Eric Carlhan | Origine de ce butcher par Sylvain Halgand | Jumelle [carpentier] modifiée par Jacques Bratieres | Objectif [blitz] en bellieni ... par Jose PP |
Numerique DigitalMinolta Dimage RD 3000 favori envoyer imprimer
Photo(s) de RL et texte de RL. Propriété de Renaud Laemmli
UK English version
Promo

Chronologie de la marque Minolta Nouvelle fenêtre

Historique de la marque Minolta Nouvelle fenêtre

Pays de fabrication ou d'assemblage final : Japon
Fabriqué de 1999 à (Postérieur à) 2000.
Dernières ventes sur Ebay France Nouvelle fenêtre
N° inventaire : 9557

Voir la fiche technique complète Nouvelle fenêtre
Minolta Dimage RD 3000



Le tout premier véritable appareil numérique de la marque, le RD-175 (il y a bien eu en 1992 le MS-C1100, mais qui avait besoin d'une unité de stockage externe) ne faisait pas partie de la série Dimâge, qui semble débuter avec le Dimâge V annoncé en 1996. On peut supposer que Dimâge évoque une "digital image", donc la photo numérique, mais pourquoi un accent circonflexe sur le A ? Mystère... par contre, "R" veut certainement dire "Reflex", et on retrouve le "D" de Digital, qui n'a rien à voir avec les doigts mais signifie "numérique" pour les anglo-saxons. Le chiffre "3000" doit sans doute évoquer la résolution "fabuleuse" de 3 MP (trois mégapixels !), obtenue de façon assez inhabituelle en juxtaposant deux capteurs 1/2,5 " de 1,5 MP chacun. De plus, l'air du temps était au passage de l'an 2000 : en route pour le troisième millénaire puisqu'à l'époque, on pense encore que la firme fondée par Kazuo Tashima en 1928 est éternelle ! On pourrait dire aussi qu'il s'agit d'une référence masquée au prix de vente, en dollars !

Le Dimâge RD 3000 n'était donc pas le premier numérique Minolta, mais il voulait être le premier appareil professionnel à s'affranchir de la pellicule. Souvenons-nous : c'était il y a un siècle... enfin, les dernières années du XX° siècle. Le monde de l'image est en plein bouleversement : personne ne croit encore vraiment à la dématérialisation complète, l'avenir c'est... l'APS, ou Advanced Photo System. Minolta ayant sorti en 1996 le Vectis S-1, un des rares appareils reflex exploitant la totalité des ressources offertes par ce format, c'est donc tout naturellement autour de ce système optique que sera pensé le RD 3000. A la collection d'objectifs dédiés au Vectis S-1 sera rajouté un 17 mm (focale fixe), équivalent d'un 21 mm en 24 x 36. Le RD 3000 est dense : 910 grammes sans objectif, pour un volume comparable aux box 6 x 9 cm de nos aïeuls, mais qui eux étaient légers. Bon, ce mastodonte offrait tout le confort moderne, avec visée reflex TTL, objectifs interchangeables de qualité, pré-visualisation (ce que ne faisait pas son prédécesseur le RD-175, différents modes de prise de vue, y compris en rafale, autofocus... Le succès aurait pu être au rendez-vous si... la résolution avait été meilleure, si le parc optique avait été plus ouvert, si le prix de vente avait été bien plus bas, si le volume et le poids avaient été contenus... on pourrait continuer ainsi longtemps ! La résolution était celle de l'époque, elle sera améliorée rapidement. Par contre le choix de la monture s'avéra catastrophique : l'APS ne rencontrant pas le succès escompté, il disparaîtra quelques années plus tard, et la monture V n'aura aucun avenir. Les clients de la marque ont encore dans la bouche un goût amer après le changement de baïonnette imposé par le passage à l'auto-focus (Minolta A), et envisagent d'un mauvais œil cette nouvelle manœuvre commerciale.

Aujourd'hui, seuls les Vectis S-1 et S-100, partagent ces objectifs avec le RD 3000. Une nouvelle fois, Minolta ne réussira pas a séduire les professionnels, et ne tardera pas à décliner sur le marché de la photo, qui deviendra de plus en plus difficile même pour les géants. En 2003 s’opérera une fusion avec Konica, avant que la photo ne soit plus qu'un vieux souvenir pour l'entreprise. L'APS et le numérique auront sonné le glas.

Minolta Dimage RD 3000
Le petit écran incliné affiche les différents paramètres de prise de vue. La visualisation se fait sur le grand écran plus bas.
Minolta Dimage RD 3000
Le Minolta Dimâge RD 3000 est équipé ici du 17 mm conçu spécifiquement pour lui.




Objets de même marque en vente sur Ebay France

findItemsAdvanced