Essai du scanner Reflecta RPS 7200

Que ce soit par souci de préserver l'original ou pour partager via internet, vous êtes nombreux à (vouloir) numériser vos photographies anciennes (tous supports). Partagez ici vos trucs, vos demandes d'aide etc ... (sur une idée de Jean Vigne)
david billard

Essai du scanner Reflecta RPS 7200

Message non lu par david billard » mar. 4 mai 2010 19:55

Bonjour,

J'ai beaucoup d'albums photos ... que je ne regarde jamais. J'ai aussi des photos sous format numérique que je regarde beaucoup plus souvent depuis que j'ai ces petits cadres qui font défiler les images. De plus je me suis aperçu avec effroi que certains négatifs commencent à se dégrader. J'ai donc décidé de sauvegarder mes archives argentiques au format numérique. J'ai acheté un scanner de négatifs (N&B, couleur) et diapositives Reflecta RPS 7200. J'ai aussi acheté un appareil pour scanner rapidement les photos pour lesquelles je ne possède pas de négatif, j'en parlerai dans un autre post. Je vous livre ici mes premières réflexions après une petite semaine d'utilisation du RPS 7200.

J'ai tout d'abord installé l'inévitable driver sous Windows 7. Le logiciel fourni avec l'appareil s'appelle "CyberView X". Il est un poil chatouilleux et n'hésite pas à planter, donc à manier avec précautions.

L'appareil peut prendre en entrée des diapositives, des négatifs individuels (un petit cadre est fourni pour pouvoir les insérer dans l'appareil), des bandes ou des rouleaux de négatifs (le scan peut alors être automatisé et les différents négatifs sont traités les uns après les autres).

La manipulation est relativement simple, mais le scanner ne trouve pas toujours les bonnes limites de la photo sur la bande de négatifs. Le hic, c'est que je n'ai pas trouvé de façon de recadrer à la main la bande de négatif. Mais ça n'arrive pas souvent, heureusement.

J'ai essayé des scans à 3600 et 7200 dpi. À 3600, l'image restituée est très convenable et pèse dans les 5-6Mo. À 7200, l'image est meilleure (mais pas énormément) et pèse dans les 50Mo. Le procédé de scan est long et mon appareil est relié par USB2. J'ai appris par la suite qu'un modèle Firewire existait. Si vous devez acheter un appareil similaire, optez pour l'interface FireWire, beaucoup plus rapide que de l'USB 2.

Le logiciel est un peu rustique et j'ai essayé Silverfast AI et VueScan. Silverfast AI a l'air plus complet, mais plus compliqué à prendre en main. Au niveau résultat, je n'ai pas vu de différence notable avec CyberView X. VueScan est plus simple a prendre en main mais il a un défaut majeur (pour moi) : la numérotation des clichés commence à 1, alors que j'aurais voulu qu'elle commençât à 001.

Le traitement du noir et blanc est un peu capricieux, surtout avec mes développements anciens (aucun de ces logiciels ne fait de miracle, hélas). Les développements professionnels sortent très bien.

Si vous avez des questions, n'hésitez pas.

David.

Pierre MAURICE

Re: Essai du scanner Reflecta RPS 7200

Message non lu par Pierre MAURICE » sam. 2 juil. 2011 10:30

Bonjour,

Je suis moi même entrain de penser a scanner mes négatifs. J'aimerais bien avoir le grain du film dans les fichiers de scan. Avez vous continué votre travail d'archives? j'ai lu par ailleurs qu'il fallait désactiver les fonction de détection de poussière pour obtenir des fichiers correct avec les scanners. Etes vous contant de votre RPS et puis-je m'acheminer vers un achat? Un fichier d'exemple pourrait-il être mis en ligne?

Merci de votre réponses

Pierre MAURICE

Avatar du membre
Jean-Claude.B
Messages : 3388
Enregistré le : mar. 20 déc. 2005 17:41
Localisation : environ par 48°48' nord et 2°16' est
Contact :

Re: Essai du scanner Reflecta RPS 7200

Message non lu par Jean-Claude.B » dim. 3 juil. 2011 09:45

Merci David, c'est utile de diffuser ce genre d'informations qui peuvent intéresser beaucoup d'entre nous. J'ai moi-même pas mal cherché avant de choisir un scanner.

Mais si je peux donner un avis personnel :
david billard a écrit :je me suis aperçu avec effroi que certains négatifs commencent à se dégrader. J'ai donc décidé de sauvegarder mes archives argentiques au format numérique.
La meilleure façon de conserver des négatifs argentiques est sans doute de les placer dans des conditions parfaites d'archivage : stockage dans des classeurs spécifiques en papier sans acide, à l'abri de la lumière, de la poussière, de la chaleur et de l'humidité excessive, etc ...
Mais j'ai une grande défiance envers les supports numériques, dont il ne restera sans doute pas grand chose dans quelques décennies. Si les données ne sont pas altérées on ne disposera plus des outils pour les relire : le matériel comme les logiciels seront rapidement obsolètes. Les ordinateurs et les disquettes qui contenaient toute mon activité professionnelle des années 80 (textes, calculs, dessins) sont depuis longtemps partis au pilon ou au recyclage, alors que mes documents sur papier sont archivés.

