BREAKING NEWSBourse de saint bonnet de mur... par isabelle co | Numériser ses négatifs arge... par Eric Carlhan | Catawiki par Bernard Muraccioli | [sem] commande des vitesse gr... par Claude Marius | 12 octobre chartres collectio... par Jacques Bratieres | Demande par Sylvain Halgand | Troisième td 2019 par Eric Carlhan | [majoral] agrandisseur solaire par Patrick FOURNERET |
Edixa MW 35 E favori envoyer Print
Photos by JM text by JM. From the collection of JM
France Version française

Chronology of the Edixa brand  New window

Manufactured in Hong-Kong from Circa 1980 until Circa 1982.
Index of rarity in France : Peu courant (among non-specialized garage sales)
Sold listing on Ebay.com New window
Inventory number: 15470

See the complete technical specifications New window
Edixa MW 35 E

However, this document is not translated in english. We only have a French version.
Would you be able to help us translate it in english please?

Le constructeur Haking a pu reprendre un certain nombre de noms prestigieux devenus disponibles et rachetés après la cessation d'activité du détenteur original. C'est ainsi qu'un compact automatique de qualité très moyenne a pu recevoir le nom d'Edixa. Un appareil identique en tous points porte, lui, le nom de Argus C4M Electro, un autre celui de Halina MW35.

De qualité moyenne, cet Edixa MW 35 E motorisé (deux batteries standards LR6 / AA) est pourtant assez bien construit (en partie en métal) ; il tient bien en main grâce à un gaînage caoutchouté vieillissant bien et comprend quelques petites subtilités méritant d'être mentionnées :

 

  • comme le film se charge automatiquement, un voyant tournant bicolore, sous verre, indique s'il est bien engagé (si tel n'est pas le cas, cette roulette rouge et blanche ne tourne pas sur elle même);
  • un interrupteur permet, comme sur les grands, de bloquer le déclencheur; celui-ci comprend un filetage permettant de fixer un déclencheur souple (assez surprenant sur un appareil 100% automatique sans pose B; mais permettant probablement le travail à basse vitesse sur pied);
  • autre subtilité: la partie inférieure du viseur comprend un prisme permettant de voir (mal, il est vrai, mais sans quitter l'oeil du viseur) le pictogramme correspondant à la distance choisie sur l'objectif (on a vu ça sur des appareils de prix, en général pour voir l'ouverture, mais rarement sur du bas de gamme);
  • finalement un témoin de charge du flash juste à côté du viseur est chose bien pratique.

 

Ce qu'il manque ?  Le rembobinage en cours d'exposition (pas l'ombre d'un petit bouton) et... un nom de marque sur l'objectif !
On relève que le nom Haking n'apparaît nulle part sur ou dans l'appareil (raison pour laquelle nous ne l'avons pas donné comme marque).

Indications au dos du boîtier, proche de la semelle: "U.S. Patent N° 4,416,525. Other patents pending", identiques à celles de l'Argus C4M Electro cité ci-dessus.