Numeriser un négatif en haute résolution sans scanner

Que ce soit par souci de préserver l'original ou pour partager via internet, vous êtes nombreux à (vouloir) numériser vos photographies anciennes (tous supports). Partagez ici vos trucs, vos demandes d'aide etc ... (sur une idée de Jean Vigne)
DD (désinscrit)
Messages : 205
Enregistré le : mer. 3 oct. 2007 21:02
Localisation : Belgique

Numeriser un négatif en haute résolution sans scanner

Message non lu par DD (désinscrit) » lun. 1 oct. 2007 19:43

Si je vous dis "Slide Duplicator", vous me direz "duplicateur de dias.

Image

Le duplicateur de diapositives fut jadis utilisé pour dupliquer des diapositives ou encore transférer des diapositives sur film négatif pour faciliter le tirage.

Cette technique ancienne revnait en quelques sorte à photographier votre diapositive avec un dispositif macro (bague allonges, soufflet, optique dédiée) au rapport 1:1.

C'est aujourd'hui toujours possible à moindre frais si vous ne possédez pas de scanner dédié ou que celui-ci ne vous donne pas une qualité satisfaisante.

Pour ma part, j'ai opté pour cette solution.

Boîtier reflex numérique 6MPIX, bague allonge, 50mm 1,4 et duplicateur de dias.

J'obtiens ainsi en une fraction de seconde une image numérique de mon négatif et ce à moindre frais pour une qualité acceptable.

Pour les négatifs N&B, une désaturation, une correction des niveaux et un passage à l'inverse font en général de très bons résultats parfaitement exploitables sur Internet et en tirages raisonnables de par la taille.

Jugez par vous mêmes :

Image

L'image est graineuse à 100% mais bonne à 75 et excellente à 50%. Ce qui revient à dire que cette solution est fort intéressante pour mettre ses photos en ligne, retoucher un ancien négatif rayé et surtout rapide.

Pour les négatifs couleur, un souci se pose : le masque rouge du négatif. pour ce faire il suffit de pointer vers le ciel (lumière du jour) alors que la balance des blancs de l'appareil sera réglée sur Tungstène, ce qui éliminera la dominante rouge du négatif. L'ajout d'un filtre cyan devant le négatif avant la photo est aussi une excellente solution.

Avatar du membre
Jean-Claude.B
Messages : 3388
Enregistré le : mar. 20 déc. 2005 17:41
Localisation : environ par 48°48' nord et 2°16' est
Contact :

Message non lu par Jean-Claude.B » lun. 1 oct. 2007 19:44

Bonsoir Danny,

J'ai tenté aussi de numériser des dias par ce moyen, mais je me suis heurté à un écueil que je n'ai pas pour l'instant réussi à surmonter. J'ai utilisé mon Pentax *istD, avec un 50mm et le soufflet macro Pentax avec reprodias (soufflet que j'ai du un peu modifier pour placer l'appareil, en meulant un peu la pièce recevant le boitier).
Le problème est le suivant : l'ensemble me donne le rapport de grandissement 1 (pour reproduire les diapos), mais le capteur, plus petit que la pelloche, ne couvre que les 2/3 centraux. Il faut donc que je règle la distance appareil/diapo pour un rapport 2/3, soit selon le calcul je devrais placer l'objectif (centre optique) à 126,7 mm de l'objet et que le tirage est de 82,6 mm, ce que le soufflet ne me permet pas, replié au maximum il est encore trop épais et je ne peux pas mettre au point. J'ai essayé toutes les combinaisons, mais je n'ai pas réussi à cadrer 100% du format 24x36.

J'ai essayé aussi avec d'autres objectifs, sans solution. Avec des focales plus longues, c'est le reprodias qui est trop court.

P... de capteurs.

DD (désinscrit)
Messages : 205
Enregistré le : mer. 3 oct. 2007 21:02
Localisation : Belgique

Message non lu par DD (désinscrit) » lun. 1 oct. 2007 19:44

Bonjour Jean Claude,

Je ne sais pas quel système tu utilises, mais moi j'ai le ASAHI SLIDE COPIER qui se fixe comme un filtre sur la 50mm.

