BREAKING NEWSPrésentation par Gwenel Gwenn | Identifier un [fex indo] ultr... par michel A | [auzoux & français] par André GD | Viseur ae-s du minolta xm par Matthieu F | Présentation par Jacques Bratieres | Darlot? par Philippe Grunchec | Problème de mise au point av... par Jean-Claude.B | Visionneuse [hanimex] par Nicolas Mailloux |
Konica IIIA favori envoyer Print
Photos by VB text by VB. From the collection of VB
France Version française

Chronology of the Konica brand  New window

History of the brand Konica New window

Manufactured in Japon from 1958 until (After) 1958.
Index of rarity in France : Rare (among non-specialized garage sales)
Sold listing on Ebay.com New window
Inventory number: 6911

See the complete technical specifications New window
Konica IIIA

However, this document is not translated in english. We only have a French version.
Would you be able to help us translate it in english please?

Le Konica IIIA est le successeur du Konica III.

L'optique reste l'excellent 48 mm ouvrant à f2 mais le système de visée est remanié.
Le viseur offrant un grossissement de 1 ( permettant de viser avec deux yeux ouverts ) est à présent doté d'un collimateur à cadre brillant.
Ce collimateur dispose de sa fenêtre d'illumination et ses lignes supérieure et gauche se déplacent en fonction de la mise au point afin de corriger la parallaxe.

L'armement inauguré sur le Konica III est conservé : le levier d'armement est situé à main gauche concentriquement à l'objectif. Il faut l'abaisser deux fois pour avancer le film et armer l'obturateur.

Le poussoir du déclencheur est équipé d'un bouchon vissé qui masque le filetage de la prise de déclencheur souple.
Ce bouchon se vissant sur un petit filetage interne et non sur le filetage conique, il ne peut s'agir d'un accessoire générique.

Une version avec un objectif de 50 mm f1,8 voit le jour en milieu d'année 1958. Sur les forums Internet cette optique a une un peu moins bonne réputation que celle du 48 mm.
Elle sera reprise l'année suivante pour équiper le Konica IIIM doté d'une cellule au sélénium et d'une possibilité de travailler en demi format.

Le télémètre, au moins sur cet exemplaire a gardé un bon contraste. Une fois habitué à l'armement à gauche c'est un appareil agréable et l'excellente réputation dont il jouit encore à l'heure actuelle semble justifiée.