Numérisation des vieux catalogues

Que ce soit par souci de préserver l'original ou pour partager via internet, vous êtes nombreux à (vouloir) numériser vos photographies anciennes (tous supports). Partagez ici vos trucs, vos demandes d'aide etc ... (sur une idée de Jean Vigne)
Avatar du membre
Sylvain Halgand
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 13158
Enregistré le : mer. 3 déc. 2003 17:41
Localisation : Amiens, France
Contact :

Numérisation des vieux catalogues

Message non lu par Sylvain Halgand » lun. 1 oct. 2007 20:19

Je numérise les pages en 300 dpi, puis sous Photoshop, je réduis la taille de l'image à 100 dpi, en utilisant la fonction "contraste automatique", puis en augmentant la netteté. Je passe tout en niveaux de gris (pour alléger le fichier). Par contre, j'enregistre tout au jpg, mais au niveau minimum de compression.

bernard P

Message non lu par bernard P » lun. 1 oct. 2007 20:39

Sylvain,

Tu n'augmentes jamais la luminosité de +2 à +7 pour avoir un fond moins gris ?

berplazo

Avatar du membre
Dominique
Messages : 688
Enregistré le : mer. 1 juin 2005 17:41

Re: Numérisation des vieux catalogues

Message non lu par Dominique » lun. 29 oct. 2007 08:08

Petites variantes de la méthode de Sylvain, la règle c'est que pour certains points... il n'y a pas de règles mais des options (et rien ne vaudrait une démo. :D )
- scan un peu plus grand que 1/1 à 300 dpi
- recadrage à la taille de l'original à 150 dpi en essayant de faire en sorte que la pige de centrage soit dans le pli du milieu
- si le document est à fond blanc, je teste : niveau automatique, annulation, couleur automatique, annulation : si le résultat est bon j'utilise
l'un des deux réglages, mais le plus souvent je fais un blanc (sur le fond) et un noir (dans le texte) manuellement, et au besoin je corrige (repérer la mesure pour l'appliquer à l'ensemble des pages)
- si le document est en couleur ou sur papier chamois, c'est très variable: il y a une multitude de façons de faire, ainsi, parfois je fais un niveau manuel seulement sur le noir du texte et ensuite je désature et / ou éclaircis le rouge et / ou le jaune.
- truc à savoir :les valeurs du blanc et du noir peuvent être modifiés (et enregistrés :penser à les annuler ensuite) cela s'applique ensuite au mode manuel comme au mode automatique.
- j'en profite également pour "boucher" les déchirures, enlever les taches et les plis quand c'est possible.(comme je regrette les plateaux pneumatiques qui les faisaient disparaître. Sans aller jusqu'à faire de la retouche, j'essaie de faire un fac simille correct.
- enregistrement sous .jpeg au taux 8/10 ou 10/12
Auparavant je dégrafait les pages pour permettre un tirage "comme l'original" mais j'ai arrêté car je pense que cela ne correspond pas à la majorité des utilisateurs qui doivent préférer le confort de la lecture à l'écran dans l'ordre des pages.

Petit truc important :lorsque le document scanné est imprimé recto verso, toujours mettre une feuille noire au dos de la page scanné
cela aura pour effet de noyer dans ce fond le texte imprimé au dos et qui a tendance à apparaître par transparence.

Répondre

Retourner vers « Traitement numérique des photos anciennes »