BREAKING NEWSKlapp folding pocket [kodak] ... par André GD | Jumelle [fauvel] par Jacques Bratieres | [kodak] variante de n°3 fold... par Gérard EVEN | Marc par ROCHEVALIER Michel | Bonjour de gilus : nouveau ve... par ROCHEVALIER Michel | Bon anniversaire jean luc (leg) par ROCHEVALIER Michel | Bon anniversaire davidl (chau... par ROCHEVALIER Michel | Second td 2020 par jean paul henri bernard |
Nikon F2 Photomic SB favori envoyer Print
Photos by FL text by Sylvain Halgand. From the collection of FL
France Version française

Chronology of the Nikon brand  New window

Manufactured in Japon from 1976 until 1977.
Index of rarity in France : Infrequent (among non-specialized garage sales)
Sold listing on Ebay.com New window
Inventory number: 11607

See the complete technical specifications New window
Nikon F2 Photomic SB

However, this document is not translated in english. We only have a French version.
Would you be able to help us translate it in english please?

Le F2 apparut en 1972. Sa modularité en faisait l'appareil professionnel par excellence, succédant dignement au vaillant Nikon F, introduit en 1959. Au cours de son existence, le F2 sera décliné en de nombreuses versions successives. Celle présentée ici en photo est le F2 SB Photomic de 1976.

Six viseurs différents furent disponibles dès la sortie de l'appareil, ainsi que deux dos, de 250 et de 800 vues, pouvant remplacer le dos standard. Un nouveau moteur, le MD 1, fut également présenté en même temps que l'appareil. La gamme d'objectifs Nikkor utilisables sur ce boîtier, au moment de son lancement était constituée de 8 grands-angles, 3 objectifs standards, 8 télé-objectifs, 5 zooms, 5 fisheyes et 5 objectifs spéciaux. Ce n'est pas seulement un boîtier qui était proposé aux professionnels, mais un système complet.

Le moteur MD 1

Ce moteur propose cinq cadences d'avance du film. Il permet un rembobinage complet du film en 7 secondes ... pour un film normal, pas pour le chargeur 800 vues. Il est doté d'un relais pour déclenchement à distance, par radio. Il peut en outre être branché sur le secteur grâce à un transformateur.


Les viseurs

Le viseur Photomic F2 est un viseur à pentaprisme, à posemètre incorporé, couplé aux vitesses et aux diaphragmes. La mesure est faite à pleine ouverture sur l'ensemble du champ avec prépondérance du centre de l'image. Deux piles (oxyde d'argent) situées à la base du boîtier, alimentent le posemètre. Dans le viseur, sont affichées la vitesse et l'ouverture.

Le viseur pentaprisme à hauteur d'oeil

Le viseur Action, dont l'oculaire extra-large permet de viser en se tenant à 6 centimètres de l'oeilleton.

Le viseur de poitrine, avec loupe.

Le viseur à fort grossissement. Son facteur de grossissement est 6. Il peut être doté d'un verre à télémètre ou à microprismes. Son oculaire est réglable.

Le Photomic F2 S, associé à un servo-moteur spécifique, commande le diaphragme. Dans ce cas, le F2 devient automatique. Si le viseur est seul, l'exposition correcte est indiquée dans le viseur par l'allumage de deux voyants. Des voyants en forme de + et de - indiquent la sur et la sous-exposition. Si le viseur est associé au servo-moteur, les réglages correctifs de l'ouverture sont effectués automatiquement.

Les autres caractéristiques du boîtier

Le levier d'armement a une course très courte pour assurer un armement rapide. L'armement peut aussi se faire par petits coups successifs.
En écartant légèrement le levier, le posemètre est mis sous tension.
Il est possible de conserver le déclencheur enfoncé pendant l'armement.
Les vitesses et ouvertures sont affichées dans le viseur.
L'obturateur va du 1/2000ème de seconde, jusqu'à 10 secondes, en plus des poses B et T.
Le retardateur va de 2 secondes à 10 (vitesse variable au choix de l'utilisateur). C'est le retardateur qui assure les vitesses lentes, au-delà de la seconde.
La synchro X est à 1/80.
Le miroir peut être relevé manuellement.

 

Nikon F2 Photomic SB