Donc un scanner est sans doute utile, voire indispensable, mais surtout préservons les autres supports : mes premières diapositives (Agfacolor) datent de 1955 et sont toujours intactes.
Un honeste homme peut trouver le bonheur
entre les pages d'un livre,
entre les bras d'une femme,
ou sur le dos d'un cheval.

Pierre MAURICE

Re: Essai du scanner Reflecta RPS 7200

Message non lu par Pierre MAURICE » dim. 3 juil. 2011 21:09

Bonsoir,

Pour répondre au questionnement de Jean Claude, mon souhait et de pouvoir continuer une activité ce rapprochant de ce que voulais refaire initialement, a savoir remonter mon labo photo. J'ai par ailleurs quelques appareils argentique me donnant des approches de la prise de vue différentes en fonction de leur nature. Un point commun le 35mm (j'ai bien quelques moyen format...mais peu). Le scan des négatifs permettrait l'impression des nouveaux film et des anciens. La seule chose que je veux conserver, c'est la définition et le grain. Accessoirement je pourrait aussi scanner les diapos, mais j'ai moins d'exigences sur la qualité de scan....peut-être un tord

Je n'ai pas les moyens d'acheter de scanner au delà de 500€, les Coolscan 5000, minolta 5200 sont hors d'atteinte et je n'ai pas de retours précis pour les scanners moins cher réflecta ou plustek, car la plupart des tests fouillés que j'ai pu lire sont réalisés sur des diapos couleurs.

Bien sur il faut mettre a l'abri les films et les tirages

Cordialement et à bientôt

Pierre

david billard

Re: Essai du scanner Reflecta RPS 7200

Message non lu par david billard » mer. 6 juil. 2011 20:32

Bonjour,

Je pense que les deux approches (préservation des négatifs et numérisation) ne sont pas antinomiques, mais bien complémentaires. La question de la durée de conservation des documents numériques (quels qu'ils soient) n'est pas nouvelle, et de nombreuses personnes (archivistes ou bibliothécaires) y travaillent.

Pour répondre à Pierre : oui, je suis satisfait du RPS 7200, mais il faut bien avoir en tête que c'est un modèle de milieu de gamme, qui n'aura jamais le rendu d'un modèle plus évolué. Mais c'est quand même pas mal. Je vais essayer de mettre en ligne certains rendus en N&B d'il y a 35-40 ans. Vous pourrez alors vous faire une idée plus précise. J'ai cependant changé de logiciel. J'ai abandonné le logiciel livré avec l'appareil et j'utilise maintenant VueScan, qui plante un peu moins souvent. Mais là aussi, ce n'est pas du haut de gamme.

Très cordialement,

David.
PS : Merci de m'avoir relancé par MP.

Pierre MAURICE

Re: Essai du scanner Reflecta RPS 7200

Message non lu par Pierre MAURICE » jeu. 7 juil. 2011 20:24

Bonsoir David,

Pour continuer sur le sujet, il semble ce dégager que SILVERFAST SE PLUS (Multiexposure) ou SILVERFAST AI STUDIO (multiexposure itou) soit les mieux a même de traduire les info sortant de scanners (selon le site http://www.scandig.de). Avec des traitements de défauts d'aspect et des procédures de calibrage couleur pour les coloristes. Il est possible de télécharger des versions d'essai (1 mois?).

Je pense acquérir ce logiciel (se plus) en même temps que l'achat de la machine, si le scanner en vaut le coup, et la dessus tes fichiers seront interréssants.

Merci de ta réponse et a bientôt pour la suite

Pierre

Jacques MAR

Re: Essai du scanner Reflecta RPS 7200

Message non lu par Jacques MAR » jeu. 7 juil. 2011 21:49

:Hello:
Bonsoir,

Pour moi tout cela date un peu, mais je partage volontiers mon expérience: avec l'excellent Nikon Coolscan 4000 ED acquis tout à la fin des années 90 (toujours très bon, mais lent) une version officielle de Silverfast était livrée. Je m'étais familiarisé avec elle. C'était meilleur, en terme de productivité, que le programme propre à la marque (Nikon Scan version 3, peu intuitif).

En passant à Vista en 2007 ( :( ), j'ai hélas perdu la possibilité de travailler avec Silverfast; pas de MàJ offerte (ou alors je n'ai pas été assez insistant).
Mais le gros du travail sur mes dias était fait. J'ai par contre obtenu une mise à jour (version 4) de Nikon Scan, programme qui s'était marginalement amélioré entretemps.

Je continue à utiliser le Nikon Coolscan pour certains travaux à partir de films argentiques (NB et couleur). Je me contente de faire développer nos films par notre photographe («découpés en bande de six, merci !») et les traite de cette manière. Ensuite j'envoie les fichiers pour les tirages sur papier photo.
Je sens des sourcils qui se froncent.... mais j'assume !

Répondre

Retourner vers « Traitement numérique des photos anciennes »