Page 1 sur 1

Numérisation de négatifs

Posté : jeu. 1 sept. 2016 16:23
par Charles S
Bonjour à tous =),

J'ai vu qu'on peut acheter un scanner pour des négatifs photos. J'aurais plusieurs questions à ce sujet.
-cela me semble être une alternative aux labos et photographes une fois la pellicule/bobine développée. Est-ce le cas?
-ou sinon quelle est l'utilité de scanner ses négatifs?
-peut-on tirer des photos sur papier avec ces scans de négatifs chez soi?
-peut-on scanner tous les types de formats (6*4,5cm, 6*6cm, 6*9cm et les pellicules classiques).

Je fais beaucoup de développement d'argentique, et devant le coup relativement élevé du tirage je me demande si c'est rentable et efficace =).

Je vous remercie par avance de ces précisions et vous souhaite une bonne journée!

Re: Numérisation de négatifs

Posté : jeu. 1 sept. 2016 19:25
par Frédéric SEC
Bonsoir Carolus,
Réponses rapides:
C'est une alternative.
C'est un choix personnel dans la continuité d'un travail photo avec des outils informatiques au même titre que la chambre noire.
On peut tirer ses photos sur papier photo prévus pour cela, bien que on puisse imprimer sur nimporte quoi, même sur du vieux papier argentique, avec une imprimante dont il existe des dizaines de modèles.
On peut tout scanner, cela dépend de l'appareil.
Il ne faut pas parler de rentabilité, mais de choix personnel, car c'est un aussi long apprentissage que celui la chambre noire.
La discussion est ouverte. :hurle:

Frédéric.

Re: Numérisation de négatifs

Posté : jeu. 1 sept. 2016 19:36
par Charles S
Bonsoir,

Merci de cette réponse :-). Juste une précision quand au fonctionnement de cette alternative:

Une fois le film développé on a le négatif, on le scanne et d'après ce que j'ai lu sur internet, on utilise un logiciel style photoshop pour enlever l'effet négatif. Cela semble plus simple que la chzbre noir pourquoi dîtes vous que l'apprentissage est long?

Amicalement.

Re: Numérisation de négatifs

Posté : jeu. 1 sept. 2016 19:40
par Patrick FOURNERET
Les scanners EPSON 4990 et V700 permettent (permettaient) de scanner toutes sortes de négas y compris les plans-films mais ils ne sont plus disponibles à la vente. J'ignore s'il y a des produits de remplacement (?) On doit pouvoir en trouver d'occase, mais sans doute pas facile.
Il existe un Scanner Canon CanoScan 9000F Mark II qui numérise le 35 mm, les diapos et les films type 120 mais pas au-delà. J'ignore la qualité des résultats et celle du logiciel dédié (Aller sur le site de Canon). Les 2 Epson cités étaient classés les meilleurs (il fallait compter 700 euros environ) et un logiciel très complet, le Canon est à 200 euros.

Avantage (s) :
- Archivage numérique des négatifs et travail sur ces derniers en post-production avec les logiciels ad-hoc (le plus connu, LightRoom de Adobe) qui fonctionnent comme des labos virtuels.
- Visualisation sur tous supports informatiques, de bureau ou portables, et de n'importe quel endroit s'ils sont stockés sur un Cloud
- Classement selon les habitudes de chacun, par thèmes, année, N&Bl, couleur, appareil de prise de vues, etc
- Choix du type de numérisation : pour simple archivage et visualisation sur écran, 72 ou 100 ppi ; pour impression 300 ppi ou moins selon indications techniques du fournisseur en fonction du format final souhaité.

A moins d'acquérir un matériel très haut de gamme (imprimante de type professionnel dédiée) un pseudo tirage "à la maison" reviendra très très cher : coût de l'imprimante, du papier, des encres, etc., beaucoup plus qu'un tirage traditionnel en labo maison.

Il y a de nombreux sites qui proposent des tirages de fichiers numériques soit par un procédé d'impression (trame plus ou moins visible) soit sur du véritable papier photo. Les prix selon la qualité peuvent varier de 1 à 10 au minimum.
Il m'est arrivé de passer par Scuadra (facile à trouver sur le Net) qui réalise des tirages de belle qualité avec encre à la tenue garantie. Un 20x30 coûte une dizaine d'euros, un 30x40 plus de 20 euros, c'est indicatif selon le type de papier choisi.

