BREAKING NEWS[gitzo] l'aventure d'arsène ... par didier rob | Choix appareil pour reconstit... par Stephan VDZ | "rollei" : un très... par guy lord | Jumelle stéréo-pano [macken... par Jose PP | [siaf] gradosol lujo par Patrick FOURNERET | Bon anniversaire bernard(mura... par Bernard Muraccioli | Ici l'idée c'est d'identifie... par Stephan VDZ | Et toute la famille... par Stephan VDZ |
Nikon 35 TI Quartz Date
France Version française
Photos by VB text by VB. From the collection of VB. Last update 2017-07-22 par Eric Borel.

Manufactured or assembled in Japon from 1993 to ((After)) 1993.
Index of rarity in France: Rare (among non-specialized garage sales)
Inventory number: 6948

See the complete technical specifications
Chronology of cameras Nikon 
However, this document is not translated in english. We only have a French version.
Would you be able to help us translate it in english please?

A sa sortie fin 1993, le Nikon 35TI attira l'attention entre autre par son système d'affichage à aiguilles .
Les informations du compteur de vues, de la distance de mise au point, de l'ouverture et de la compensation d'exposition sont regroupées dans une fenêtre ou elles sont indiquées par des aiguilles commandées électroniquement.

Le boîtier, constitué d'une coque en titane justifiant le "TI" du nom, fait partie des compacts de luxe et lors de sa sortie le magazine "Chasseur d'Images" le classait comme tel parmi les Contax T2 et Tvs, le Konica Hexar, le Minox 35 GT-E et le Rollei 35 classic.

Si le coté luxe avec son prix de près de 8000 frs, son aspect Titane et son afficheur ressemblant un peu à un cadran de montre chronographe est marqué, les possibilités photographiques n'ont pas été négligées.
D'abord le Nikkor 35 mm ouvrant à 2,8 a une excellente réputation et fait jeu égal avec les productions pour Reflex ( C.I. jugeait l'Hexar du Konica éponyme encore meilleur ). Ensuite Nikon à incorporé une mesure de la lumière matricielle 3D dérivée de celle du F90, la mise au point autofocus sur 833 paliers est également réglable manuellement grâce à une molette accessible sous le pouce droit. Le programme de l'exposition automatique est décalable et l'on peut préférer travailler en mode priorité à l'ouverture, celle-ci étant indiquée sur le capot par une des aiguilles; on retrouve le temps de pose affiché par un LCD dans le viseur. Le flash automatique peut être forcé pour une utilisation en plein jour ou au contraire coupé à l'aide de deux petites touches en façade.

En ces années 90 l'appareil cède également à la mode du format panoramique en proposant ce format réduit en hauteur, un curseur sur l'arrière vient positionner deux caches devant le film tandis que dans le viseur apparaissent deux lignes brillantes délimitant le format. 

Un certain nombre de fonctions programmables sont disponibles comme la possibilité de choisir entre la mesure matricielle de la lumière ou une plus classique centrale pondérée. On peut également demander à l'horodatage de marquer aucune ou toutes les vues, mais également de ne marquer que la première vue d'un film et la première vue de la journée en cours.  

Nikon avait donc créé un outil photographique complet cependant un peu plus à l'aise dans la photo plutôt posée comme le paysage que dans la photo de rue, le réglage de mise au point manuelle étant perdu lors de l'extinction, compliquant le travail sur l'hyperfocale.

 

 

Nikon 35 TI Quartz Date



Nikon 35 TI Quartz Date
Vue de dessus, la partie dépolie striée à gauche est l'illuminateur du LCD des cadres du viseur. Elle surplombe un mini LCD utilisé principalement pour programmer les fonctions et pour afficher la date.