BREAKING NEWSPrésentation par Celine Chevalier | Notice en pdf par arnaud-yamsur | Salut à toutes et tous par Jacques Bratieres | Super-lumichrome par patrick-rob | Un autre logo [wuensche]. par André GD | Aide à identification par Sylvain Halgand | Divers catalogues par Eric Borel | Janua par Sylvain Halgand |
Voigtlander Vito C
France Version française
Photos by Sylvain Halgand text by Sylvain Halgand. From the collection of Musée de la photo de Graçay. Last update 2014-12-26 par Michel Rochevalier.

Manufactured or assembled in Germany from 1980 to 1988.
Index of rarity in France: Rare (among non-specialized garage sales)
Inventory number: 5663

See the complete technical specifications
Chronology of cameras Voigtlander 
However, this document is not translated in english. We only have a French version.
Would you be able to help us translate it in english please?

Malgré une ressemblance évidente avec les Minox 35, cet appareil ne sort pas des bureaux d'étude et encore moins des usines Minox. Il est à un autre fabricant allemand, Balda, chez lequel un ancien ingénieur de Minox travaillait désormais. Quel hasard !

L'abattant sert d'interrupteur général. Le testeur de piles est tout simplement la présence de l'affichage dans le viseur. Ce modèle possède deux cellules ; la première commande l’obturateur/diaphragme, la seconde ne sert qu’à l’affichage d’informations dans le viseur ( OK ou un symbole de flash pour les vitesses lentes). Ces informations sont éclairées par une diode. D'autres informations apparaissent aussi dans le viseur ; en particulier une échelle de distance de mise au point illustrée par une montagne, un groupe de personnes, deux personnages.

L'ensemble est fabriqué en Makrolon. Il est plus léger que le Minox 35 GT qui pèse 190 g.

Un flash dédié peut se fixer sur le côté de l'appareil.

Voigtlander Vito C