BREAKING NEWSPrésentation par Eric Carlhan | Signaler les erreurs des page... par Sylvain Halgand | Super-lumichrome par Arnaud SAUDAX | Petit nouveau par Frédéric SEC | Salut à toutes et tous par Frédéric SEC | Un autre logo [wuensche]. par Sylvain Halgand | [imperial debonair] provenanc... par Sylvain Halgand | Notice en pdf par Jacques Bratieres |
Minolta SR-3B
France Version française
Photos by - text by RL. From the collection of -. Last update 2013-01-31 par Michel Rochevalier.

Manufactured or assembled in Japan from (Circa) 1962 to 0.
Index of rarity in France: Rare (among non-specialized garage sales)
Inventory number: 4187

See the complete technical specifications
Chronology of cameras Minolta 
History of the brand Minolta New window

However, this document is not translated in english. We only have a French version.
Would you be able to help us translate it in english please?

Minolta SR-3B... Cet appareil est présenté sous ce nom dans le catalogue Montgomery-Ward de 1962. Rien ne permet de prouver qu'un tel modèle ait réellement existé, mais rien ne permet non plus de l'infirmer...

En 1960 est bien sorti chez Minolta le SR-3 (type a), précédent le SR-3 (type b) de 1961, mais ces appellations sont celles données aujourd'hui par les collectionneurs (La classification employée ici est celle proposée par Joe McGloin sur son site désormais inaccessible). A ce stade, plusieurs hypothèses sont envisageables :
- Il y aurait réellement eu une fabrication spéciale pour Montgomery-Ward avec cette gravure spécifique (SR-3B). On connaît en effet des cas connus plus récents, comme le SRT 100 noir (K-Mart), ou encore les séries SRT MC et SRT SC (K-Mart, Hertie, Sears).
- Ou bien seule l'illustration du catalogue aurait été transformée (qui ne concerne que le SR-1B), justement pour faire penser à un modèle spécial, voire pour indiquer qu'il s'agirait bien du nouveau modèle de SR-3 dont le diaphragme est entièrement automatique, comme il est précisé sous le titre: "instant reopen diaphragms" (diaphragme à réouverture instantanée). La première version de 1960 demandait en effet un réarmement pour ramener le diaphragme à sa plus grande ouverture. Ceci aurait au moins le mérite de rendre cohérente la classification que nous employons aujourd'hui...
Mais les choses sont loin d'être aussi claires... la mention "new Minolta" ne se trouve que devant le SR-1B, et la description du SR-3B ne parle plus de diaphragme entièrement automatique. S'agit-il d'une technique commerciale douteuse, pour écouler un stock de SR-3 de première génération ?
Il se trouve que la totalité des SR-3 observés jusqu'ici ne possèdent pas ce "B" supplémentaire gravé en façade, mais il n'est pas exclu qu'un exemplaire ainsi libellé refasse un jour surface... pour le plus grand bonheur de son découvreur ! On pourra alors éclaircir certains points...

Dans tous les cas, le SR-3B recevait aussi le SR-Meter I, et une griffe porte-accessoire se fixant sur le prisme grâce à des ergots se verrouillant autour de l'oeilleton de visée.

Il semble par contre y avoir une coquille dans la description de cette page, le 1,4/55 mm proposé en standard... n'ayant à priori jamais existé. Il doit s'agir du 1,4/58 mm.

Minolta SR-3B