[Kiev]Les réparateurs aussi...

Bruno lanc

[Kiev]Les réparateurs aussi...

Message non lu par Bruno lanc »

...Collectionnent...

Je vais vous présenter ci-après ce qui il y a encore quelques mois était pour moi une légende. Une de ces Licornes dont tout collectionneur entend parler mais qu'il a peu de chances de trouver...
A savoir la fameuse caisse "Kiev 88" contenant tout sauf les deuc coques pour fabriquer et surtout réparer un kiev88 pièces attention je vous prie d'origine.
Je tiens d'ailleurs chaudement à remercier M.Muller qui me les a vendues et Solenn qui a trouvé le filon et m'a mis en relation:

voilà ce que ça donne avec un kiev forcé en cours de remise en état/ fiabilisation:
La Caisse Kiev, une légende pas si fausse quand on l'a dans les mains!
La Caisse Kiev, une légende pas si fausse quand on l'a dans les mains!
Bref vous l'aurez compris il va me falloir trouver une nouvelle légende après laquelle courrir, et surtout en disant que je n'avais rien trouvé ces 6 derniers mois je n'étais pas tout à fait franc, vu que j'ai mis la pogne sur un petit trésor en soi...

Avatar du membre
Jean Claude R
Messages : 303
Enregistré le : dim. 15 août 2010 21:09
Contact :

Re: [Arsenal]Les réparateurs aussi...

Message non lu par Jean Claude R »

en effet c'est tout un arsenal de pièces :wink:

Jacques MAR

Re: [Arsenal]Les réparateurs aussi...

Message non lu par Jacques MAR »

:Hello: :Hello: :Hello:
Bonsoir et
Félicitations, Bruno,
c'est un bel objet, et surtout très utile pour le réparateur pointu que tu es. Bravo d'avoir pu mettre la main dessus.

Juste deux questions, par pure curiosité:
  • - il y a-t-il parfois plus d'un exemplaire d'une pièce de rechange (p.ex. des pièces réputées faibles ou d'usure plus rapide) ?
    - sais-tu à qui ces caisses étaient destinées ? Aux ateliers de réparateurs répartis dans toute l'Union soviétique et dans les pays frères?
    ..Ou bien s'agit-il d'un fond de l'usine (des restes) que des gens futés, et peut-être même honnêtes, ont mis sur le marché
    ..d'une manière qui en assure l'écoulement?
Dans la première éventualité (question 2), la caisse est 100% historique. Dans la seconde, elle rend service et c'est très malin.

Tu sais (et d'autres savent) que la rumeur court qu'un petit nombre d'anciens Alpa Reflex du tout début (années 1944-49) ont été fabriqués peu après la faillite d'Alpa, quelques décennies plus tard, par des gens futés eux aussi, qui ont utilisé les stocks de pièces détachées rachetés ou récupérés dans les ateliers.

Bruno lanc

Re: [Arsenal]Les réparateurs aussi...

Message non lu par Bruno lanc »

Il y a en effet plus d'un exemplaire pour certaines pièces réputées faibles (les points critiques du Manuel russe sorti avant le Tento qui ne les reprend pas) ou cosmétiques (il doit y avoir une 15aine de revêtements de dos par caisse...).

Ces deux caisses selon M.Muller ont été octroyées à Polaroid en dédomagement du développement du dos polaroïd pour Kiev 88
(ce qui parait-il n'aurait pas plus à polaroid)... J'avais entendu parler de ces caisses comme étant une légende chez certains collectionneurs chevronnés anglais, Alexandr Komarov (le fameux ebayeur alexphoto sous son nom de collectionneur de matériels russes) m'avait confirmé avoir entendu des rumeurs mais n'avoir jamais trouvé de réparateur en ayant eu. Gevorg de chez Arax avait quand à lui à l'époque soutenu qu'elles n'avaient jamais existé et que pour avoir des pièces chez arsenal il fallait avoir un ouvrier dont la patte était bien graissée...

Bref je pense que ces caisses sont entre deux, à mon avis leur rarereté est due au fait qu'elles étaient envoyées à des VIP ou en paiment à certains prestas (c'est mon humble avis), le mieux dans l'histoire serait de voir avec ce spécialiste français donc je n'ai toujours pas pu m'offrir les bouquins et qui doit avoir quelques infos de plus sur ces légendes...

La rumeur court pour pas mal de marques/fabricants/boitiers, notamment les dires de Wolfgang Hahn sur les contax assemblés à partir des pièces ramenées d'allemagne avec les machines qui ont servi à faire le Kiev. Selon lui une fois formés les ouvriers et certains cadres emmenaient souvent de quoi 's'entrainer' à la maison, entrainnements qui ne revenaient jamais à l'usine...

Alpa n'avait pas tout déménagé aux US?

Enfin je suis très content!

Jacques MAR

Re: [Arsenal] [Alpa] Les réparateurs aussi...

Message non lu par Jacques MAR »

:Hello: :Hello: :Hello:
Bonjour Bruno,
Bruno lanc a écrit : Alpa n'avait pas tout déménagé aux US?
A ma connaissance (source: Alpa Complete Collector's guide) les Alpa (appareils de photo) ont été fabriqués en Suisse, à Ballaigues, dans la région jurassienne du canton de Vaud, jusqu'à la fin des années 70. Il y a eu un bref épisode asiatique avant la fin définitive vers 1981/82.

Le nom Alpa a été racheté beaucoup plus tard par une compagnie de la région de Zurich qui fabrique de superbes appareils de photo professionnels (à prix correspondants :( ). Te faire une idée, si tu ne connaissais pas déjà : http://www.alpa.ch/en/products/cameras/ ... 12-tc.html

Mais il est vrai que le créateur de l'Alpa (qui avait aussi créé les caméras cinéma Bolex / Paillard-Bolex à la fin des années 1920), Jacques Bogopolsky a, lui, quitté la Suisse durant la guerre pour se réfugier aux Etats-Unis (de crainte d'une victoire nazie en Europe). Il y a poursuivi son activité sous le nom de Bolsey. Cette marque cessera de produire des appareils de photo vers 1956/57 et poursuivra avec de superbes mini-caméras 8mm jusqu'au tout début des années 1960. Jacques Bolsey (il avait changé son nom) est décédé en 1962 et son entreprise ne lui a pas survécu, sauf erreur.

Répondre

Retourner vers « Kiev »