BREAKING NEWS[cambo] twr54 par Arnaud SAUDAX | Second td 2020 par Jacques Bratieres | [canon] eos 1v par Sylvain Halgand | [ihagee] exakta varex iia: ve... par Sylvain Halgand | Réparations et entretien par Sylvain Halgand | Appareil non identifié agc par Sylvain Halgand | [lumière] lumireflex par Jacques Bratieres | Auch le 15 septembre 2019 par Jose PP |
Carl Zeiss Iena Werra IIIE favori envoyer Print
Photos by RR text by RR et VB. From the collection of RR
France Version française

Chronology of the Carl Zeiss Iena brand  New window

Manufactured in Germany (ex-RDA) from 1964 until 1965.
Index of rarity in France : Rare (among non-specialized garage sales)
Sold listing on Ebay.com New window
Inventory number: 20163

See the complete technical specifications New window
Carl Zeiss Iena Werra IIIE

However, this document is not translated in english. We only have a French version.
Would you be able to help us translate it in english please?

Ce modèle de Werra est à objectif interchangeable et son télémètre est couplé, mais il n'a pas de posemètre. Le gainage est strié, comme sur le Werramat E.

L'avancement du film et l'armement de l'obturateur se font en tournant la bague autour de l'objectif. L'obturateur est un Prestor RVS qui va jusqu'à 1/750 de seconde. Cet obturateur est assez particulier.
Pour permettre des temps de pose inférieurs au 1/500 ième de seconde les ingénieurs est-allemands ont trouvé un système original.
Sur un obturateur central classique, les lames de l'obturateur en forme d'aileron de requin ralentissent avant d'arriver à la pleine ouverture, puis passent par une vitesse nulle pour  repartir en sens inverse afin de refermer le passage de la lumière. Ceci nuit aux performances de l'obturateur pour les poses brèves.
Sur le Werra, les lamelles en forme de croissant de lune ne ralentissent pas à l'approche de la pleine ouverture mais continuent à se déplacer dans le même sens; et c'est la seconde partie du croissant de lune qui obture la lumière.
L'inconvénient de ce système est que, lors du réarmement, les lamelles suivent le chemin inverse et l'obturateur se ré-ouvre.
La présence d'un second obturateur fermé pendant le réarmement est donc nécessaire.