Re: Numérisation de négatifs

Posté : jeu. 1 sept. 2016 19:45
par Patrick FOURNERET
Carolus a écrit : Une fois le film développé on a le négatif, on le scanne et d'après ce que j'ai lu sur internet, on utilise un logiciel style photoshop pour enlever l'effet négatif.
Le logiciel du scanner va automatiquement transformer le négatif scanné en positif (si son logiciel dédié le permet...). La maîtrise d'un logiciel comme LightRoom demande en effet un minimum d'apprentissage. C'est le logiciel le plus proche d'un travail de labo en chambre noire.

Re: Numérisation de négatifs

Posté : jeu. 1 sept. 2016 19:54
par Charles S
Je vous remercie de ces précisions. Il me semble avoir trouvé une liste de plusieurs scanners potentiels pour négatifs. Si je la retrouve je vous en ferai part, je ne crois pas en avoir vu qu'un seul :-)

Re: Numérisation de négatifs

Posté : jeu. 1 sept. 2016 20:09
par Charles S
D'ailleurs, une fois numérisé, on peut imprimer chez des photographes pour pas trop cher non? Ma copine imprime ses photos depuis une clé USB sur du papier photo et ce n'est pas cher... (moins d'un € pour un format classique)

Re: Numérisation de négatifs

Posté : sam. 3 sept. 2016 20:19
par Frédéric SEC
Bonsoir,
Que Le Chef me pardonne :prosterne:
Le forum de la revue Chasseur d'Images a un fil fort long et consistant qui traite des scanners et certains intervenants ne sont plus des amateurs (au sens noble du terme évidemment) et vivent de la photo.
Pour commencer un simple APN sur pied ou a la place de la tête de l'agrandisseur donne des bons résultats.
Pour l'éclairage du néga ou positif, une petite table lumineuse, un flash diffusé, projecteur modifié etc.
Il y a aussi un fil ici sur nos montages maison.
Lorsque on veut peaufiner, il est nécessaire que la chaine de tirage soit un minimum cohérente donc essais:
Avoir un écran sans dérive colorimétrique, un scanner normal, et une imprimante calibrée ou au moins réglée.
On peut arriver à avoir des tirages regardables si on sait sur quelles manettes du pc agir.
Si c'est pour une taille A 0 à accrocher en galerie, une sonde colorimétrique pour calibrer l'écran et l'imprimante semble obligatoire.
Quant au coût, il n'a pas de prix :roll: "pour le fait à la maison"

Frédéric.

Re: Numérisation de négatifs

Posté : dim. 4 sept. 2016 10:47
par Sylvain Halgand
Que dois-je pardonner ?

Re: Numérisation de négatifs

Posté : dim. 4 sept. 2016 18:36
par Renaud LAEMMLI
:Hello: Je suppose le renvoi vers un forum extérieur... :gratgrat:

Re: Numérisation de négatifs

Posté : dim. 4 sept. 2016 19:26
par Frédéric SEC
Bonsoir,
Bien supposé :)

Frédéric.

Re: Numérisation de négatifs

Posté : mar. 6 sept. 2016 07:10
par philippe fene
Bonjour,

Pour commencer un simple APN sur pied ou a la place de la tête de l'agrandisseur donne des bons résultats.
Pour l'éclairage du néga ou positif, une petite table lumineuse, un flash diffusé, projecteur modifié etc.
Il y a aussi un fil ici sur nos montages maison.
Lorsque on veut peaufiner, il est nécessaire que la chaine de tirage soit un minimum cohérente donc essais:
Avoir un écran sans dérive colorimétrique, un scanner normal, et une imprimante calibrée ou au moins réglée.
On peut arriver à avoir des tirages regardables si on sait sur quelles manettes du pc agir.
Si c'est pour une taille A 0 à accrocher en galerie, une sonde colorimétrique pour calibrer l'écran et l'imprimante semble obligatoire.
Quant au coût, il n'a pas de prix :roll: "pour le fait à la maison"


Cette réponse à mon avis s'adresse à des personnes passionnés et non débutantes, pour imprimer sur du format 10x15 cm ou même en A4 des clichés style souvenirs de vacances on peut parfaitement se passer d'imprimante calibré et de sonde, personnellement les impressions que j'obtiens d'anciennes diapos scannées avec un Epson 4490 et imprimées sur une Brother sont parfaitement acceptables jusqu'au format A4.

