[Ektachrome] Avant le retour...

Toutes les questions sur le labo à l'ancienne : le traitement des négatifs, des positifs, de tous les procédés, même les plus anciens (ferrotypie, cyanotypie etc..), le tirage etc....
Avatar du membre
Jean-Pierre Fantone
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
Messages : 1016
Enregistré le : dim. 1 août 2004 17:41

[Ektachrome] Avant le retour...

Message non lu par Jean-Pierre Fantone »

:Hello: Bonsoir,
Faisant suite à ce sujet relatif au retour de l'Ektachrome, je voudrais savoir si quelqu'un a développé un film Ektachrome avec de la chimie N&B ou avec du Cafénol C ? Obtient-on une image correcte ?
Avez-vous procédé à l'inversion ? J'ai vu sur le net que cela se fait avec du super 8.
Je tiens au frigo une douzaine de films Ektachrome périmés, exposés depuis pas mal de temps (3 ans environ) suite à des test d'appareils. Je n'ai aucun intérêt à les faire développer par un labo vu le prix ; je me contenterai simplement de voir ce qu'il y a dessus.
Ne vous inquiétez pas, j'avais récupéré une trentaine d' Ekta 120 avec un Semflex, ils se sont bien conservés au frigo et je m'en sers de temps en temps, aussi pour de belles photos.
Merci pour vos avis éclairés.
:Tchin:
Jean-Pierre
Minoltafan et autres...
Ne rien faire est difficile, on ne sait jamais si on a vraiment fini.

Avatar du membre
Patrick FOURNERET
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
Messages : 949
Enregistré le : dim. 21 déc. 2008 10:54

Re: [Ektachrome] Avant le retour...

Message non lu par Patrick FOURNERET »

Jean-Pierre,
y a-t-il une FNAC à Marseille ?
A celle de Paris rue de Rennes le développement des pelloches "diapos" coûte 5 euros l'unité. Plus de montage assuré évidemment. Délai 3 à 4 semaines en revanche...
Patrick Fourneret
Besançon, ville de naissance des frères Lumière et pas seulement de Victor Hugo !
Comtois rends-toi, nenni ma foi ! Bourguignon ? Pas question !!

Avatar du membre
Jean-Pierre Fantone
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
Messages : 1016
Enregistré le : dim. 1 août 2004 17:41

Re: [Ektachrome] Avant le retour...

Message non lu par Jean-Pierre Fantone »

:Hello: Patrick
Oui, j'ai deux Fnac et un point photo Auchan où je peux déposer mes films argentiques couleur et diapo. 5 € c'est peut-être intéressant , je me renseigne.
Merci.
JP
Minoltafan et autres...
Ne rien faire est difficile, on ne sait jamais si on a vraiment fini.

Avatar du membre
Jean-Pierre Fantone
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
Messages : 1016
Enregistré le : dim. 1 août 2004 17:41

Re: [Ektachrome] Avant le retour...

Message non lu par Jean-Pierre Fantone »

:Hello:
:?: Personne n'a tenter de développer l'Ektachrome avec du Cafénol ou autre chimie pour le N&B ?
:Tchin:
Minoltafan et autres...
Ne rien faire est difficile, on ne sait jamais si on a vraiment fini.

Avatar du membre
Arnaud SAUDAX
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
Messages : 6280
Enregistré le : lun. 14 mai 2007 17:41
Contact :

Re: [Ektachrome] Avant le retour...

Message non lu par Arnaud SAUDAX »

:Hello: Comme tous les films pour diapositives, l'Ektachrome est un film inversible. Il nécessite deux développements successifs, et le premier est un développement N & B classique (mais quand même spécifique pour que la balance des couleurs soit respectée...)
Après ce premier développement, il faut une inversion, soit chimique, soit à la lumière, puis un développement chromogène, qui, comme son nom l'indique, va générer les couleurs dans les trois couches d'émulsion. C'est ce bain chromogène qui est très spécifique puisque les coupleurs qu'il apporte doivent être exactement adaptés aux colorants présents dans le film. La suite du traitement consiste en un blanchiment qui va transformer l'argent métallique en sels solubles qui seront éliminés par le fixage.
Le développement au Cafénol ou autre sauce N & B pourra toujours fournir une image négative en N & B puisque c'est le principe même des films inversibles depuis l'Autochrome...
Iconomécanophile chauvin...

