BREAKING NEWSPrésentation par Eric Carlhan | Signaler les erreurs des page... par Sylvain Halgand | Super-lumichrome par Arnaud SAUDAX | Petit nouveau par Frédéric SEC | Salut à toutes et tous par Frédéric SEC | Un autre logo [wuensche]. par Sylvain Halgand | [imperial debonair] provenanc... par Sylvain Halgand | Notice en pdf par Jacques Bratieres |
Mamiya DSX 1000
France Version française
Photos by - text by Sylvain Halgand. From the collection of -. Last update 2020-03-24 par Eric Borel.

Manufactured or assembled in Japan from (Circa) 1974 to (After) 1978.
Index of rarity in France: Rare (among non-specialized garage sales)
Inventory number: 4071

See the complete technical specifications
Chronology of cameras Mamiya 
However, this document is not translated in english. We only have a French version.
Would you be able to help us translate it in english please?

Les appareils Mamiya/Sekor 500 et 1000 DTL introduits un an après les modèles 500 et 1000 TL ont déjà une longue carrière derrière eux. Les modèles TL ont été les premiers à adopter le principe de la mesure sélective (Spot). Les modèles DTL (DUAL THROUGH LENS), apparus en 1967, ont également fait figure de précurseurs en adaptant sur un même boîtier un double système de mesure, sélective et intégrale. Ces différents appareils ont malheureusement retenu le système de mesure à diaphragme fermé, presqu’aussi longtemps que Pentax. On peut arguer (c’est d’ailleurs ce qu’a fait Pentax) que cette méthode présente une précision théoriquement supérieure et emploie des circuits plus simples. Cependant, ce système n’est guère commode à employer et, entre ces appareils et le Mamiya Sekor Auto XTL, un automatique ultra sophistiqué, il y avait un monde que Mamiya se devait de combler en présentant un reflex perfectionné au milieu de sa gamme. Nous avons à présent le DSX 1000 qui, reprenant les bases optiques et mécaniques du 1000 DTL, les a améliorées afin de permettre la mesure de lumière à pleine ouverture, en particulier grâce à une monture à vis comportant un blocage en fin de filet. Ce blocage permet un positionnement rigoureux de l’ergot de couplage à pleine ouverture, qui équipe tous les nouveaux objectifs. L’aspect extérieur a été considérablement rajeuni. Le nouveau boîtier comporte à présent une griffe porte- flash à contact central.
Les anciens modèles 500 et 1000 DTL demeurent dans la gamme pour répondre à la demande de ceux qui n’attachent pas une grande importance à la mesure de lumière à pleine ouverture ainsi qu’à la griffe à contact flash central, tout en désirant économiser le maximum d’argent sur l’achat de leur boîtier.
La prise de contact avec le DSX 1000 a montré que ce boîtier était très proche de son prédécesseur. La visée, en particulier, est presque identique: le verre de visée comporte une plage centrale de microprismes entourée d’une couronne dépolie unie; le reste du verre dépoli est doublé d’une lentille de Fresnel, toutefois beaucoup plus fine que sur les modèles antérieurs.

(extrait du Banc d'essai Phot'Agus c. 1975)

Mamiya DSX 1000