Le premier [Regula] pour l'Europe ?

Vous voulez parler de la collection en général, du devenir d'un constructeur ?
Gilles MO

Le premier [Regula] pour l'Europe ?

Message non lu par Gilles MO »

Bonsoir à tous,

j'ai en stock des photos et une recherche assez complète sur le Regula I Po, frère jumeau européen du modèle destiné à l'export aux USA, présenté sur ce site, (1950-51). Suis-je sur le bon post ? Sorti de données en allemand, le sujet est un peu long, mais apte aux raccourcis. Je ne parviens pas à accrocher le mail de Sylvain et j'ai donc besoin d'aide. Si possible d'un administrateur afin de filtrer le sujet et de juger de sa pertinence de mise en ligne et où ?
Merci d'avance et Joyeuses Pâques
Gilles MO

Re: Le premier Regula pour l'Europe ?

Message non lu par Gilles MO »

Bon et bien je me lance, au risque de me faire ...recadrer !

Le premier Regula pour l’Europe?

Trouvé dans une brocante, je viens d’exhumer de mes cartons un Regula qui me semble être le premier du nom : Regula I-Po comme le précise la gravure intérieure, avec le n° 023956.
Il présente peu de différences avec le Regula II que l’on peut voir sur ce site. La première, qui saute aux yeux, c’est l’absence de levier d’armement, l’avance du film étant assuré par une simple molette.
En entrant dans le détail, ce boîtier est équipé d’un objectif Cassar de 50mm, mais d’ouvertue 2,8, contrairement à son petit frère. Par ailleurs l’obturateur est un Pronto et non un Prontor, qui assure cinq possibilités, de la pose B au 200/eme. Un compteur de vues est présent avec remise à zéro manuelle.

Il est le jumeau du Regula IF destiné aux Etats-Unis, mais ce dernier diffère par son obturateur (Vario) aux performances similaires et son objectif Regulon de 50mm f4,5.
J’ai découvert également une curiosité, puisque ce Regula I Po dispose d’une sécurité au déclenchement que je n’avais jamais rencontré avant lui. Une fois la vitesse sélectionnée et l’armement de l’obturateur effectué, il faut en effet actionner le levier de rembobinage pour déclencher. Soit sur le dessus du boîtier, soit sur l’obturateur lui-même.


Cet appareil est neuf et sans trace d’utilisation, mais il arbore pourtant une curiosité Avec beaucoup de patience, son premier propriétaire ou essayeur, a découpé et collé une bande de papier sur la couronne destinée à la mise au point. Afin qu’elle soit plus lisible, peut-être. Mais on avait alors à faire à utilisateur très tatillon, puisque que les distances reportées le sont avec une précision parfois confondante et semble-t-il inutile, à moins d’une utilisation demandant une profondeur de champs très précise, comme le permet la double échelle des diaphragmes. Ou encore pour se substituer à l’échelle d’origine qui semble en feet.
Les distances notées, (je me garderai bien d’enlever cette pige pour vérifier), sont comme suit en mètre: 1,06 – 1,22 – 1,52 – 2 – 2,44 – 3 – 4,27 – 6 – 9 – 18 – INF.
Sur Wikipedia Allemagne, il es t noté que le premier prototype de Regula fait l’objet d’une publication en 1949. En fait la marque ne prendra ce nom qu’en 1980 en y ajoutant le nom de Bauser , repreneur un peu avant et propriétaire de l’époque … fils du concierge de la firme Werk King originelle. Celle-ci est née en juillet 1936 à Pforzheim, avant de se déplacer et de s’agrandir au Bad Liebenzell. Elle est fondée par la famille King, (KG) d’où un logo en forme de jeux de mots visuels. La couronne qui domine l’écusson dessine un W pour Werk, (usine, établissement), l’écusson renferme le K de King. Avant guerre, spécialisée dans la radio et l’électronique de l’époque, Werk King développe réellement une activité photographique en 1949. En 1951, détruite par un incendie, l’usine est reconstruite en deux semaines, avec l’aide des forces d’occupation qui ont besoin de sa production.
A partir de 1960, KG fabrique également des flashes.
A la Photokina de 1966, elle propose (en premier ?) la monture M42 sur son Regula Reflex 2000 CTL.
En 1977, National Instruments qui a obtenu plans et machines, fabrique des Regula sous licence à Calcutta.
En 1980 seulement, l’entreprise prend donc le nom de Regula WerK King & Bauser. Elle fera faillite en 1984, après une erreur d’investissement dans le choix de fabrication d’un appareil disc. Kodak essuiera le même échec, mais l’américain lui, a les reins solides. En 35 ans la firme a fabriqué 5 millions d’appareils de qualité inégale et parfois médiocre : format 110 avec flash, Insta King en 126, d’innombrables modèles Revue pour Foto Quelle.
Il n’était pas facile pour un fabricant européen, de faire face en même temps à Kodak et à la vague asiatique. Les « navets » fabriqués pour des distributeurs étaient le seul moyen de rester dans le jeu en assurant la trésorerie.
Wikipedia Allemagne publie une liste non exhaustive des modèles suivants:
• Régula 24x36 (avec des posemètres optiques)
• Régula IP
• Régulateurs IIIb (avec mesure de l'exposition couplée
• Regula IIId (avec objectifs interchangeables, télémètre et mesure de l'exposition)
• Regula RM
• Regula Cita
• Régula Citalux 300 (modèle spécial de la Cita dans les parties en cuir rouge métal finition et plaqué or)
• Regula Cita III
• Régula LKB (1963)
• Régula Sprint (1963)
• Sprintic
• Sprinty
• Régula Olymatic
• Régula Olympia I (1963)
• Régula Olympique II (1963)
• Régula Olympique III (1963)
• Instaking (126 film)
• Regula Diplomate (126 film)
• Regulette (1963)
• Pica, des modèles sont sous-traités en Roumanie sous le nom de Orizont Amator
• Régula réflexe CTL
• Régula CTL 2000 (également connu sous le nom "Ring photo Reflex» et aux États-Unis comme «Regula Reflex Kalimar)
KG produit comme Original Equipement Manuufacturer (OEM) des modèles pour des distributeurs qui en assurent donc la vente.
• Dominant
• Tickyphot (pour Wilhelm Schmidt KG, Calw, fabricant de flashes Ticky)
• Pacer 35K (semblable à la Regula Picca C
• Porst 135 S
• Revue pour Foto Quelle etc…
Fichiers joints
Copie IMG_6253.jpg
Copie IMG_6246.jpg
Copie IMG_6249.jpg
Avatar du membre
Sylvain Halgand
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 15189
Enregistré le : mer. 3 déc. 2003 17:41
Contact :

