BREAKING NEWSObjectifs kinoptik apochromat... par Gilles petitreporter | Question par rapport au catal... par Fredart | [kodak] mise au point pour ko... par Alaino | Lyon lumière, c'est ce weeke... par Renaud LAEMMLI | [bulter & stammer] 9 29 h... par Sylvain Halgand | [richard jules] verascope mod... par Sylvain Halgand | Ringfoto 1971 par Sylvain Halgand | Foto-quelle 1970 par Sylvain Halgand |
Vivitar TEC 35 favori envoyer Print
Photos by - text by Sylvain Halgand. From the collection of -
France Version française

Chronology of the Vivitar brand  New window

Made by () 1982 to () 0.
Index of rarity in France : Peu courant (among non-specialized garage sales)
Sold listing on Ebay.com New window
Inventory number: 3405

See the complete technical specifications New window
Vivitar TEC 35

However, this document is not translated in english. We only have a French version.
Would you be able to help us translate it in english please?

Vous avez cet appareil dans votre collection, et malgré une recherche obstinée, vous ne comprenez toujours pas pourquoi il ne fonctionne pas ? Ne vous sentez pas seuls, il y a 25 ans des utilisateurs se posaient la même question.

Le fonctionnement de cet appareil est assuré par une pile au Lithium qu'il faut changer tous les cinq ans et que seul le SAV peut changer. L'afficheur à cristaux liquides (ACL)  affiche bien un SOS quand la pile arrive en fin de vie, mais là, cela vous fait une belle jambe, puisque l'afficheur ne fonctionne plus non plus. Désolé de devoir jouer l'oiseau de mauvais augure, mais il y a pire. Faute d'alimentation électrique la mémoire du circuit CMOS s'est vidée, et toute l'intelligence de l'appareil s'en est allée. Les deux piles AA ne servent que pour alimenter le flash.

On voit par là que l'électronique très poussée de ce modèle pouvait se transformer en cauchemar. Cet électronique permet d'afficher des informations sur l'écran ACL, caractéristique rare sur un appareil de cette taille à cette époque. La mise au point est assurée par l'infrarouge. Le flash est propulsé vers le haut par un micro-moteur lorsqu'il devient nécessaire. Il rentrera tout aussi automatiquement s'il devient inutile.

La sensibilité est affichée sur l'ACL, mais il faut la régler, le codage DX n'existe pas encore.