Je n'utilise pas de soufflet mais des bagues Macro (l'intermédiaire).

Il est vrai que le négatif est un peu rogné a cause du capteur, mais pas de manière si dramatique.

peut-être que ton système reprodia est calculé pour une focale de 50mm, or sur le Pentax, elle devient une 75mm. As-tu essayé avec un 35mm ?

Avatar du membre
Jean-Claude.B
Messages : 3388
Enregistré le : mar. 20 déc. 2005 17:41
Localisation : environ par 48°48' nord et 2°16' est
Contact :

Message non lu par Jean-Claude.B » lun. 1 oct. 2007 19:45

Oui, le reprodia livré avec le soufflet était bien prévu pour le 50 mm, c'était à l'époque où j'avais acheté mon LX, dans la seconde moitié du XXème siècle.
Avec un 35 mm c'est encore pire, puisque j'augmente le tirage au moins de l'épaisseur du soufflet, donc plus la focale est courte plus je grossis. Ton système avec les bagues est certainement beaucoup plus souple. Je vais devoir me remettre au bricolage ... ou acheter un bon scanner.

DD (désinscrit)
Messages : 205
Enregistré le : mer. 3 oct. 2007 21:02
Localisation : Belgique

Message non lu par DD (désinscrit) » lun. 1 oct. 2007 19:45

franchement je n'aime pas les soufflets car a la base, ils sont toujours trop épais alors qu'un allogement du tirage très faible (une fine bague) te permet parfois de réaliser bien des travaux. A ta place j'achèterais des bagues macro pour à peine le prix d'un paquet de cigarettes sur ebay...

Benoit De.
Messages : 285
Enregistré le : sam. 13 mai 2006 17:41
Localisation : Un Normand (de la Haute)

Message non lu par Benoit De. » lun. 1 oct. 2007 19:45

Je numérise mes diapos avec un NIKON Coolpix 4500, équipé du duplicateur dédié de Nikon.
Le Pb principal est pour la mise au point (l'autofocus débrayé ne permet pas une précision suffisante), difficile dans certains cas.
Le résultat n'est pas parfait, mais, c'est rapide, et m'a permis de montrer (enfin) mon stock de dia de vacances de quand j'étais (plus) jeune à mes enfants.
Je n'ai pas encore essayé avec le D 70 S, je voudrais le tenter sur un négatoscope, équipé de caches, pour limiter la lumière parasite.
Pour une vraie bonne qualité, le scanner, même un "vieux" Epson photo 1650 reste nettement meilleur.
Pour les négatifs NB, je n'ai rien obtenu de bon avec le Coolpix, même avec des heures d'essais de traitement sur Photoshop

DD (désinscrit)
Messages : 205
Enregistré le : mer. 3 oct. 2007 21:02
Localisation : Belgique

Message non lu par DD (désinscrit) » lun. 1 oct. 2007 19:46

avec mon reflex numérique, je ne possède qu'une optique AF.. celle d'origine.

La MAP n'est jamais super précise, je diaphragme donc a la limite de l'acceptable (f16 généralement). Peu importent les longs temps de pose, le sujet photographié étant ainsi totalement solidaire du boitier, pas de souci de flou de bougé. J'ai rarement des temps de pose inférieurs à 1 seconde

Michel Krg
Messages : 344
Enregistré le : dim. 2 juil. 2006 17:41
Localisation : Toulouse (tout près)

Message non lu par Michel Krg » lun. 1 oct. 2007 19:46

J'ai fait le même essai et le même problème.
Pire encore, car j'ai utilisé un *istD+bague M42/K+soufflet M42+ Bellows Takumar 4/100mm: le tirage nécessaire est encore plus long !.

Solution:
- remplacer la tige support du porte diapos (26cm pour moi !)
- on trouve des tubes ou des barres diamètre 12mm au lieu de 13, mais çà passe.
- usiner/limer un plat à chaque extrémité, sinon çà risque de pivoter avec le poids.
- fabriquer un tube cache en carton pour remplacer le soufflet devenu trop court.

Répondre

Retourner vers « Traitement numérique des photos anciennes »