Re: Le premier Regula pour l'Europe ?

Message non lu par Sylvain Halgand »

Bonjour et merci,

la présentation des appareils pour le site se fait suivant un "protocole" expliqué ici : http://www.collection-appareils.fr/phpB ... um.php?f=2
En effet, le forum n'est pas une base de données propice à la recherche d'appareils. Un message se perd très vite dans les profondeurs de la chronologie.
-
Gilles MO

Re: Le premier Regula pour l'Europe ?

Message non lu par Gilles MO »

Bonsoir
et désolé Sylvain de n'avoir pas répondu à votre message. Mais quand je clique sur le lien que vous m'indiquez, j'arrive sur un chapitre ou un avertissement précise que ce n'est pas l'endroit pour présenter un appareil et suit la liste des TD.
Je ne comprends pas la marche à suivre et si je dois reposter mon message ou si vous l'avez déplacé.
A bientôt
Avatar du membre
Sylvain Halgand
Administrateur du site
Administrateur du site
Messages : 15189
Enregistré le : mer. 3 déc. 2003 17:41
Contact :

Re: Le premier Regula pour l'Europe ?

Message non lu par Sylvain Halgand »

Bonsoir,

je vais essayer de faire court avant d'aller me coucher.

Le forum n'est pas le bon endroit pour faire une présentation précise d'un appareil. Le classement d'un forum est purement chronologique et comme le temps passe, les messages s'enfoncent s'enfoncent.
Les vraies présentations d'appareils doivent se faire sur le site (dans lequel est englobé ce forum). Le site dispose d'une vraie structure de base de données, avec des classements, des moteurs de recherche etc ... qui font que la donnée est toujours accessible facilement et qu'elle peut se recouper avec d'autres informations.
par exemple, ici (http://www.collection-appareils.fr/gene ... php#Regula) il y a déjà des appareils de la marque.Si on clique sur un de ces appareils :http://www.collection-appareils.fr/x/ht ... ppareil=64, on voit une page structurée et à travers les divers onglets en bas de page, on accède à d'autres informations. C'est complètement impossible à faire avec les infos dans les messages du forum.

Comme l'insertion d'un nouvel appareil n'est pas autorisé à tout le monde (pour éviter que cela devienne n'importe quoi), je créé moi-même toutes les pages que j'ouvre ensuite au participant pour qu'il la complète. Comme j'ai une vraie vie en dehors du site et pour éviter de croûler sous les propositions spontanées, j'organise les ajouts au cours d'une opération qu'on appelle le TD (travaux dirigés) dont l'explication se trouvait au bout du lien dans le message précédent. Il y a actuellement en préparation le TD n°2 de l'année 2012. Dans http://www.collection-appareils.fr/phpB ... um.php?f=2, je donne des recommandations pour bien réussir un TD et un des fils nommé TD n°2 de 2012 fait le point sur la préparation. Pour l'instant, nous en sommes à la phase d'inscription. Chacun y dit ce qu'il sera en mesure de présenter dans les délais impartis. Ce qui veut dire, proposer des photos respectant mes recommandations (pour assurer une homogénéité de présentation sur le site), fournir si possible un texte et remplir la fiche technique de l'appareil (partant du principe que c'est facile pour celui qui l'a en main)

Une fois que la page sera publiée dans le cadre du TD, sa vie ne sera pas finie, puisqu'il sera toujours possible de compléter le texte au gré des découvertes, d'ajouter des photos prises avec un appareil similaire, d'ajouter une pub le présentant, de saisir un prix auquel aura été acheté un appareil similaire, de rattacher des pages de catalogues anciens où il est présent etc ...

L'appareil sera également automatiquement ajouté à la frise chrono de la marque (http://www.collection-appareils.fr/x/ht ... Regula.php).

Donc pour un travail quasiment identique, tout le monde a plus à gagner d'avoir la présentation de l'appareil sur le site, plutôt que perdu dans un message du forum. Je te conseille de bien parcourir ce qui concerne les TD pour en comprendre l’intérêt et y participer pleinement. Cela ne doit pas être si mal, car malgré les tortures que j'inflige, les participants non seulement reviennent, mais trépignent dans l'attente du TD suivant.

En lisant les conseils sur les photos, tu verras qu'il y a quelques petites choses à revoir dans les tiennes. On peut en rediscuter, il ne manque pas grand chose. Tu verras dans le fil sur le TD n°2 de 2012 que les photos sont assez homogènes alors qu'elles sont d'auteurs divers. Ce n'était évidemment pas le cas aux premiers essais, chacun s'est amélioré au cours des TD.
-
Répondre

Retourner vers « Discussion d'ordre général »