BREAKING NEWSNotices mamiya par Jacques Bratieres | Ailleurs ... le premier appar... par Eric Carlhan | Détective sans marques. par Sylvain Halgand | Rappel de fonctionnement des ... par Sylvain Halgand | Yashica mate 124g ou équivalent par Sylvain Halgand | Jean-luc t par Matthieu F | Td 2022-2 par Matthieu F | L'as par stephenMid |
Wirgin Edixa Prismaflex CdS
English version English version
Photo(s) de PV et texte de PV. Propriété de PV. Dernière modification le 2012-02-12 par Sylvain Halgand.

Fabriqué ou assemblé en Allemagne de 1967 à (Postérieur à) 1967.
Rareté en France : Rare (dans les vide-greniers non spécialisés)
N° inventaire : 11817

Fiche technique complète

Chronologie des appareils Wirgin 

C'est un Prismaflex, c'est-à- dire qu'il est doté d'un prisme fixe. La visée s'effectue sur un dépoli avec au centre un stigmomètre placé en diagonale. Dans le viseur, on voit le traditionnel témoin de non-armement.
La gamme de vitesse va du 1/30ème au 1/1000ème de seconde, pas de vitesses lentes.
L'originalité de ce modèle est qu'il est doté d'un posemètre avec une cellule cds disposée en façade et qui fournit donc une mesure non TTL.
Pour effectuer la mesure, il faut faire coïncider l'aiguille du galvanomètre avec une aiguille mobile actionnée par une couronne qui porte l'échelle des vitesses. L'échelle des diaphragmes est au centre de la couronne et se confond avec le réglage de la sensibilité. Il suffit de regarder chaque couple vitesse/diaphragme plaçés en regard l'un de l'autre et de reporter les valeurs sur l'appareil. Bref, ce posemètre s'utilise exactement comme une cellule à main !

L'exemplaire présenté ici est équipé d'un 35 mm 3.5 ennalyt, une optique (très) bas de gamme.
 

Wirgin Edixa Prismaflex CdS





Objets de même marque en vente sur Ebay France (Appareil photo Wirgin) (Remis à jour toutes les 3 heures)








La Maison de la Photographie