Pour numériser des négatifs couleurs avec un APN il faut maitriser Photoshop ou similaire pour enlever le masque orange.

Le Canon CanoScan 9000F Mark II est un très bon choix pour un débutant.

Philippe

Re: Numérisation de négatifs

Posté : mar. 6 sept. 2016 10:32
par Bernard Ladroue
Bonjour,

Le problème des scanners est aussi lié aux drivers qui ne sont pas toujours actualisés au fur et à mesure de l'évolution ses systèmes d'exploitation des PC.
Frédéric SEC a écrit :Il y a aussi un fil ici sur nos montages maison.
Ici ? Frédéric, je pense que tu as oublié le lien ! Parmi les bricolages, j'utilise toujours ce qui est resté à l'état de prototype :oops:
:Hello:

Re: Numérisation de négatifs

Posté : mar. 6 sept. 2016 13:46
par Charles S
Merci de ces précisions =)

Re: Numérisation de négatifs

Posté : dim. 9 oct. 2016 16:11
par jeandemayenne
Bonsoir !
Je me permets de m'immiscer dans la conversation...
J'ai récupéré plusieurs milliers de négatifs, du Paternel, notamment noir et blanc.
Je les scanne avec un EPSON 4990 ou un Canon V330 Photo.
Mais c'est fastidieux vu le nombre, et à part des 6*6, il y a d'autres formats que je trouve un peu folkloriques (moi, sorti du 24*36, voire du 6*6…)
Je les mets également sur négatoscope (utilisé pour regarder les radio….) et je les photographie plein cadre (ou à peu près) avec un D7000 sur monopode ,sur lequel je mets un 150 mm Macro Sigma.
Perso. le résultat obtenu me satisfait. Pour de l’archivage. De toutes façons, je garde les négatifs originaux.

Re: Numérisation de négatifs

Posté : lun. 10 oct. 2016 07:03
par Arnaud SAUDAX
:Hello: Quand on utilise un négatoscope, il est bon de faire des caches noirs aux dimensions des négatifs et de limiter la lumière ambiante pour garder le contraste...
Et un statif ou un tripode est plus pratique qu'un monopode... :turlututu:

Re: Numérisation de négatifs

Posté : lun. 10 oct. 2016 10:40
par jeandemayenne
Arnaud SAUDAX a écrit : :Hello: Quand on utilise un négatoscope, il est bon de faire des caches noirs aux dimensions des négatifs et de limiter la lumière ambiante pour garder le contraste...
Et un statif ou un tripode est plus pratique qu'un monopode... :turlututu:
le monopode c'est par manque de place, et le contraste, est, AMHA, satisfaisant. Maintenant, c'est de l'archivage...

Re: Numérisation de négatifs

Posté : lun. 10 oct. 2016 16:52
par Jacques MAR
Arnaud SAUDAX a écrit : (...) Et un statif ou un tripode est plus pratique qu'un monopode... :turlututu:
Et pourtant le monopode, Arnaud, c'est LE pied ! :wink: :wink: :wink:

Re: Numérisation de négatifs

Posté : mar. 11 oct. 2016 11:14
par Etienne G
Hello

Pour info le scanner Epson perfection V700 semble remplacé par la série V800 disponible par correspondance sur le site de la Fnac.
Cette gamme de scanner permet de numérisé un format A4 par transparence mais ça coute le prix de 4 scanner.
Pour ma part j'ai fais le pas est ne le regrette pas pour la numérisation des vielles plaque de verre.
Pour la numérisation des négatifs moderne, c'est plus subtile car la moindre poussière devient un pavé après numérisation...