Avatar du membre
Jean-Pierre Fantone
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
Messages : 1016
Enregistré le : dim. 1 août 2004 17:41

Re: [Ektachrome] Avant le retour...

Message non lu par Jean-Pierre Fantone »

:Hello: Bonsoir Arnaud,
Merci pour tes explications.
Entre le premier développement et l'inversion, n' y a t'il pas un blanchiment et une clarification ?
J'avais étudié la possibilité de réutiliser des appareils 16 mm, le film actuellement en vente est de l'inversible N&B en galette.
J'ai lu ici le process mais il doit y avoir d'autres.
Pour l'instant je n'ai pas encore acheté du 16 mm ni réuni tous les ingrédients pour la chimie, si ce n'est le permanganate de potassium et l'acide sulfurique. A ce propos, pour ceux qui lisent ce post : :hurle: "ON NE DONNE JAMAIS A BOIRE A DE L'ACIDE SULFURIQUE" = DANGER :Tchin:
Je reviens à mes Ektachrome à dévelpper :
Avec un développement classique N&B, j'obtiendrai donc un négatif N&B mais probablement avec une moins bonne qualité qu'avec un film N&B.
Je vais tenter un essai.
:Tchin:
Jean-Pierre
Minoltafan et autres...
Ne rien faire est difficile, on ne sait jamais si on a vraiment fini.

Jacques MAR

Re: [Ektachrome] Avant le retour...

Message non lu par Jacques MAR »

:Hello:
Bonsoir Jean-Pierre,
Tes futurs essais avec du 16 mm, c'est pour des photos avec un appareil miniature, ou pour du cinéma ?
Je serai intéressé d'en savoir plus le moment venu.
:Tchin:

Avatar du membre
Arnaud SAUDAX
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
Messages : 6280
Enregistré le : lun. 14 mai 2007 17:41
Contact :

Re: [Ektachrome] Avant le retour...

Message non lu par Arnaud SAUDAX »

:Hello: En N & B, il faut éliminer l'argent métal formée par le premier développement avant de développer l'image positive qui va rester, et qui formera l'image définitive.
En couleur, l'image négative argent et l'image positive argent seront totalement éliminées par le blanchiment et le fixage, et l'image définitive n'est formée que par les colorants formés lors du second développement.
Le blanchiment transforme l'argent métal en sulfate d'argent soluble et non photosensible. Le bain de clarification est nécessaire pour éliminer les produits formés par la réaction du permanganate ou du bichromate sur la gélatine...
Il me semble qu'a sensibilité égale, les films couleur avaient un grain plus fin que les films N & B. (Du moins à mon époque...) :turlututu:
Tout est très bien expliqué dans la dernière édition du Glafkidès "Chimie et Physique Photographiques".
Iconomécanophile chauvin...

Avatar du membre
Jean-Pierre Fantone
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
Messages : 1016
Enregistré le : dim. 1 août 2004 17:41

Re: [Ektachrome] Avant le retour...

Message non lu par Jean-Pierre Fantone »

:Hello: Bonsoir Jacques,
C'est pour des Minolta 16 et Stylophot
:Tchin:
JP
Minoltafan et autres...
Ne rien faire est difficile, on ne sait jamais si on a vraiment fini.

Jacques MAR

Re: [Ektachrome] Avant le retour...

Message non lu par Jacques MAR »

Jean-Pierre Fantone a écrit ::Hello: Bonsoir Jacques,
C'est pour des Minolta 16 et Stylophot
:Tchin:
JP
Merci Jean-Pierre,
Du coup je suis bien intéressé; moi c'est plutôt Mamiya !
:Tchin:

Avatar du membre
Jean-Pierre Fantone
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
Messages : 1016
Enregistré le : dim. 1 août 2004 17:41

Re: [Ektachrome] Avant le retour...

Message non lu par Jean-Pierre Fantone »

:Hello: Jacques,
As-tu un fournisseur en Suisse ?
Pour l'instant mon fournisseur en France, MX2 n'en a pas en ce moment (Film Foma). Par contre j'ai cet autre fournisseur aux States : Freestyle avec des délais de livraison assez long, ou alors le prix du port est exorbitant.
En cherchant sur le net j'ai trouvé ce site marchand qui semble intéressant : Macodirect
:Tchin:
JP
Minoltafan et autres...
Ne rien faire est difficile, on ne sait jamais si on a vraiment fini.

