[Agfa] Billy I

delphine_s
Messages : 13
Enregistré le : mar. 9 févr. 2010 19:38

[Agfa] Billy I

Message non lu par delphine_s »

Bonjour à tous,

j'ai découvert aujourd'hui un Agfa Billy I cherchait acquéreur près de chez moi. Je ne l'ai pas encore vu et sa détentrice actuelle ne sait pas s'il fonctionne encore or mon idée est de m'en servir. Mes questions sont donc multiples :
- j'ai lu sur la fiche technique qui lui est consacré que le type de pellicule était de la 120, est-il possible d'utiliser celle-ci : Pellicule photo Kodak BW 400 CN 400-120 ?
- je vais voir l'appareil vendredi et comme je l'ai dit, sa propriétaire actuelle ne sait pas s'il est encore fonctionnel. Y a-t-il des éléments qui peuvent m'aiguiller dans un sens ou dans l'autre, y a-t-il en quelque sorte une façon de le tester au moins en partie ? Elle me dit aussi qu'elle pense qu'il faut un flash pour qu'il puisse fonctionner ce qui m'étonne un peu.

Merci d'avance pour vos réponses.

Bonne soirée.

Avatar du membre
ROCHEVALIER Michel
Membre des Amis du Site et du Forum
Membre des Amis du Site et du Forum
Messages : 1852
Enregistré le : ven. 28 sept. 2007 07:47

Re: [Agfa] Billy I

Message non lu par ROCHEVALIER Michel »

En ce qui concerne la pellicule tu peux t'en servir sans problème ; pour info le Kodak Bw noir et blanc ,a une sensibilité de 400 Asa, et doit être développé avec le procédé C41 qui est celui du développement couleur. Le traitement se fait par un laboratoire spécialisé .
Tu n'as pas besoin de flash pour faire des prises de vues, surtout en plein jour ,et avec la pellicule citée.
Une belle phrase mal orthographiée, c'est comme une belle femme mal maquillée. ORTHOGRAPHIX

Avatar du membre
PAUL J
Messages : 167
Enregistré le : mer. 21 juil. 2004 15:44

Re: [Agfa] Billy I

Message non lu par PAUL J »

Bonjour Delphine et bienvenue,

la première chose à faire est de l'ouvrir pour voir l'état du soufflet, ensuite regarder l'état de l'objectif (moisissures éventuelles), puis voir si il déclenche( chez moi la tige qui permet le déclenchement ne fonctionne plus), voir si tu sais faire fonctionner les vitesses et le diaphragme et si tous cela va bien, l'acheter à un prix démocratique, le Mac Keown (bible du collectionneur) le donne en parfait état à environ 15-20$ maximum.Il faut voir aussi quel modèle de Billy I, il y a eu trois modèles de cet appareil, le premier en 1931-33 soit 25 à 40 $
le second en 1950-1952 soit 8 à 15$
le troisième en 1952 soit 10 à 20$ en très bon état il va sans dire.

Si tu veux plus de renseignement tu demandes.
Il y a même un quatrième le Billy I luxus 1931
Le patriotisme c'est l'amour de son pays, le nationalisme c'est la haine de l'autre.

delphine_s
Messages : 13
Enregistré le : mar. 9 févr. 2010 19:38

Re: [Agfa] Billy I

Message non lu par delphine_s »

Merci beaucoup pour ces renseignements, je vous tiendrai au courant dès vendredi :D

delphine_s
Messages : 13
Enregistré le : mar. 9 févr. 2010 19:38

Re: [Agfa] Billy I

Message non lu par delphine_s »

On n'est pas encore vendredi mais j'ai encore une petite question,

J'aime aussi beaucoup de le "look" de l'Agfa Billy Record 7,7 (en raison de la partie métallique sur le champ dont la forme est plus art déco), parce que le souffle et en cuir et qu'il date d'avant-guerre.

Par son caractère plus ancien un Agfa Billy Record serait-il plus fragile ? Notamment est-il à craindre que le soufflet ne se désagrège ? L'utiliser est-il plus utopique ?

Merci d'avance pour vos réponses et bonne soirée.

Avatar du membre
Jean-Claude.B
Messages : 3407
Enregistré le : mar. 20 déc. 2005 17:41
Contact :

Re: [Agfa] Billy I

Message non lu par Jean-Claude.B »

Bonjour,

Tout dépend des conditions dans lesquelles l'appareil a été conservé, dans une cave humide, dans un grenier surchauffé l'été, dans une armoire de chambre normalement habitée ? Si l'appareil n'a pas de traces de rouille, si le soufflet parait souple et pas cassant, il y a des chances qu'il soit encore en état de servir.
Pour voir si le soufflet n'est pas percé, il faut se placer dans une pièce où l'on puisse faire le noir ou attendre la nuit, ouvrir le dos de l'appareil, placer dedans une lampe torche allumée, et regarder par l'extérieur : si il y a des petits trous c'est toujours sur les angles et les plis et on les voit facilement. Le moindre petit trou et c'est un voile assuré sur la pellicule. Mais un réparateur ou un bricoleur habile peut remplacer un soufflet.
Il faut aussi tester la mécanique : la lentille avant qui permet la mise au point doit tourner à frottement doux, sans point dur. De même pour le levier qui commande le diaphragme, et bien vérifier que quand on le manipule les lamelles du diaphragme s'ouvrent et se ferment.
L'obturateur est l'organe le plus fragile, il faut le faire fonctionner sur chacune des vitesses, à l'oreille on a un idée approximative de leur justesse, sans plus mais pour du noir et blanc c'est suffisant.

Pour le choix de la pellicule je te conseillerais, plutôt que du Kodak BW 400 CN, de choisir une vraie émulsion Noir et Blanc comme le Kodak Tri X ou Ilford HP5+ , qui sont sans doute moins chères et que tu pourras développer toi-même, ce qui présente énormément d'avantages et offre le plus de satisfactions. Le BW 400 CN est une "fausse" émulsion couleur, dont le seul intérêt est d'obliger le client à passer par les labos.
Un honeste homme peut trouver le bonheur
entre les pages d'un livre,
entre les bras d'une femme,
ou sur le dos d'un cheval.

delphine_s
Messages : 13
Enregistré le : mar. 9 févr. 2010 19:38

Re: [Agfa] Billy I

Message non lu par delphine_s »

Merci beaucoup pour ces renseignements très précis.

delphine_s
Messages : 13
Enregistré le : mar. 9 févr. 2010 19:38

Re: [Agfa] Billy I

Message non lu par delphine_s »

Bonsoir à tous,

j'avais promis de vous faire part de la suite de l'histoire : la voici.

J'ai finalement acheté sur le célèbre site d'enchère un Agfa Billy Record 6.3. Je vais donc créer un nouveau sujet pour ne pas tout mélanger.

Répondre

Retourner vers « Agfa »