Jacques MAR

Re: [Ektachrome] Avant le retour...

Message non lu par Jacques MAR »

:Hello:
Bonjour Jean-Pierre,
Merci de l'info sur le film 16 mm cinéma N/B disponible sur ce site que j'imagine allemand [et le film tchèque (?)].
Pour ce qui est de mes Mamiya ... je suis c...llon puisque je viens de rendre compte que je n'ai pas de cassette.

Du film ? En Suisse il ne semble plus y avoir de distributeur (FilmFamily a cessé en 2014).
J'ai trouvé ceci en Allemagne : http://www.wittnercinetec.com/Doppel8Film.
Aux USA il y a les pro qui offrent même des packages pour un film super 8 d'une heure (tout compris env. $2'000, 24 bobines développées) et j'imagine plein d'autres options, y c. du film 16 mm.

Pour le plaisir de faire revivre les appareils miniatures, et si l'on a les cassettes ( :ronchon: ) et la capacité de développer soi-même (ce qui semble être ton cas), je pense que le Fomapan N/B tchèque est une bonne option.

:Tchin:

Avatar du membre
Jean-Pierre Fantone
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
Messages : 1016
Enregistré le : dim. 1 août 2004 17:41

Re: [Ektachrome] Avant le retour...

Message non lu par Jean-Pierre Fantone »

:Hello: Jacques,
Non seulement il faut avoir au moins une cassette, mais aussi la spire pour le développement.
A propos des cassettes, ce n'est pas gagné car je viens de me rendre compte que chaque marque a sa propre cassette, exp : j'ai un Kiev Vega très similaire au Minolta 16, et bien la cassette du Kiev ne rentre pas dans le Minolta car l'axe d'entrainement de ce dernier est plus fort :ronchon:
Pour le Stylophot il faut deux petites cassette et le film 16 mm doit avoir une double perforation. Donc avant de se lancer il faut bien réfléchir au matériel dont on a besoin.
:Tchin:
JP
Minoltafan et autres...
Ne rien faire est difficile, on ne sait jamais si on a vraiment fini.

Jacques MAR

Re: [Ektachrome] Avant le retour...

Message non lu par Jacques MAR »

Jean-Pierre Fantone a écrit ::Hello: Jacques, (...) A propos des cassettes, ce n'est pas gagné car je viens de me rendre compte que chaque marque a sa propre cassette, (...) :Tchin:
JP
:Hello:
Bonjour Jean-Pierre,

C'est amusant de constater que là où Kodak était actif, avec leurs gros sabots (et leur immense marché potentiel), les formats furent standardisés (= alignés sur ceux du leader du marché) : 120, 127 et 135, puis même 126 et 110. Là où Kodak ne mettait pas les pieds, guère de standardisation; c'est le cas du 16 mm en cassettes-photo sauf erreur de ma part.

Réflexion sur une situation paradoxale : on est en pleine société libérale, pragmatique, mais on impose une norme !
La standardisation industrielle a toutefois du bon pour le consommateur (compatibilité, libre choix - avec éventuelle concurrence positive et impact sur les prix - pour les fournitures ou, potentiellement, pour les accessoires et pièces de rechange).

Ce qui est vrai pour l'industrie physique devrait probablement l'être nettement moins pour le virtuel (GAFA), l'éducation et les cultures, mais ça c'est une autre histoire ...

:Tchin:

Avatar du membre
Jean-Pierre Fantone
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
Messages : 1016
Enregistré le : dim. 1 août 2004 17:41

Re: [Ektachrome] Avant le retour...

Message non lu par Jean-Pierre Fantone »

:Hello: Bonjour Jacques,
Je crois plutôt que kodak a innové et entraîné les autres vers des formats autres que le 120, 127 et 135 : Bantam, 620, 126, 110, le disck et sans oublié celui qui a mené certains constructeurs dans le gouffre, le format APS.
JP
Ps: Le Stylophot utilise bien du 16 mm double perforation
Sans titre-1 copie.jpg
Sans titre-1 copie.jpg (73.31 Kio) Vu 2333 fois
Minoltafan et autres...
Ne rien faire est difficile, on ne sait jamais si on a vraiment fini.

Répondre

Retourner vers « Labo à l'ancienne »